Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Indymedia Paris

Fausse amie : la manif "Sarkozy dégage" du 1er mai


Depuis quelques semaines circule sur Internet un appel à détourner la manif du 1er mai vers l’Elysée afin demander le départ de Sarkozy du pouvoir, sur le modèle des révolutions arabes. Cet appel, lancé par deux bras cassés bien connus à Paris, Grégory Pasqueille et Benjamin Ball, est abondamment relayé par divers sites conspirationnistes et d’extrême droite sans que cela ne semble déranger outre mesure nos deux amis. Alors que ces mouvements cherchent de plus en plus à s’infiltrer dans nos luttes, il serait irresponsable de les laisser défiler à nos côtés le 1er mai.

 

- Qui est à l’origine de cet appel « Dégage » ?

 

Connu aussi sous les noms de « Opération Révolution France », « Révolution du Muguet » ou « Pour une Révolution française immédiate », il a été lancé sur Facebook par Grégory Pasqueille et Benjamin Ball – qu’on peut nommer puisqu’il créent au moins un blog par semaine et des dizaines de pages Facebook en laissant traîner partout leurs coordonnées. Tous deux sont apparus sur la scène parisienne au moment du campement des Enfants de Don Quichotte, dans les basques de son chef, Saint Augustin Legrand.

 

-  Grégory Pasqueille, alias Coucou22, est connu pour lancer des appels à manif bidon au nom de collectifs auxquels il n’appartient pas, appels pouvant conduire à des arrestations (au Cra de Mesnil-Amelot par exemple). Sur son blog fermé récemment, il avait publié des numéros de téléphone de militants et de sans-papiers, en toute irresponsabilité. Se proclamant militant antifasciste, il n’en a pas moins reçu un hommage appuyé de la disciple de Roger Garaudy Maria Poumier [1]. On l’a vu il y a deux ou trois semaines manifester son soutien à Laurent Gbagbo aux côtés de gens très douteux, dont la conspirationniste Politik-Myto, qui porte bien son nom et a elle-même organisé la semaine dernière une manif contre les hausses de prix à République. Grégory Pasqueille s’est par ailleurs illustré ses derniers temps par la création frénétique de blogs comme Wikileaks 75 qui « se veut ainsi d’aider, mais surtout de dire la vérité sur tout ce qui touche la réalité des choses, y compris celles qui ne plaisent pas du tout » (sic).

 

-  Benjamin Ball est connu en tant qu’organisateur du No Sarkozy Day. Sympathisant ou membre du Parti de gauche, diffuseur du défunt hebdomadaire La Mèche (héritier de Siné Hebdo), il est sans doute la tête pensante du duo. Pour promouvoir cet appel du 1er mai, il anime un site, 1ermai2011.fr, sous le pseudonyme de Life-Benjamin, sur lequel il appelle à une Assemblée constituante, rien que ça. Son ego est tellement surdimensionné qu’il dispose même sur Facebook d’une page « personnage public » où ses « fans » peuvent s’inscrire pour suivre toutes ses aventures. Spécialiste de la récupération de mouvements lancés par d’autres pour se faire mousser (une de ses dernières tentatives est la récupération d’une manif de précaires qui aura lieu ce 30 avril [2]), réputé pour ses talents d’organisateur [3], il semble que ses initiatives se fassent elles-mêmes récupérer par l’extrême droite (un site du FN Midi-Pyrénées se dit affilié à L’Onde violette – No Sarkozy Day).

 

Il faut dire que lui comme Pasqueille ne font rien, malgré toutes leurs dénégations, pour ne pas attirer cette mouvance. Oecuméniques, ils sont prêts à fricoter avec la « droite républicaine ». Dans un appel récent à manifester contre les fafs le 21 avril dernier devant les gares (récupération d’une initiative lancée par le Scalp Besak), ils rendaient un hommage appuyé à une prétendue « droite gaulliste et « sociale », en regrettant amèrement la disparition [4] : « Finie la droite républicaine et le Gaullisme social. La mode chez une bonne partie des sarkozystes, c’est la droite populaire ! Retour des anciens d’Occident, d’Ordre nouveau et du Club de l’Horloge, la bande à Devedjian, Longuet, Guéant, Hortefeux, Estrosi, Mariani et Ciotti remettent au goût du jour les alliances entre la droite populaire et la droite extrême, laissant la droite républicaine et le centre droit de coté. »

 

- Qui relaie cet appel ?

 

Plus grave : que leur appel à manifester le 1er mai soit relayé par les pires sites d’extrême droite ou à l’orientation politique douteuse ne semble pas les émouvoir. Ils s’en vantent même sur un de leurs (nombreux) sites officiels, mouvementdu30avril2011.blogspot.com – qui n’a rien à voir avec la « Fête des précaires et du pissenlit » prévue ce jour-là – , n’hésitant pas à agrémenter leur revue de presse de liens vers Alter Info (site de l’extrême droite antisémite), Dazibaoueb (site douteux publiant des articles du Parti antisionite), Eva R-sistons (blogueuse conspirationniste d’extrême droite), Le Libre Penseur (blogueur conspirationniste et soralien de la pire espèce) et toute une galaxie de blogs moins connus mais non moins suspects : Le Lapin Blanc (blog conspirationniste), La Grande d’Âme (blog pro-Poutine) ; ou même des sites islamistes comme Mejliss.com.

 

D’autre part, il apparaît qu’ils sont partenaires d’un site jusque là inconnu mais dont le nom et le contenu promettent tout un programme : le parti NEC, c’est-à-dire « Prendre parti pour une Nouvelle Economie Commune ». Sur Facebook, ils sont aussi en lien avec un mouvement soc-dém’ tout aussi virtuel, Le Mai, qui ne représente qu’un seul individu soucieux de son auto-promotion et qui gravite un peu partout, François Soltic : on l’a aperçu récemment aux manifs contre la Loppsi ou contre le dîner du Siècle. Comme Ball, ce personnage a participé à l’organisation du No Sarkozy Day 2010, allant même en faire la promo sur Public Sénat [5]. Concernant l’appel du 1er mai, il semble qu’il soit à l’origine de l’idée de camper quelque part dans Paris, sans doute devant l’Elysée, comme les Egyptiens l’ont fait sur la place Tahrir (c’est une constante chez ces gens que de chercher à singer artificiellement chez nous ce qui marche à l’étranger, sans s’interroger sur les conditions sociales et politiques qui rendent possible ou non de tels mouvements).

 

Sur Facebook toujours, des militants de l’UPR ont fait connaître leur intérêt pour cette initiative. Quant au réseau social que cette bande de branques a créé tout spécialement pour l’occasion, degage.ning.com, il fourmille de conspirationnistes, dont le collectif Activeast qui est proche de Zeitgeist et actif en Alsace ou Marc Jutier, un membre éminent de la « Coordination nationale des comités citoyens locaux », un groupuscule qui adore les sectes new age comme Politique de Vie, des mouvements douteux prônant l’abolition de la monnaie comme Prosperdis, les cocos natios du Comité Valmy ou même Pierre Rabhi, qui n’a rien demandé à personne [6]. On trouve aussi sur ce réseau social très spécial – et décidément fort bien fréquenté – le spammeur du « Journal de Personne », qui prétend traiter de l’actualité par la poésie et tient régulièrement sur son site des propos très douteux à la limite du racisme. Lui aussi a l’air d’adorer Alter Info et même le Collectif Cheikh Yassine.

 

Le fait pour Pasqueille, Ball et compagnie d’affirmer être soutenus par la Condédération étudiante, ce faux syndicat créé par la CFDT et aussi jaune que sa maison-mère, ou encore par un prétendu « réseau jeune PG » – soit trois ou quatre jeunes clampins du PG qui doivent croire à la fable – , ou même par le Conseil National pour le Changement Démocratique du Tchad ou une ONG humanitaire britannique, Africa Phoenix, ne change rien à l’affaire. On se demande même ce que ces deux dernières organisations viennent faire là-dedans.

 

En bref : ce rassemblement, s’il a lieu, ne peut être qu’un beau panier de crabes !

 

Antifascistes vigilants, nous appelons les militants qui défileront le 1er Mai à ne pas laisser ces zozos s’infiltrer dans le cortège. Dès le déploiement de la banderole « Dégage », un seul mot d’ordre : on les dégage !

 


Les liens vers les sites fafs ou affichant des accointances douteuses ont été désactivés.

 

Sources principales : les profils Facebook de Ball, Pasqueille et leurs amis sus-cités (Le Mai, Politik-Myto), les pages et événements Facebook relatifs à cet appel, les divers sites créés par le duo : mouvementdu30avril2011.blogspot.com, 1ermai2011.fr, degage.ning.com, disonsleurdegage.com, wikileaks75.wordpress.com ; les sites amis : mai19.justice-europe.org, nouvelleco.info ; les récupérateurs : sites.google.com/site/nosarkozydaymidipyrenees/espace-association/l-onde-violette ; les forums de Démosphère et d’Actualutte, tous les sites sites et mouvements cités ci-dessus, et d’autres sites encore.

Notes

[1] Dont on trouve encore la trace notamment sur le blog de cette dernière : myspace.com/mariapoumier/blog/540295372

[2] Comme signalé sur Démosphère : http://www.demosphere.eu/node/23819. A noter que Ball a aussi tenté il y a quelques semaines de récupérer un mouvement d’étudiants européens en lançant un appel à faire sonner des réveils dans les facs le 25 mars dernier pour « réveiller l’éducation », au nom du collectif bidon « Les pas de noms ». Systématiqument, il annonce ses manifs en reprenant l’image du masque de V pour Vendetta, popularisée par les Anonymous et abondemment récupérée aussi par les conspirationnistes de tous poils.

[3] Voir dans les commentaires de cet article : http://actualutte.info/?p=3530.

[4] Voir sur Démosphère : http://www.demosphere.eu/node/23685.

[5] La vidéo ici, à la 12e minute environ.

[6] Cette « coordination » fantasmatique est aussi en lien, notamment via Facebook, avec le site d’extrême droite conspirationniste les-non-alignés.fr mais surtout les écolos de droite (sic) de « Fraternité citoyenne ». Et pour cause : Marc Jutier est aussi le président de ce pseudo think-tank écolo-conspirationniste. Il est aussi l’auteur d’un ouvrage au titre évocateur : Nouvelle Civilisation 2012, qu’il promeut sur le Net et... chez Jean Robin ! L’homme n’est pas à une contradiction prêt, puisqu’il est aussi candidat à la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts, selon ses dires.


 

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0