COPENHAGUE : Vers l'échec dans un déni de démocratie

Publié le par dan29000

  • Anabella Rosemberg*

Nous vivons des moments difficiles, et ce n'est pas beaucoup mieux pour les négociations.

RTXRKN0_Comp D'abord, la démission de la présidente de la COP qui avec tous ses défauts étaient peut être la seule encore à penser qu'il était encore possible de sortir de Copenhague avec un accord ambitieux. En deuxième lieu, la suite logique de cela: la prise de pouvoir par le premier Ministre danois, maintenant tristement célèbre pour pour avoir été le premier à parler d'un accord «politiquement contraignant» (politically binding) quand tout le monde parlait encore de «juridiquement contraignant» (legally-binding). Et pour finir -du moins pour ce matin-, le G77 vient de déclarer que sans une journée de travail technique supplémentaire sur le document du Président il ne donneront pas leur accord pour ouvrir le segment ministériel. Nous sommes loin des jours de gloire du multilatéralisme...

Ce sont des moments difficiles pour les observateurs aussi. Les Amis de la Terre, une organisation historique dans le processus lié au climat vient de voir ses badges annulés par le secrétariat de la Convention. Fait anecdotique peut-être au moment même où l'on me parle des blessés aux alentours du Bella Center, le secrétaire Générale de la Confédération Syndicale Internationale, Guy Ryder, a été interdit d'entrée par la police, de pair avec une délégation de syndicalistes anglais et japonais, sous prétexte qu'il n'y avait plus de capacité dans le centre (quand nos comptons avec le fameux sésame des passes secondaires).

Cette situation est injuste et inacceptable
. Nous assistons aujourd'hui à un tournant dans la façon dont les décisions sont prises sur le climat. Des décisions qui se font désormais à l'abri des regards indiscrets et des voix peut être trop fortes de la société civile.

(*Membre de la Confédération Syndicale Internationale. Mes propos sont toutefois tenus à titre personnel et n'engage nullement la CSI).
Source : Libération

Publié dans environnement

Commenter cet article