Coutances : après Valognes, perspectives dans la lutte antinucléaire ?

Publié le par dan29000

REUNION PUBLIQUE :

Samedi 14 janvier à Coutances (50) à partir de 15 h

Après Valognes, quelles perspectives pour la lutte antinucléaire ?

Foyer des Jeunes Travailleurs, 162 rue Régis Messac, Coutances

Pour toutes celles et ceux qui se sentent concernés par une opposition
déterminée au nucléaire.

    * Pour un retour sur le camp antinucléaire d'Yvetôt Bocage et des
actions de blocage du train de déchets radioactifs.

    * Pour discuter des perspectives de la lutte antinucléaire en France
et dans la région.

Lignes THT, construction de l’EPR, extraction du plutonium à la Hague,
convois radioactifs quotidiens…

Que pouvons-nous faire ensemble, maintenant ?

Ce sera aussi l’occasion de se (re)trouver autour d’un buffet et d’un
verre en début de soirée.

****************

Nous n’avons jamais envisagé Valognes comme un coup d’éclat, mais plutôt
comme un nouveau départ, un apport de vigueur, une contribution déterminée
à tout ce qui, en France, veut s’affranchir de la fatalité nucléaire. Nous
savons que le chemin sera long et âpre. En même temps qu’il nous faut nous
arracher à la production électrique centralisée et retrouver dans notre
façon de vivre comme dans ce qui nous entoure l’énergie dont nous avons
besoin, il nous faut perturber par tous les moyens les flux d’uranium et
de déchets qui tissent le fonctionnement régulier et soigneusement occulté
de l’industrie de l’atome aussi bien que son maillon faible. Il nous faut
empêcher la construction de l’EPR de Flamanville et déboulonner les lignes
THT qui doivent y aboutir, si nous ne voulons pas en reprendre pour 40 ans
de plus de soumission au chantage nucléaire. Il y a tout un décrochage à
organiser, un décrochage technique et politique vis-à-vis de la normalité
nucléarisée.

Le collectif Valognes stop CASTOR


Publié dans environnement

Commenter cet article