Collusion, un thriller décapant de Stuart Neville, éditions Rivages

Publié le par dan29000

 collusion.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

  Il y a des noms de lieux qui nous parlent. Soweto, Londonderry, Bronx ou encore dans un genre différent Mulholland Drive, films, romans, ambiances, histoires surgissent. Dans ce second roman de Stuart Neville, il s'agit de l'Ulster. Une des quatre provinces historiques d'Irlande. Un nom évocateur. C'est là que vit Jack Lennon, policier d'origine catholique, bossant à la Royal Ulster Constabulary, la tristement célèbre police protestante. Une vie pas vraiment simple où il subit un certain ostracisme des siens, sans oublier celui des protestants loyalistes. De plus, comme souvent chez les policiers, sa vie privée est assez catastrophique. Il cherche à retrouver sa fille de six ans, dissimulée par son ex-femme.


  En Irlande, la guerre civile est finie. Enfin, serait finie, mais c'est une autre histoire. Mais un lourd héritage est encore bien présent dans les esprits et les cœurs, haines et vengeances subsistent. Un passé qui ne passe pas vraiment malgré l'accord de paix signé en avril 1998, après 3500 morts.


  Si vous avez eu la chance de lire son premier roman, "Les fantômes de Belfast", vous retrouverez les principaux personnages principaux, même si "Collusion" peut se lire indépendamment. Il y aura d'ailleurs un troisième volet "Stolen souls" à cette histoire forte, mélange subtil et prenant de roman noir et de thriller. Au-delà de Jack, deux tueurs glaçants, Gerry Fegan ancien activiste de l'IRA, poursuivi par ses cauchemars, hanté par son passé, et qui va étrangement se trouver à devenir l'allié de Jack, face à un autre tueur redoutable nommé "Le voyageur", sans oublier un vieux gangster déclinant qui veut encore faire sa loi dans le milieu.

 


   En Irlande, la guerre civile est finie. Enfin, serait finie, mais c'est une autre histoire. Mais un lourd héritage est encore bien présent dans les esprits et les cœurs, haines et vengeances subsistent.



  Les 103 chapitres sont secs, brefs, souvent deux ou trois pages implacables, comme la progression de cette histoire où la violence de l'action ne cède en rien à la psychologie des personnages comme chez Ellroy ou Hillerman.

 

  Malgré le succès de son premier roman, on sait encore peu de choses de Neville, mais son talent parle pour lui. Il est originaire d'Armagh, en Irlande du Nord, quarante ans, études de musique, groupe de rock, puis le design multimedia et l'écriture de romans et de scénarios. Pas difficile de prévoir que l'écriture va l'emporter avec cette "Belfast Trilogy" qui ne sera pas sans rappeler la puissance dévastatrice des trilogies de James Ellroy. Corruption endémique, soif inextinguible de pouvoir, frustrations, loi de la violence, des thèmes communs à ces deux grands écrivains. Et ici, la collusion entre les flics, les Anglais et les loyalistes (Protestants).


  Enfin, même si vous avez lu beaucoup de polars, vous serez sans doute surpris par le long et brillant final où la tension explose et s'étire par vagues impressionnantes.

 

  Un auteur à suivre. Nous attendons déjà la traduction du dernier volet de cette trilogie.

 


 

Dan29000

 

 

 

Stuart-Neville-1024x682.jpgCollusion

Stuart Neville

Traduit de l'anglais (Irlande) par Fabienne Duvigneau

Collection Rivages/Thriller, dirigée par François Guérif

Editions Rivages

2012 / 378 p / 22 euros

 

 

Découvrir aussi le site de l'auteur

Et le site de l'éditeur


collusion02

=======================

PRESSE :

 

"Stuart Neville poursuit son stupéfiant premier roman avec une histoire encore plus puissante de revanche, de violence et de rédemption. Neville tient parfaitement son cap dans la tempête irlandaise." (Publishers Weekly)


~~~

"Neville pourrait bien avoir le talent de rivaliser avec son héros Ellroy..." (Daily Mail)

 

 


Publié dans lectures

Commenter cet article