Dans l'œil des autres, de MSF, direction de Caroline Abu-Sada

Publié le par dan29000

 

 

MSF.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans nul doute connaissez-vous MSF (Médecins sans frontières) après quarante ans d’existence. Pourtant il semble que cela n’est pas le cas pour tout le monde partout. Bien au contraire. Partant de ce constant les responsables de MSF Suisse lancèrent une vaste étude afin de mieux comprendre comment l’organisation internationale pouvait être perçue, à la fois dans son travail mais aussi sur le plan de ses principes.

 

Depuis septembre 2001 le monde a profondément évolué, et ceci sur presque tous les plans, très souvent, l’action humanitaire et ses fondements sont amplement contestées. L’ingérence humanitaire étant liée dans certains pays, en zone de conflits, à l’occupation militaire. Le phénomène était tellement répandu que parfois MSF était considérée comme un organisme basé en Arabie Saoudite, financé par la charité musulmane, ou encore, était une compagnie privée chinoise... On voit que les approximations ou la désinformation est sans limite.

 

Alors MSF décida à juste titre de lancer cette étude, afin de savoir précisément comment ses grands principes, à savoir -neutralité, impartialité et indépendance- sont ressentis par les travailleurs humanitaires, mais aussi par les populations qui tout au long de l’année fréquentent de près ou de loin ses actions.

 

Cet ouvrage est donc le résultat de ce long mais fructueux travail d’enquête dans plusieurs pays. Compréhension indispensable car le travail humanitaire de MSF est basé, entre autres, sur la notion d’acceptation afin de mieux garantir la sécurité des intervenants.

Deux grandes parties bien délimitées sont proposées :

 

Dans la première, et cela était nécessaire, la méthodologie suivie, en partant du choix des projets sur le terrain, les instruments, les enquêteurs,les entretiens semi-directifs, etc...S’en suivent les divers thèmes issus du projet, les principes humanitaires, les facteurs qui peuvent influer sur la perception de MSF, le contexte local, national et même international . Enfin sont examinées,une par une,les diverses perceptions, celles des patients, des autorités, du personnel de MSF... La première partie de l’ouvrage s’achevant sur les dynamiques, externe et interne du projet, et les questionnements, débats et parfois aussi le consensus.

 

Seconde grande partie, des articles externes choisis, une dizaine. Cela débute par un article de Bruno Jochum sur ce projet Perceptions, considéré, à juste titre, comme étant un vrai remède contre l’autosatisfaction. Suivent trois chapitres de trois articles sur : MSF vue d’ailleurs, l’action humanitaire et les missions de stabilisation,et enfin quelques autres points soulevés par cette fameuse question de la perception. (Médecine et éthique, dialectique de l’image, situations de conflits et violence organisée).

 

Le tout étant complété par une courte mais utile biographie de chaque auteur, ainsi qu’une bibliographie, le tout étant sous la direction de Caroline Abu-Sada. Sans oublier un document très utile, la charte de MSF.

 

Dan29000

 

 

Dans l'œil des autres

Perception de l'action humanitaire et de MSF

Sous la direction de Caroline Abu-Sada

Editions Antipodes

2011 / 205 p / 25 euros

 

Pour voir le site de l'éditeur, c'est ICI

 

Article publié aussi sur le site Agents littéraires, à voir ICI

Publié dans lectures

Commenter cet article