Collectif Mamadou Marega : manifestation et conférence de presse

Publié le par dan29000

 

 

 

 

Bonjour,

Manifestation et Conférence de presse :
Mercredi 29 Décembre 2010 à 10h
RDV place St Augustin Paris métro St Augustin

CSP 92 Guitoun 0650 70 10 03

 




Mercredi 29 Décembre 2010 à 10hRDV : Place Saint-Augustin Paris 8ème, M° Saint-Augustin (9)

D'après les médias, dans la nuit du 29 au 30 Novembre 2010, à Colombes, Mahamadou MAREGA a été poursuivi,Électrocuté par deux décharges de Taser, matraqué et asphyxié par du gaz lacrymogène alors qu'il était encadré par plusieurs policiers. Et l'autopsie a révélé du sang dans les poumons de Mahamadou MAREGA.D'après les témoins, Mahamadou MAREGA a été traîné vivant à l'intérieur de l'ascenseur de l'immeuble par les policiers. Mahamadou MARÉGA est mort dans cet ascenseur alors qu'il avait les pieds et les mains entravés.

Que s'est-il passé dans cet ascenseur loin du regard des voisins ? Mahamadou MAREGA a t-il été frappé mortellement ?

Suite à cette mort suspecte, l’existence de cet homme a été réduite par les médias sans la moindre considération, au qualificatif déshumanisant de "sans papier d’origine malienne". Comme si son statut administratif justifiait ce drame. En regardant la télévision, la famille de Mahamadou MAREGA était loin de se douter qu’il s’agissait de leur enfant. Les parents apprendront l’identité de la victime, bien plus tard, par des habitants du quartier…

Mais, cette nuit là, c’est bien la vie d’un Être Humain qui a été définitivement brisée, pas "un bien meuble".

Parce que nous ne voulons plus voir mourir mystérieusement entre les mains de la police un autre "sans papierd’origine malienne", ou un autre "Lamine DIENG" (mort dans des circonstances tout aussi troubles en juin 2007), le "Collectif Vérité & Justice pour Mahamadou MAREGA" appelle à une mobilisation pacifique pour demander à ce que toute la lumière soit faite sur cette sordide affaire et que Justice lui soit rendue. Ce sera pour nous l’occasion de rappeler que tous les Humains sont censés être égaux au delà de leurs origines et de leur situation administrative.Mahamadou MAREGA n'aurait-il pas pu être interpellé sans perdre la vie ?

Ces deux dernières semaines, deux personnes ont trouvé la mort suite à une intervention policière. Mahamadou MAREGA aurait pu être chacun d’entre nous…
Demain, à qui le tour ?

1 mois plus tard, l'enquête préliminaire est encore en cours.
La plainte de la famille ne peut aboutir tant que cette enquête reste inachevée.
Le Procureur Courroye déclare attendre les conclusions définitives du rapport d'autopsie, ce qui bloque aussi la contre-expertise voulue par la famille et maintient le corps de Mahamadou MAREGA sans statut à l'institut médico-légal.
Par contre, le Procureur Courroye a délivré le permis d'inhumer à l'institut qui presse la famille de procéder aux obsèques, une décision contradictoire.
La famille exige auparavant les résultats de cette enquête et une contre-expertise pour connaître la vérité sur la mort de leur fils.

Le collectif "Vérité et Justice pour Mahamadou Marega " appelle donc à cette mobilisation pour protester contre les déclarations scandaleuses de Brice Hortefeux.
En effet, le Ministre de l'intérieur s’est empressé de qualifier Mahamadou Maréga de "forcené", justifiant ainsi l’intervention violence de l'intervention policière et ce, sans même attendre les conclusions de l’enquête.
Le cortège se dirigera ensuite vers le Ministère de la Justice pour protester contre le blocage de la plainte que la famille de Mahamadou Maréga a déposé auprès du TRIBUNAL de NANTERRE (92).

Mobilisons nous, en mémoire des victimes de violences policières !

Pour plus d’informations :
facebook.com/collectif.ma madoumarega
http://collectif-vjp-mmarega.blogspot.com
CONTACT : collectif.mamadoumarega@gmail.com

Liste des associations signataires :
ACD (Association Culture et Développement), AJEP (Avenir, Jeunesse, Education, Partage), AJKF(Association des Jeunes Kassonkés de France), ANC (Alliance Noire Citoyenne), AVI du 26 août 2005 (Association des Victimes de l'Incendie du 26 août 2005), Balimaya Sindjiya, CNJMF (Conseil National de la Jeunesse Malienne de France), CSP 92 (Collectif des Sans-papiers du 92), Étoile Montante, Génér’Actions Unies, Grigny Jeune Espoir, Khorekefi, MJDPS (Mouvement des Jeunes pour la Démocratie, la Paix et a Solidarité), le collectif « Vérité et Justice pour Lamine DIENG », le MIR (Mouvement International pour les Réparations), le CO-10MAI (Comité d'Organisation du 10 Mai), MPP (Mouvement pour le progrès), Shomari, Parlement d’union de la jeunesse Kongo, 83ème avenue. CNSP.


Publié dans actualités

Commenter cet article