Continental Toulouse : une minorité de salariés disent oui au chantage patronal

Publié le par dan29000

cgt_continental-c41e6.jpg

 

 

 

CONTINENTAL AUTOMOTIVE MIDI PYRENEES - 59% DES SALAIRES REFUSENT LE PLAN PATRONAL !!
 

 

 

Contrairement à ce que claironnent partout les médias à la solde de la bourgeoisie, à Continental Automotive Midi-Pyrénées, 52% de "oui" sur 80% de votants , cela ne fait que 41 % de "oui" sur l’ensemble du personnel.

 

 

Mathématiquement, donc,
il existe dans cette entreprise une large majorité, 59 % de salariés, qui ont dit "NON" au plan patronal

qui leur proposait de se réduire eux-mêmes en esclavage sans AUCUNE garantie pour l’avenir autre que des "promesses", dont on a bien vu à CLAIROIX ce qu’elles avaient donné.

Et sur ces 100 % de salariés, il y a 20% de salariés qui n’ont purement et simplement pas été voter, ce qui constitue un noyau dur important pour une lutte à venir.

Car ces non-votants n’ont pas "oublié" d’aller voter, ils n’ont pas pris ça par dessous la jambe, NON, ce sont des partisans et de la représentativité - et donc, de la légitimité- des syndicats et du "non" au plan patronal.

En termes clairs, 20 % des salariés ont BOYCOTTE le référendum AUSSI car ils ont compris que le patronat espérait ainsi passer au dessus de la tête des organisations syndicales.

Loin d’être une défaite, ce résultat, correctement analysé signe une première victoire et AUSSI, cependant, un avertissement aux syndicats de l’entreprise.

Une victoire d’étape car le résultat mathématique est que le plan patronal est REFUSE, purement et simplement, par une grande majorité de salariés, quoi qu’en disent le patronat et les médias.

Un avertissement aussi - et il faut l’entendre- car quelques 80 % de salariés ont jugé qu’ils pouvaient quand même répondre DIRECTEMENT et donc, sans l’intermédiaire des syndicats, au patronat.

Il y a un terrain fertile donc ,dans cette entreprise, pour mener une lutte efficace et victorieuse. Mais attention, la marge de manœuvre des organisations syndicales n’est pas énorme (c’est le cas dans de nombreuses entreprises et le patronat le sait), et il faudra qu’elles en tiennent compte et sachent se remettre en question le moment venu, pour impulser l’union des travailleurs nécessaire à la lutte.

BON COURAGE A TOUS LES SALARIES CONTINENTAL AUTOMOTIVE QUI REFUSERONT DE SE FAIRE PLUMER.

LA LUTTE SERA DURE MAIS SOUVENEZ-VOUS DE CLAIROIX !

LE PATRONAT MENT ! N’ECOUTEZ PAS LES SIRENES DU RENONCEMENT.
NOUS NE SOMMES PAS DES CHIENS ET NOUS NE VIVRONS PAS COMME DES CHIENS !


De : La lutte de classe
Source : Bella ciao

Publié dans actualités

Commenter cet article