Dialogues sur le cinéma, Jean-Luc Godard et Marcel Ophuls

Publié le par dan29000

 

 

   dialogues.gif  

 

 

 

 

Un petit livre qui va réjouir tous les amateurs de cinéma. Deux importants cinéastes qui marquèrent de leurs empreintes l'histoire du 7e art dialoguent. Jean-Luc Godard et Marcel Ophuls se sont rencontrés, il y a déjà bien longtemps, vers la fin des années cinquante. Puis ils de perdirent un peu de vue, avant de nouveau deux rencontres. La première en 2003 à Pau, et la seconde à Genève, non loin de chez Godard en 2009.

 

   Dans ces rencontres aussi passionnantes qu'émouvantes, ils évoquent tour à tour leurs souvenirs. Pour Godard, une enfance sous l'Occupation, comment il découvrit le cinéma à Vichy, sans oublier l'antisémitisme de ses parents. Pour Marcel Ophuls, ce fut l'exil et bien entendu le souvenir du grand Max Ophuls et le formidable film que "Le chagrin et la pitié".

 

  Dialogues à bâtons rompus entre deux légendes du cinéma. Chacun à sa manière a une forte influence sur l'histoire du cinéma que cela soit sur le plan de la lecture ou du montage. Notre approche des images en fut bouleversée à jamais. C'est pourquoi il est particulièrement intéressant de pouvoir garder les traces de ces deux rencontres, au-delà des moments passés. Le dialogue est vif, spontané, parfois un peu nostalgique, mais toujours intéressant car il nous aide à mieux comprendre les démarches passées de ces deux cinéastes.

 

Dan29000

 

 

Dialogues sur le cinéma

Jean-Luc Godard, Marcel Ophuls

Avant-propos de Vincent Lowy

Mon ami Godard, par Daniel Cohn-Bendit

Editions Le bord de l'eau

Collection "Ciné-politique" dirigée par Vincent Lowy

2012 / 100 p / 10 euros

 

Voir le site de l'éditeur, ICI

 

==========================================================

PRESSE :

 

Lire la critique parue dans le NEWYORKER

 

 

EXTRAIT :

 

Jean-Luc Godard : Le livre le plus intéressant sur le cinéma qui a été écrit, il a été écrit par un linguiste qui s’appelle Roman Jakobson, qui est très connu dans son milieu, qui s’appelle Six leçons sur le son et le sens.

Marcel Ophuls : Oui ?

Jean-Luc Godard : Non, ben que les gens l’achètent ! (rires)

Marcel Ophuls : Moi, je trouve que le meilleur livre de cinéma, c’est l’autobiographie de Frank Capra...

Jean-Luc Godard : Oui, elle est intéressante aussi. Elles sont toutes intéressantes...

Marcel Ophuls : Faut pas essayer non plus de se marginaliser exprès, Jean-Luc...

Jean-Luc Godard : Mais on se marginalise... Michel-Ange s’est marginalisé à sa façon. Le théorème de Fermat qui vient d’être démontré et qui n’avait pas été démontré depuis trois siècles. Il avait écrit dans la marge : « J’ai une merveilleuse démonstration pour ce théorème, mais je n’ai pas tout à fait la place... » (rires)

Marcel Ophuls : C’est beau ça...

Jean-Luc Godard : C’était dans la marge...

 

=========================

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article