Digne les bains : Mémoires de résistance ce week-end

Publié le par dan29000

Free_Palestine_Now_by_kartix.jpg

du vendredi 29 janvier 2010

au dimanche 31 janvier 2010
Ciné Toiles - Avenue François Cuzin - 04000
Journées projections-débats-exposition
Mémoires de Résistance
Association France Palestine Solidarité 04
En partenariat avec CinéToiles, l’Association France Palestine Solidarité , Femmes Solidaires, L’ Université Populaire Rurale, les Amis de l’Humanité. Avec le soutien de la ville de Digne les Bains


Le fil rouge de cette 3 ème édition de « Mémoires de Résistance » sera de rappeler l’importance des luttes anti-coloniales qui ont marqué la deuxième moitié du 20ème siècle et de trouver des filiations avec les luttes anti-libérales actuelles.
Si la plupart des peuples colonisés ont secoué le joug colonial, le néocolonialisme postérieur aux indépendances a soumis leurs économies au pillage de leurs richesses naturelles et aux thérapies de choc des programmes d’austérité imposés par le FMI et la Banque Mondiale.
Aujourd’hui, avec l’accélération de la « mondialisation » néolibérale dans un monde unipolaire où la guerre préventive « contre le terrorisme » a permis la reconquête militaire de nombreux territoires, quelles perspectives progressistes de libération des peuples demeurent-elles pertinentes ?
La vision d’un nationalisme porteur d’universalisme et d’espoir d’émancipation des peuples dont se réclamaient les mouvements d’indépendance, semble en crise notamment au Proche-Orient. L’espoir viendrait-il des mobilisations anti-libérales et de l’irruption des peuples revendiquant à la fois, souveraineté nationale et justice sociale mais aussi l’établissement d’un État de droit ?
En Amérique - Latine, les résistances populaires font la jonction avec les mouvements indigénistes, féministes (le rôle des femmes dans le commerce informel dans les pays du sud) et écologistes (lutte pour le contrôle des richesses naturelles).
Cette année encore, nous donnerons la parole à des grands témoins et des acteurs de cette belle histoire de l’émancipation humaine.

Vendredi 29 : Palestine et Introduction générale

20h30 – Projection : Rachel de Simone Bitton– durée 1h40
La vie et la mort de Rachel Corrie, une jeune pacifiste américaine écrasée par un bulldozer israélien dans la bande de Gaza en 2003, alors qu’elle tentait d’empêcher la destruction d’une maison palestinienne… Le film dénoue peu à peu l’écheveau et transcende son sujet pour devenir une méditation cinématographique sur la jeunesse, la guerre, l’idéalisme et l’engagement politique.

Débat : La Résistance populaire à la colonisation en Palestine.
Intervenants : Bernard Ravenel, Simone Bitton.

Samedi 30 : Afrique

17h – Projection : Afrique 50 de René Vautier - durée 39 mn
En 1950, en dépit de la censure française qui lui confisque une grande partie de ses bobines, René Vautier réussit à terminer Afrique 50, film commandé en 1949 par la Ligue de l’Enseignement et qui devient le premier film anti-colonialiste français. Le film lui valut treize inculpations et une condamnation à un an de prison.

18h – Table ronde : Actualité de l’anti-colonialisme et luttes des sociétés civiles contre le néo-libéralisme.
Animée par Isabelle Bourboulon, journaliste.
Intervenants : Henri Alleg, Luzmila Carpio, Bernard Ravenel..

19h 30 – Buffet

20h 30 - Projection : Bamako d’Abderamane Sisoko(Mali)– durée 2h.
Des représentants de la société civile africaine ont engagé une procédure judiciaire contre la Banque mondiale et le FMI qu’ils jugent responsables du drame qui secoue l’Afrique.

Débat : La force des femmes dans les résistances
Animé par Ernestine Ronai, responsable de la Commission Femmes de France Amérique Latine.

Dimanche 31 : Amérique Latine

10h - Film pour enfants Animation par l’école des Beaux Arts . 18h : Projection : Campesinos, histoire(e )s d’une résistance de Sarah Pick et Fabien Lacoudre – durée 1h40
Le film nous emmène en Bolivie et nous montre les visages d’un mouvement, paysan et indien, qui a réussi, malgré le racisme et les inégalités, à conduire l’un des siens, Evo Morales, à la présidence du pays.

Débat avec Luzmila Carpio, ambassadrice de Bolivie en France, et Sarah PICK , réalisatrice.

20h30 - Pot de clôture

Conclusion par les intervenants et les organisateurs.

21h- Projection : La Dignité du peuple de Fernando Solanas (Argentine)- durée 2h.
Après Mémoire d’un Saccage, qui démontait les mécanismes ayant conduit l’Argentine à la crise économique de 2001, La Dignité du Peuple montre les conséquences de la crise sur la population. Le film dépeint par petites touches, à travers tout le pays, le portrait d’hommes et de femmes qui ont su relever la tête et combattre pour retrouver, malgré la faim et la misère, leur dignité. C’est un film sur le pouvoir de la résistance sociale et sur la volonté d’un peuple blessé qui cherche à reconstruire son pays.

En savoir plus, tarifs :
http://afps04.site.voila.fr/
Renseignements : 04 92 32 32 35
fgayet@cine-toiles.com

Publié dans écrans

Commenter cet article