Clémentine Autain à propos de Diam's sur France Culture

Publié le par dan29000

Diam’s, quand l’icône devient symptôme

par Clémentine Autain (chronique France Culture)

Après un carton plein des ventes pour son album « Dans ma bulle », Diam’s sort son nouveau disque. Dans les bacs depuis hier, il arrive à point nommé, en plein débat sur la burqa et l’identité nationale. Car voilà : cette fois-ci, l’icône dérange ; elle n’est pas là où elle est attendue. Je veux parler de cette part de l’ainsi nommée « nouvelle Diam’s », cette jeune femme normale, pour ne pas dire banale. Diam’s se révèle tout simplement représentative de ce que vivent et ressentent beaucoup de jeunes filles des cités populaires, dont elle est l’idole – sans doute pas par hasard.

Elle incarne cette part du réel des quartiers, avec toutes ses ambiguïtés et ses contradictions. Rien à mon avis qui mérite la sentence de Safia Labdi, largement reprise par les médias : « Aujourd’hui, nous dit la présidente de l’association Insoumises, par sa nouvelle image, Diam’s représente la soumission, la tradition, l’enfermement ». Un regard bien court me semble-t-il car il ne rend pas compte de la complexité de ce qu’exprime aujourd’hui l’égérie populaire.

On l’aimait tapant sur le Front National et rompant avec l’univers sexiste du rap. Les « beurettes » - comme on dit - sont médiatiquement adulées si elles valident, d’une manière ou d’une autre, le discours dominant. Là, Diam’s défend les femmes voilées : cela suffit à la discréditer, à changer le regard que l’on porte sur elle, à ne plus l’écouter. Sa conversion à l’Islam et le fait qu’elle porte le foulard est en rupture avec l’idéal attendu d’une femme libérée, statut qui lui était jusqu’alors prêté. La voilà qui raconte l’histoire de « Lili », jeune fille voilée qui ne peut plus aller à l’école et ne comprend pas pourquoi. Elle cite : « le seul argument pour vous dire à tous que j’suis gênante, c’est de vous dire que je suis l’ennemi ». A sa manière, elle raconte donc l’effet contraire à celui recherché que peuvent produire les lois et les discours visant à exclure de l’école, et maintenant de l’espace public, les femmes portant le voile ou la burqa : une communauté islamique se sentant traquée, soumise à des amalgames, et donc plus prompte à radicaliser ses comportements, à se renfermer dans certaines pratiques qu’on lui reproche.

Alors on fait mine de découvrir que la star des banlieues n’est pas féministe. Elle s’en est pourtant toujours défendue et les paroles de ses chansons comportent depuis longtemps une sorte de double discours : d’un côté, les hommes doivent être respectueux vis-à-vis des femmes, les violences conjugales sont dénoncées ; de l’autre, « on ne changera pas les rôles » dit-elle, les filles attendent le Prince charmant, celles qui couchent facilement sont des salopes, toutes doivent rêver d’un mariage heureux avec enfants. Cette ambivalence est aussi celle d’une génération qui revendique les droits des femmes tout en s’accrochant parfois, souvent, aux modèles anciens, rassurants, avec leur répartition des rôles connus. Signe d’un temps où l’égalité réelle est introuvable et où les relations hommes/femmes restent à réinventer au lendemain de la chute du modèle patriarcal.

Diam’s apparaît donc comme un symptôme : elle révèle une société qui exclut, socialement et symboliquement, une partie de ses membres, qui a abandonné la perspective d’égalité et qui peine à donner un sens au vivre ensemble, celui qui permet de tracer une espérance individuelle et collective, de transcender sa propre existence. Car il faut tout écouter : Diam’s veut sortir de sa bulle mais a le sentiment que sans cesse on l’y renvoie. La religion et la famille apparaissent comme des refuges, sans doute des pis-à-aller, face à une société qui n’arrive pas à inclure les catégories populaires issues de l’immigration et qui propose le fric comme valeur suprême. Je sens un malaise pointer devant ce qu’elle porte et ce qu’elle pose de fait dans le débat public. On peut la mettre au rencard et la renvoyer à des valeurs, des modèles d’un autre âge. Sauf que Diam’s est une icône du monde moderne, une idole dans les banlieues. Rien ne serait pire que de ne pas entendre.

Publié dans musiques

Commenter cet article

soumeya 19/12/2009 18:42


mon commentaire n'était ni adressé au blog que je trouve intéressant ni à clémentine autain (avec qui je suis même plutot d'accord) mais à GG. désolée de ne pas avoir préciser.


dan29000 19/12/2009 20:18


ok, je ne comprenais vraiment pas


T' es Curieux..?....Clic ICI.....!!!!! 19/12/2009 13:55



Bonjour..
 je découvre ton blog qui est trés sympa..
un vrai régal...
Bon week end...


LORENT



Soumeya 16/12/2009 16:52


a vomir! ce racisme puant et pernicieux de ces faux culs... déchainement d'islamophobie et intolérance, haine de l'autre et ethnocentrisme.
je pense que tu as des choses à apprendre sur la vie ensemble!
et à tous ces gens qui ne supportent pas de voir une personne voilée; qui êtes vous pour dicter aux gens leur conduite leur croyance et leur façon de s'habiller?
et puis maitrisez votre peur et votre paranoia aucun musulman ne vous persecutera ou "provoquera" comme vous semplez le croire. et aucun musulman ne vous construira de mosquée sous le nez ni de
minaret ni même ne portera de voile dans ce pays. car au rythme ou ça va toutes choses n'auront plus le droit d'exister!
et puis sur la Palestine no comment! vous avez des choses à apprendre.
shlomo sand.


dan29000 16/12/2009 17:09


je crois que vous devriez mieux lire l'article et parcourir aussi un peu mieux (avec l'esprit ouvert) ce site qui a toujours défendu, et la Palestine, et le droit de porter le voile pour celles qui
le souhaitent, et dénoncer le projet de loi où la gauche et la droite veulent stigmatiser une poignée de femmes...J'ai parcouru une partie du monde arabe et milité dans des organisations
pro-palestiniennes, donc je n'ai aucune leçon à recevoir de votre part si vous ne savez pas bien lire un texte ou si vous le comprenez mal. Ici on défend les sans-papiers, on lutte contre les
expulsions des afghans et contre le FN et contre tous les préjugés en général.
Je défends Diam-s ou Keny Arkana dans ce qu'elles veulent porter et chanter aussi d'ailleurs, et je n'ai pas peur des mosquées, venant de travailler de longues années à coté d'une . Et si 
vous aviez lu ce site il ya deux semaines vous auriez pu y lire un article dénoncant le vote ignoble de la Suisse, vote de peur minable...
Je lutte aussi avec d'autres contre l'islamophobie souvent propagée par les lobbys sionistes, alors je crois qu'avant d'écrire un commentaire enflammé dénué de sens, vous feriez bien de vous
informer et de lire, en comprenant les mots...
A moins que tout ceci ne soit qu'une provocation ?
De plus votre commentaire semble s'adresser à Clémentine Autain, mais notre site n'a fait que reproduire son texte qui me semblait intéressant, et personne ne peut la soupconner du moindre racisme,
bien au contraire...


gg 14/12/2009 10:13


pour info les communautés chrétiennes et musulmanes à gaza ou cisjordanie NE COHABITENT PAS BIEN ENSEMBLE POUR INFO!!!!

eh ouvrez les yeux!!
http://www.lepost.fr/article/2009/10/28/1762562_les-chretiens-persecutes-dans-les-territoires-palestiniens.html

et sur les expropriations de chrétiens à Béthleem par les musulmans :
http://blog.islam-et-verite.com/home/?tag=persecution

et pour autre INFO : la PALESTINE n'a jamais HISTORIQUEMENT ETE UN PAYS!!
après la chute de l'Empire ottoman (que tous les arabes ont voulu en appelant les anglais et français), c'était une région sans état!!!

or, il y avait déjà des juifs dans cette région (des chrétiens, druzes, mazdéistes, samaritains persécutés encore ceus-là - juifs ne lisant pas le Talmud...) : tu es athée ???
donc, tu devrais défendre la LAÏCITE et non les gvts hamas ou fatah qui persécutent au nom de la religion ET VEULENT LA PALESTINE ENTIERE POUR EUX ET Y METTRE LA CHARIA!!

alles, discussion stop!


gg 14/12/2009 09:36


1) les jeunes ne sont pas si influençables que ça ??? c'est le propre de la jeunesse; enfin...
tu le dis qu'ils ne se droguent pas comme les rock stars ???
ben, si justement ! du canabis (mon frère se marrait de voir les politiques gesticuler autour du canabis.... il se marrait moins quand il a eu un très très mauvais trio : il n'y a plus retouché
depuis!)
la cocaïne : de plus en plus...

2) faire une loi pour 350 personnes (déjà, est-ce réellement 350 personnes ?) n'est pas ridicule en soi : ce qui est ridicule, c'est que ces femmes risquent, à cause de cette loi, de se
renfermer!!

3) les minarets de Suisse ? là, encore je suis contre la loi MAIS JE SUIS AUSSI CONTRE LES MINARETS DE MÊME QUE JE SERAIS CONTRE TOUTE CONSTRUCTION DE CLOCHER DANS UN pays musulman ou vietnam ou
mars...
le problème ? poruquoi il y a eu vote ? des musulmans (dans un lieu précis) voulaient à tout prix des minarets : C'EST UNE PROVOCATION PURE ET SIMPLE comme serait UNE PROVOCATION LE FAIT QUE DES
CHRETIENS (encore, ce serait bien s'ils n'étaient as persécutés à Gaza, iran, érythrée, soudan... mais qui ne parle de cela ???? qui en parle ???) veuillent à tout prix construire des
clochers!!!

des mosquées en pays judéo-chrétiens (maintenant laïcs HEUREUSEMENT) ? ok
des églises en pays autres ? ok

mais respectons les cultures du lieu et les musulmans jouent de provocation comme il serait provocateur de vouloir à tout prix des clochers en pays musulman ou ailleurs!!!

arrêtons la repentance et voyons les choses telles qu'elles sont : ON EST LIBRE EN PAYS LAÏCS et l'interdiction des minarets par vote (même si je trouve ça NUL) n'interdit pas la liberté de culte
QUI N'EXISTE JUSTEMENT PAS EN BCP DE PAYS MUSULMANS DT J'AI CITE LES NOMS (ni en pays coco d'ailleurs... ça, c'est pour la clémentine)


dan29000 14/12/2009 10:01


je crois qu'il faut être ouvert, et aux cultures et aux religions (et c'est un athée farouche qui le dit), un peu de retour à Voltaire ferait du bien
pour info en Palestine occupée les communautés musulmanes et chrétiennes cohabitent très bien ensemble sans problème...
Bien entendu l'interdiction des minarets n'interdit pas la liberté de culte, heureusement, et une mosquée sans minaret reste une mosquée d'ailleurs, c'est ce qu'il y a derrière cela qui pue un peu
(voir la profanation de la mosquée de Castres hier) ajouté aux députés gauche droite qui veulent chasser les burquas, les controles aux faciès (arabes souvent) des flics, aux agences immo qui
refusent des locataires nommés Mohammed, etc...Longue liste, discothèques aussi...La stigmatisation des français d'origine maghrébine augmente fortement ici et cela donne des opportunités et des
forces au FN et consorts que je combats depuis toujours...