De Kaboul à Calais, périple d'un jeune afghan, le livre de la semaine

Publié le par dan29000

kaboul-wali.jpgEn ces temps d'expulsions insupportables en charters vers Kaboul organisées par Besson, il est intéressant de prendre un peu de temps pour lire ce livre de témoignage d'un jeune afghan, publié par les éditions Robert Laffont. Chaque année ils sont nombreux à vouloir quitter l'Afghanistan pour émigrer clandestinement en affrontant de multiples dangers. Franchir des déserts et des montagnes, traverser des mers, coucher n'importe où, subir la loi des passeurs, voire parvoir le vol ou l'escroquerie... Le but ? Calais, porte vers l'Angleterre. 
Wali Mohammadi a été l'un d'eux. Orphelin de père, torturé et tué par les talibans, et aussi orphelin de mère tuée par une bombe sur un marché. L'auteur nous fait ici le récit passionnant de son voyage de Kaboul à Calais, via le Pakistan, l'Iran, la Turquie, la Grèce, l'Italie et enfin la France. Sans prétention, mais avec chaleur et sincérité, il nous fait partager ses espoirs, ses angoisses et les diverses péripéties de ce long et compliqué voyage vers une autre vie.
Souvent l'histoire se termine mal, entre les mains des flics de Calais, ou dans les rafles de la "Jungle" et les CRA. Et parfois pire. Mais cette fois, Wali a eu de la chance,cela arrive, une famille étonnante de Calais l'accueille et l'aide sur le long terme.
L'histoire est belle et bien réelle. Aujourd'hui à vingt-deux ans, Wali Mohammadi possède un passeport français, travaille à Lille, fait des études. C'est dans le cadre d'un reportage pour le journal le Monde qu'il rencontra Geoffroy Deffrennes avec qui il vient d'écrire ce livre. Il a commencé une autre vie et renoncé à traverser pour l'Angleterre.
Son témoignage est non seulement passionnant, mais émouvant et surtout édifiant. Le pire n'est jamais certain et cette histoire devait être racontée.
A la fin du livre, une rapide chronologie historique de l'Afghanistan d'Alexandre le grand aux talibans, ce qui semble bien utile. Quand on lit ce que l'auteur a enduré là-bas, et quels risques il a pris pour faire ce voyage cela rend encore plus révoltant les récentes déclarations d'un notable de l'UMP déclarant que les afghans réfugiés en France devraient retourner dans leur pays afin d'y faire la guerre ! Une telle bêtise politique sans limite laisse consterné...
Un livre à lire absolument pour mieux comprendre qui sont ces réfugiés dont Sarkozy fait la chasse sans répit.

DE KABOUL A CALAIS, l'incroyable périple d'un jeune Afghan
EDITIONS ROBERT LAFFONT, 2009, 250 pages, 19 euros
Dan29000

Publié dans lectures

Commenter cet article

Piyou 20/12/2011 18:33


Le plus étonnant est son évolution quand il est accueilli dans cette famille calaisienne. Son projet initial est d'aller en Grande-Bretagne, rejoindre sa soeur. Au fil des mois il va changer
d'avis et quand il pourra se rendre à Londres et voir celle-ci, il est déçu de ne pas voir des roux avec des chapeaux haut de forme, il voit des indiens, des pakistanais ... il ne reviendra pas
sur sa décision de rester finalement en France. Sa vision de la France avant de quitter l'Afghanistan est surprenante, comme le surprend notre vision de l'Afghanistan, on s'aperçoit que les idées
préconçues sont vivaces. Il voit pour la première fois de sa vie des noirs et en même temps découvre le racisme anti-noirs.
Malgré toute la violence de ce qu'il a vécu, jeune, il garde espoir et pense à l'avenir, partagé entre une vie tranquille au risque d'être ennuyeuse, ou plus ambitieuse et plus risquée en
retournant en Afghanistan, aider à reconstruire son pays.
A propos d'enfant Afghan émigrant en Europe je vous conseille "Opium Poppy" d'Hubert Haddad sur un registre beaucoup plus noir, qui apporte à sa façon un éclairage sur ce qu'a vécu Wali
Mohammadi.

dan29000 20/12/2011 19:34



merci pour le conseil, on va le lire et peut-être faire un article...


De Kaboul à Calais, est à rapprocher du formidable documentaire de S George, "Qu'ils reposent en révolte"...