Corse : action sur le logement, par Corsica Libera

Publié le par dan29000

 

 

 

 

 

Corsica Libera force la porte d'une HLM pour y loger une femme et son enfant


Corsica Libera était venu soutenir une jeune mère de famille et son bébé qui attendent désespérément un logement social.

 

 



Injustice. C'est elle qui a réuni hier après-midi une trentaine de membres de Corsica Libera dans la cour des HLM du Logirem de Budiccione. C'est elle qui les a fait forcer la porte d'un logement social pour qu'une jeune mère, Vanessa Porri, et son enfant aient enfin un toit et puissent quitter un appartement insalubre dans le centre-ville.



Dans le lotissement, une dizaine de logements seraient vacants selon les nationalistes. Tandis que la mère de famille est inscrite sur une liste d'attente longue comme le bras. Inacceptable selon les nationalistes. Derrière un stand improvisé, ils entendent éveiller les consciences. « Alors que nous sommes dans une période de l'année où les températures commencent à être basses, nous appelons les pouvoirs publics à ouvrir ces logements vacants », clame au micro la conseillère territoriale Véronique Sciaretti.



« La priorité, c'est les votes »



Un autre calendrier justifie selon elle leur vacance : l'échéance des prochaines cantonales. « On nous sous-entend que les élus attendent les élections de conseillers généraux pour attribuer les logements », appuie-t-elle. « La priorité, c'est les votes », résume Pierrot Poggioli.



L'attribution de ces logements doit en passer par une commission qui réunit deux fois par mois en préfecture assistantes sociales, représentants des offices et des services de l'État. Pas d'élus dans les pattes. Du moins, pas de manière directe. « Même s'ils ne participent pas aux réunions, les hommes politiques pèsent de tout leur poids pour attribuer ces logements en échange de votes », dénonce Marie-Hélène Versini. Actuellement, on estime à un millier le nombre de demandes dans le département. « Si vous ne passez pas par un élu, vous ne pouvez pas obtenir de HLM », poursuit-elle, avec amertume. À ses côtés, Vanessa, 22 ans, que Corsica Libera est venue soutenir.



Droit opposable au logement



Au matin, le déménagement a été fait à la hâte. Les cartons n'ont pas tous été déballés. Mais la chambre de Chiara, 7 mois est déjà confortable. « Mes affaires, on verra après », sourit la jeune maman. Dans le F3 qu'elle occupe maintenant, elle « revit », loin de l'« insalubrité » de l'appartement dont elle paye toujours le loyer. « Depuis un an, des problèmes d'infiltration ont fait un trou dans la salle de bains, si bien que je peux voir ma voisine », raconte-t-elle.



La situation dure depuis plus d'un an. Sa propriétaire, si ce n'est de menus travaux de « rafistolage » faits par un entrepreneur au mois de février, n'a pas réglé le problème. « Quand j'étais enceinte, on me disait d'éponger l'eau, que ce n'était pas grave », ironise-t-elle. Devant cette inertie, la mère célibataire et sans emploi s'était naturellement dirigée vers une assistante sociale du conseil général pour faire une demande de logement. Celle-ci n'a jamais abouti à ce jour. À la fin de l'été, elle alerte les services d'hygiène de la mairie. Mais là encore, aucune suite.



Fin du marathon administratif. La jeune mère se tourne alors vers Corsica Libera qui fait bouger les lignes. « Je sais que cette occupation n'est peut-être que provisoire, mais je fais cela pour ma fille, car ce n'était plus possible de vivre là-bas », avoue-t-elle. « C'est une situation inhumaine et on espère que cette action pourra en débloquer d'autres », annonce Véronique Sciaretti. Ne craignant pas de braver la légalité. « Il y a la loi, la morale et l'urgence : cette femme a un droit opposable au logement, dans un lieu où son enfant sera à l'abri, c'est une action citoyenne ! », conclut l'élue territoriale de Corsica Libera. Reste à savoir combien de logements vacants sont disponibles pour régler les situations d'urgence. Pour que la justice puisse aussi s'appliquer à l'attribution des HLM. En toute transparence.



Paul Ortol pour corse matin
Par FPL - Publié dans : Corsica

Publié dans actualités

Commenter cet article