CNIL : les 6 réseaux sociaux les plus protecteurs de la vie privée

Publié le par dan29000

6 réseaux sociaux plus protecteurs de la vie privée

 


couverture de l'Actu

 

 

 

 

La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) a publié le 10 septembre 2012 une liste de 6 réseaux sociaux en ligne plus protecteurs de la vie privée : Famicity, Diaspora, Mondokiddo, le Mini-réseau, l’Univers de Wilby et Yoocasa. Aucun réseau social « majeur » n’a été sélectionné. Ainsi, Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn ou encore Copains d’avant par exemple ne sont cités par la CNIL comme « plus protecteurs de la vie privée ».

 Réseaux sociaux gratuits et collecte des données personnelles : une évidence rappelée

Pour sélectionner ces 6 réseaux sociaux, la CNIL s’appuie sur des critères formels à respecter par les éditeurs des réseaux sociaux en matière de protection des données et de la vie prive de leurs membres et sur des efforts en la matière. La Commission rappelle une évidence :

« Le fonctionnement de la majorité des réseaux sociaux repose sur la mise à disposition d’un service gratuit en contrepartie d’une collecte d’informations pour une utilisation commerciale (analyse des profils et de la navigation sur internet pour délivrer de la publicité ciblée, transmissions de données à des tiers, …). Or, il est difficile de déterminer le devenir de ces informations une fois qu’elles sont sur le réseau. »

6 règles européennes à respecter par les réseaux sociaux en ligne

Etablies par le G29 des CNIL européennes, les règles à respecter par les entreprises de réseaux sociaux (avis du 12 juin 2009) sont rappelées par la Commission :

  • définir des paramètres par défaut limitant la diffusion des données des internautes,
  • mettre en place des mesures pour protéger les mineurs,
  • supprimer les comptes qui sont restés inactifs pendant une longue période,
  • permettre aux personnes, même si elles ne sont pas membres des réseaux sociaux, de bénéficier d’un droit de suppression des données qui les concernent,
  • proposer aux internautes d’utiliser un pseudonyme, plutôt que leur identité réelle,
  • mettre en place un outil accessible aux membres et aux non membres, sur la page d’accueil des réseaux sociaux, permettant de déposer des plaintes relatives à la vie privée.

Net Public

URL: http://www.netpublic.fr/
Posté le 12 septembre 2012 par Jean-Luc Raymond
©© a-brest, article sous licence creative common info

Publié dans écrans

Commenter cet article