Dijon : espace autogéré des Tanneries, le programme

Publié le par dan29000

 

 

 

Dijon : programme bibliothèque mai/juin 2011 de l’espace autogéré des Tanneries



Tous les mercredis à partir de 15h, l’espace autogéré des Tanneries ouvre sa bibliothèque, sa zone de gratuité, son infokiosque... et vous convie, à 18h, à des lectures, présentations et débats. Ensuite, c’est apéro et auberge espagnole (chacun-e amène de quoi boire et manger - sans viande, SVP), puis à partir de 21h, c’est ciné ! [1]

 

Mercredi 18 mai

"Maquis noirs et faux maquis, 1943-1947"
De Fabrice Grenard, Vendémiaire, 2011

 

Un bouquin d’historien sur un phénomène peu étudié de la période de l’Occupation : la constitution de bandes de pillards reprenant les méthodes des maquisards. Derrière le récit des exactions des "faux maquis", ce travail éclaire aussi certains aspects de la "vraie" Résistance, ses tensions entre lutte armée et rétablissement de l’ordre, entre gaullistes et communistes, entre attentistes et partisans de la guérilla immédiate.

 

"L’armée du crime"
Film français de Robert Guédiguian, 2008, 139 min.

 

"L’armée du crime", c’est l’expression utilisée par la propagande vichyste dans la célèbre "affiche rouge" pour désigner le groupe FTP-MOI (francs-tireurs partisans, main d’œuvre immigrée) dirigé par Missak Manouchian. Guédiguian retrace la légende du groupe, de sa formation en 1941 à l’exécution de ses membres par les Allemands en 1944.

 

Mercredi 25 mai

"Vagabond des mers du sud"
De Bernard Moitessier, 1960.

 

Petite discussion autour du premier livre du navigateur, pour découvrir une partie de la vie d’un marin atypique qui malgré pas mal de raclées n’a jamais été guéri du virus de la mer. Vagabond des mers du sud n’évoque qu’une toute petite partie de sa vie, du naufrage du Marie-Thérèse vers l’île Maurice jusqu’à son arrivée aux Antilles avec le Marie-Thérèse II. Moitessier, c’est un des plus grands navigateurs, qui a toujours construit lui-même ses bateaux, avec très peu de moyen mais beaucoup de solidarité et d’amitiés. Il a influencé pas mal de marin/aventurier avec une devise qu’il avait emprunté à Baudelaire « reste si tu peux, pars s’il le faut ».

 

"Choron dernière"
Film français d’Eric Martin et Pierre Carles, 2009, 98mn.

 

Pour savoir un peu de quoi ou qui on parle, un portrait de Delfeil de Ton : « Choron est né pauvre. Il est mort pauvre. Il a vécu comme un riche. Somptueux, généreux, honnête. Qu’ils aillent prétendre le contraire les mozarts qu’il a couvés, à qui il a donné des ailes. Pas primable, ininvitable à l’Elysée, Le Choron. Grandiose. Ah oui il ne faut pas oublier que c’était un génie du comique. Que ses chanson entreront dans les anthologies de la poésie. Qu’il a fourni de la matière à plagiat pour encore plusieurs générations ».

 

Jeudi 26 mai

Concert !

 

La tournée des fumiers, organisée par Falaf’Hell (PAF 4 euros) :
-  Louise Mitchels (Noise punk, Paris)
-  Grand Prédateur (Noise cannibale, Rouen)
-  Semi-Playback (Math-pop, Toulouse)
-  Unlogistic (Punk-rock, Paris)

 

Vendredi 27 et samedi 28 mai

Festival Maloka anti-G8

 

Deux jours de festival, 7 euros par soir ou 12 euros les deux soirs. Cuisines vegan, débats/vidéos sur le G8, camping gratos, et concerts avec, le vendredi :
-  Antidotum (Anarchopunk, Pologne)
-  Haymarket (Anarchopunk, France)
-  Mopish Moment (Reggae dub punk, France)
-  Chicken’s Call (HxC punk, France)
-  Cartouche (Punk-rock, France)
-  Trashcat (Punk, Londres)

 

Et le samedi :
-  K-listo (Hip Hop, France)
-  Czoznek (Anarchopunk, Pologne)
-  Gasmask Terror (D-beat punk, Bordeaux)
-  Le Prince Ringard (Punk songs, France)
-  Burning Lady (Punk-rock’n’roll, France)
-  Hello Bastards (Trashcore punk, UK)
-  Cervelli Skanky (Streetpunk, Italie)
-  Branlarians (Ska, France)
-  Aos 3 (Dub punk, UK)

 

Mercredi 1er juin

"Irradié·e·s de tous les pays, révoltons-nous !"
« Contre le nucléaire et son monde »

 

Écoute collective de l’émission de radio "Basse Intensité" du 7 novembre 2007 sur Radio Galère, Marseille. Le nucléaire ne peut exister sans une plus grande militarisation de nos vies, sans un plus large contrôle de l’Etat et de ses scientifiques sur nos existences. Il n’existe de critique du nucléaire sans remise en cause de la société qui le produit, ni de lutte contre le nucléaire sans lutte contre cette société. Société nucléaire, projet ITER, lutte contre la centrale de Chooz à la fin des années 70, gestion de crise, oppositions et actions, musique... différents sujets pour une compilation toujours plus d’actualité.

 

Assemblée des Tanneries
A 19h - Les assemblées ouvertes permettent de s’organiser ensemble pour les activités du lieu - potager, infokiosque, zone de gratuité, sérigraphie, bibliothèque, propositions de rencontres, réunions et ateliers - mais aussi de penser sa défense. C’est aussi un espace à partir duquel se structure notre participation à diverses luttes politiques locales et globales. Le programme bibli/ciné Tanneries se constitue collectivement, lors de ces assemblées, et chacun·e est invité·e à proposer des livres et films ou la confection d’un repas.

 

Concert ! 21h30
Pas de film cette semaine-ci, mais un concert anarchocrust :
-  Nux Vomica (Crust, Portland)
-  De Fatwa’s (Anarchopunk féminin, Amsterdam)
-  Cavern (Crust metal, Dijon)

 

Mercredi 8 juin

Revue de presse spéciale "Blabla 13"

 

Ce soir, à l’occasion de la revue de presse mensuelle de la bibliothèque des Tanneries, pot de sortie du nouveau "Blabla", journal dijonnais d’infos offensives locales et globales. Vous avez peut-être déjà croisé le 13e épisode de "Blabla" dans la rue ou sur un des lieux de dépôt dijonnais. L’équipe est enthousiaste à l’idée de partager avec ses lecteurs/lectrices. Nous vous invitons ce soir à venir le commenter, faire des retours critiques, proposer des sujets d’articles pour la suite... et à boire un coup pour fêter sa sortie en bonne et due forme.

 

"MetalEurop Germinal 2003"
Documentaire français de Jean- Michel Vennemani, 2003, 95mn.

 

La lutte des Metaleurop contre la liquidation de leur boîte vue de l’intérieur. Un récit à la "strip-tease" des dégâts collatéraux au sein d’une famille qui vit de l’usine, ou comment la lutte pour la dignité ouvrière ne remplit pas toujours le frigo.

 

Mercredi 15 juin

Le programme reste à déterminer ; guettez !

 

Mercredi 22 juin

"Zone de combat", pièce de théâtre présentée par Les écorchés / Le Collectif 7� / A part ça ?

 

Le texte de Hugues Jallon pose la question du vécu de l’homme dans un monde post-11 septembre. Le paroxysme de l’attentat, n’a pas été dans l’attentat lui-même, mais dans sa représentation. C’est cette peur qu’explore l’auteur.

 

"Zone de combat" se présente comme la fiction d’une communauté qui se forme pour résister à un état du monde, communauté secrète qui se réunit invisiblement et qui a pour vocation de retrouver son corps.

 

Le public est convié à un séminaire clandestin.

 

Mercredi 29 juin

Textes situationnistes

 

Deux textes courts rédigés lors de la première période de la revue "Internationale Situationniste" : « Sur l’emploi du temps libre », publié dans le n°4 (juin 1960) et « Thèses sur la révolution culturelle » dans le n°1 (juin 1958). [2] « Le vide des loisirs est le vide de la vie dans la société actuelle, et ne peut être rempli dans le cadre de cette société. Il est signifié, et en même temps masqué, par tout le spectacle culturel existant. »

 

"Critique de la séparation"
Film français de Guy Debord, 1961, 20mn.

 

Il s’agit du 3e film de Guy. Malgré le ton monocorde de la voix off, la négation de l’art et de son monde est vive et acérée : « l’unique entreprise intéressante, c’est la libération de la vie quotidienne, pas seulement dans les perspectives de l’histoire mais pour nous et tout de suite. Ceci passe par le dépérissement des formes aliénées de communication. Le cinéma est à détruire aussi » (Sur le passage de quelques personnes...).

 

***

 

Espace autogéré des Tanneries
15-17 blvd de Chicago
21000 Dijon
http://squat.net/tanneries

 

Les Tanneries


Publié dans actualités

Commenter cet article