Culture : comment appliquer l'Open data ?

Publié le par dan29000

Comment appliquer l’Open data à la Culture ?

Une rencontre culture, patrimoine, open data et open content s’est déroulée jeudi 19 avril à la Cantine Numérique. Une trentaine de personnes étaient présentes, réunis autour de représentants de quatre acteurs culturels rennais (les Archives municipales, la Bibliothèque Rennes Métropole, la Criée et Transmusicales). L’occasion était donnée d’entamé des réflexions collectives autour des données et contenus ouverts, mais aussi des utilisations possibles dans l’avenir.

 

Lire le compte-rendu de la rencontre par @Exirel et @Auregann :

Nous avons commencé par rappeler rapidement les concepts d’open data (données ouvertes) et open content (contenus ouverts) qui se basent sur trois critères principaux afin que ces données et contenus soient accessibles et réutilisables :

– l’accès en ligne à ces données / contenus
– des formats ouverts, réutilisables, interopérables
– une licence libre qui autorise le plus possible les réutilisations

Nous avons ensuite proposé trois exemples d’ouverture et réutilisations de données ou contenus, afin de montrer des exemples concrets et réussis, et donner quelques idées aux participants :

When should I visit ? Site de datavisualisation de la fréquentation des lieux culturels de Londres, qui indique par jour de la semaine le taux de fréquentation du lieu. Bon exemple de visualisation des données, mêmes si ces chiffres ne sont pas fournis par les institutions directement mais issues du réseau social FourSquare.

LibraryHack, concours organisé par des bibliothèques australiennes et néozélandaises, proposant entre autre de remixer des images anciennes tombées dans le domaine public. Un exemple de participation du public à la création culturelle.

Le Fonds Trutat : un partenariat entre Wikimédia France et la ville de Toulouse propose de téléverser ce fonds photographique sur la médiathèque libre collaborative Wikimedia Commons, afin que les photos soient mises en valeur, décrites et catégorisées par la communauté.

Groupes de travail
Nous avons ensuite proposé aux participants de se répartir en quatre groupes, chacun autour d’un ou plusieurs représentants d’un acteur culturel rennais : la Bibliothèque de Rennes Métropole, les Archives Municipales, le musée d’art contemporain La Criée, et l’association Trans Musicales qui organise le festival.

Ces groupes avaient deux objectifs :

– établir une liste la plus exhaustive possible des données et contenus produits et possédés par la structure culturelle
– réfléchir à des idées d’utilisation de ces données et contenus, en partant des besoins de la structure et des visiteurs

Chaque groupe était animé par une personne ressource et a produit en fin de session des notes que nous avons réutilisées pour rédiger les compte-rendus ci-dessous.

Nous avons également créé une page par structure sur le wiki du collectif, afin que les équipes puissent continuer à réfléchir et travailler sur leurs projets. Ces pages web sont librement modifiables par chacun, nous vous invitons à y soumettre vos idées. Vous trouverez les liens de ces pages ci-dessous.

Bibliothèque
La bibliothèque de Rennes Métropole dispose d’un important volume de livres et de données, et a la volonté d’en mettre à disposition une grande partie.

Les statistiques de fréquentation, des emprunts, des collections, sont d’ores et déjà en cours de mise à disposition en open data. D’autre part, un projet de bibliothèque numérique, plateforme agglomérant des écrits anciens ainsi que leurs métadonnées, accessibles et librement réutilisables, verra le jour courant 2012. La Bibliothèque est donc déjà assez avancée concernant sa réflexion autour du partage de la connaissance et de l’open data.

Cependant, des idées nouvelles ont germé dans l’esprit des participants : pourquoi ne pas récupérer des données autour des livres : les entrées, les sorties, les emprunts, leur géolocalisation, les dégradations et réparations des documents ? Le tout sans diffuser de données personnelles, bien sûr.

Parmi les idées d’applications évoquées, beaucoup tournaient autour de l’animation d’un réseau de lecteurs : flux d’information, aide à la recherche, suggestion de choix de documents, ventes ou dons, et pourquoi pas un réseau social pour échanger autour des livres, donner son avis, suggérer des lectures ?

Archives
Les Archives Municipales sont une source de données très importantes, et disposent de compétences et de connaissances tout aussi importantes dans la gestion de ces données. De plus, depuis 10 ans les Archives de Rennes ont acquis une expérience dans la diffusion des données numériques à destinations d’un public très variés : particuliers, associations, entreprises, etc.

Comme toujours, il est aussi question de données personnelles : la nature de certains documents ne fait aucun doute, mais leur ancienneté (toute relative parfois) pose des questions légales.

Les Archives disposent d’un nombre impressionnant de documents ( 170M documents, plus de 350Go de photos). Les supports sont très variés, certains documents ne sont pas numérisés, d’autre sont photocopiés. Par exemple : catalogues de documents, fonds publics et privés, notices, cartes postales… Les statistiques pourraient également être fournies en open data : fréquentation, types de publics, documents les plus ou les moins demandés…

Dans les idées d’utilisations, on trouve bien sûr la mise en valeur des contenus et fonds (cartes postales, photos, plans). Le besoin de rassembler les contenus et les personnes qui travaillent ou font des recherches dessus semble important.

La Criée
La Criée est le centre d’art contemporain de Rennes et navigue dans de nombreux réseaux, locaux ou artistiques. Au menu de nos réflexions, au moins autant d’open data que d’idées d’animation des communautés par le numérique !

Tout d’abord, le lieu en lui-même offre une multitude d’informations : Histoire, plan, localisation, horaires, programmation, statistiques de fréquentation… Faute de pouvoir diffuser librement les œuvres, la documentation peut être utilisée : biographie des artistes, bibliographies, livres d’or… Pourquoi ne pas diffuser certains contenus sur le net et proposer aux publics de les améliorer ?

Le ton est donné, les idées vont fleurir autour de l’aspect collaboratif. traductions, signalétique, raconter sa visite… en un mot, impliquer le public avant, pendant et après sa visite du lieu.

Trans Musicales
Festival de musiques, les données et les contenus sont nombreux et peuvent permettre un meilleur accès et une meilleur communication du public aux différents lieux et programmes des Transmusicales.

Hormis les statistiques et la programmation, on peut imaginer diffuser les budgets, les informations de transport, la consommation énergétique ou encore les projets qui se déroulent en marge du festival.

Avec 3 salles et une programmation chargée, les usages sont orientés principalement sur l’information auprès des visiteurs, et des réflexions sont à mener pour proposer quelque chose qui soit utile/intéressant pour les acteurs et amateurs de musique.

Ceci est seulement un résumé, pour consulter toutes les idées, rendez-vous sur la page projet sur le wiki !

La cantine-Rennes

URL: http://www.lacantine-rennes.net
Posté le 21 April 2012 par La Cantine
©© a-brest, article sous licence creative common info

Publié dans écrans

Commenter cet article