Eglise Saint Bernard : 16e anniversaire du coup de hache, manifestation

Publié le par dan29000

On n'oublie pas le coup de hache de Saint Bernard !

Manifestation unitaire le samedi 1er septembre 2012

16éme anniversaire du coup de hache contre la porte de l'église St Bernard à Paris

Manifestation Samedi 1er septembre 2012, 14h30, de la place de la République à l'église St Bernard

Le 23 août 1996, 300 personnes, des femmes, des hommes et des enfants, "sans papiers", étaient délogés de l'église Saint Bernard à Paris, à coups de hache et de gaz lacrymogènes. En réaction, 30 000 manifestants défilent pour dénoncer la politique du gouvernement et les lois Pasqua.

Grâce à cette mobilisation, une vague de régularisation a eu lieu sous le ministère Chevénement.

Mais le problème est resté entier. Les travailleurs sans-papiers ont continué d'être surexploités par le patronat, intéressé à la déréglementation du marché du travail comme à contourner, par exemple, les interdictions liées au plomb et/ou à l'amiante. Grâce à cette mise en concurrence avec les autres travailleurs, le patronat cherche à tirer les conditions de travail et de salaire de l'ensemble vers le bas. Et cela avec la complaisance des gouvernements qui se sont succédé.

Dans la dernière période, la politique dite de « lutte contre l'immigration irrégulière » s'est soldée par des lois de plus en plus restrictives, des politiques de « chasse à l'étranger », des chiffres et quotas arbitraires d'expulsions, des conditions de travail et de salaires de plus en plus dégradées. En prime les travailleurs sans papiers ont été désignés comme "bouc-émissaires" des fléaux sociaux que sont le chômage, et plus généralement les étrangers, comme responsables de l'insécurité, la délinquance et de la toxicomanie.

En réaction les "sans papiers", les travailleurs-euses sans papiers, avec les organisations syndicales, les associations de défense des droits humains et les Collectifs de sans papiers ont résisté par des grèves massives, des occupations, des manifestations et des marches, etc.

La majorité des électeurs a sanctionné la politique répressive de N.Sarkozy et de ses gouvernements comme sa reprise des discours qui étaient restés jusqu'ici l'apanage de l'extrême droite raciste et xénophobe.

Le combat continue !

A l'occasion du 16éme anniversaire du honteux coup de hache de Saint Bernard, nous, syndicats, associations et collectifs de sans papiers appelons à manifester partout dans l'unité le samedi 1er septembre 2012 pour :

  • La régularisation des sans papiers, qui travaillent d'une façon ou d'une autre.
  • La fermeture des centres de rétention administrative (CRA).
  • L'arrêt des contrôles au faciès et la mise en œuvre d'un moratoire concernant les expulsions.
  • L'égalité de traitement entre Français-es et Etrangers-es dans les études comme au travail.

A l'initiative de :

ALIF, ALIFSI, CGT, CNSP, CSP 17, CSP 59, CSP 75 (Strasbourg/St Denis), CSP 92, Coordination 93, Droits devant.

Avec le soutien des premiers signataires suivants :

  • Collectifs : CSP (Angoulème), Comité soutien Ousmane BA de Creil, SP92…
  • Associations : ATTAC-France, ATMF, Autremonde, Femmes Egalité, FTCR, Intercapa Solidarité, LDH, MRAP, Mouvement de la Paix, RESF, Réseau féministe « Rupture », Sortir du colonialisme, Sos Racisme…
  • Syndicats : UNEF, FSU, Solidaires-Finances-Publiques…
  • Partis politiques : Alternative Libertaire, Europe Ecologie les Verts, FASE, Parti communiste français, Parti communiste des ouvriers de France, Parti de gauche, UDB…

Récit de l'évacuation : http://www.ina.fr/economie-et-socie...

"Les forces de police sont intervenues ce matin à l'église Saint-Bernard. Environ un millier de gendarmes mobiles et de CRS ont forcé, vers 7H45, la porte de l'église pour s'emparer des sans papiers..."

Lien : http://www.demosphere.eu/node/31391
Source : http://atmf.org/On-n-oublie-pas-le-coup-de-ha...

Source : http://www.indigenes-republique.fr/article.ph...


1 2

Commémoration de l'évacuation de l'église St Bernard

Commémoration du 16ème anniversaire de l'évacuation à la hache de l'Eglise Saint Bernard (23 août 1996 - 23 aout 2012)

Le M.R.A.P appelle à participer aux manifestations

Samedi 25 aout à 13 h et samedi 1er septembre 2012 à 14 h 30 de la place de la République à l'église St Bernard

Le 23 août 1996 restera marqué dans l'histoire sociale française comme étant la date de la hache de la honte plantée dans le porche de l'Eglise Saint Bernard qui accueillait 300 personnes sans papiers, enfants, femmes et hommes confondus. Cette évacuation ultra violente s'est suivie d'une vaste réaction citoyenne : des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue pour demander l'abrogation des lois Pasqua et la régularisation des Sans papiers. Chevènement y a répondu très partiellement en régularisant plus de 100.000 personnes.

Depuis les Sans papiers ont été les principales victimes de l'idéologie désignant les étrangers comme étant les responsables de la crise. Parallèlement, ils ont été le « laboratoire » de la précarité surtout dans le domaine du travail.

Circulaires de plus en plus restrictives, quotas arbitraires justifiant une« chasse à l'étranger » ont été les outils des gouvernements successifs, l'apogée étant atteint sous l'ère Sarkozy-Hortefeux-Guéant. La France, en violant allègrement la Convention Européenne des Droits de l'Homme (non respect de l'article 8, condamnation concernant la rétention des familles...) a été maintes fois montrée du doigt par les organismes tant européens qu' internationaux.

Alors que le nouveau Ministre de l'Intérieur Manuel Valls annone que la nouvelle circulaire aura pour conséquence de ne pas « accueillir et de régulariser autant que certains le voudraient..» Le MRAP exige que l'ensemble des acteurs et actrices représentant les Sans papiers, soit reçu par le gouvernement, et que leur avis soit pris en compte avant l'élaboration de tout nouveau changement législatif. La démocratie ne souffre pas d'exclusive en matière de concertation : elle doit légitimement porter les intérêts des personnes qui se battent pour des Droits pour Toutes et Tous.

Avec constance depuis 1996, les Sans papiers avec les Collectifs de Sans papiers, les réseaux, organisations syndicales, associations de défense de droits humains, ont résisté par des manifestations, occupations, marches (Paris-Marseille, Paris-Nice et la Marche Européenne des Sans papiers), résistances citoyennes aux expulsions, colloques, grèves massives. Ils ont ensemble des choses à dire, une analyse à produire. Le M.R.A.P appelle à manifester pour :

  • L'arrêt des contrôles aux faciès et des expulsions ;
  • La fermeture des Centres de rétention administrative (CRA) ;
  • La régularisation de tous les sans papiers avec une carte de 10 ans ;
  • Une véritable politique de l'immigration qui réponde aux enjeux de notre époque ;
  • Les lois précédentes doivent être abrogées ainsi que les accords bilatéraux de réadmission.


Le changement c'est maintenant pour une autre politique d'immigration !

document au format PDF:

Source : communiqué MRAP, reçu le 20 août 14h

Publié dans actualités

Commenter cet article