Egypte : création d'un mouvement socialiste libertaire

Publié le par dan29000

 

 

Indymedia Paris

Egypte : création du mouvement socialiste libertaire



Nous, socialistes libertaires, luttons pour une une société socialiste sans classe, une société anti-autoritaire débarrassée de l’appareil répressif de l’Etat et du capital. Nous nous élevons contre l’introduction du capitalisme d’Etat, tel que les régimes oppressifs qui existaient dans les pays « socialistes ». Nous rejetons et nous opposons au système capitaliste.

 

Nous pensons que la classe ouvrière est capable de prendre la tête d’une vaste coalition émergeant d’efforts tenaces pour mettre à bas le pouvoir du capitalisme comme de l’Etat répressif.

 

Nos objectifs immédiats sont :

 

-  1. La décentralisation administrative sans maires ni gouverneurs, gérée par des conseils locaux de quartier et d’aires géographiques, le droit au contrôle populaire avec des mandatés élus et révocable des conseils locaux et comités de citoyens.

 

-  2. La transformation de toutes les entreprises de service et des usines en coopératives autogérées par leurs membres, dans une société démocratique, décentralisée, basée sur la liberté et l’indépendance vis à vis de l’Etat administratif

 

-  3. La suppression des exonérations de taxes données aux investisseurs et l’application d’une taxation progressive de manière à soutenir les coopératives de service qui inclura des secteurs économiques tels que l’éducation, la santé, etc…

 

-  4. Le pluralisme syndical, la liberté d’association dans les usines et les lieux de travail et la création de syndicats pour tous les employés de l’Etat et des institutions militaires de manière à soutenir la participation de tous les travailleurs-euses dans la gestion des lieux de travail, l’autogestion dans les usines et les entreprises qui ont été privatisées du fait de l’injustice et la corruption dans l’ère Mubarrak.

 

-  5. La confiscation de tout l’argent d’origine illicite et sa distribution aux coopératives

 

-  6. Une constitution qui garantie toutes les formes de liberté humaine, telle que la liberté religieuse, la liberté d’association, et à travers la création d’une république parlementaire, la gouvernance décentralisée avec le contrôle populaire permanent de l’administration locale et des comités de citoyens, qui remplace le gouvernement et la tête de l’Etat, le droit des délégués mandatés de proposer des lois et référendums.

 

-  7. La construction d’une société libertaire qui ne repose pas sur l’action d’une « autorité libérale » mais sur la volonté des coopératives sans autorité centrale de manière à ce que la société sans classe puisse s’auto-organiser à travers les comités populaires et les comités locaux, contre l’autorité d’un Etat central et répressif

 

Mouvement socialiste libertaire

 

E-mail : lsm.egypt at gmail at com

 

Facebook :

 

https://www.facebook.com/lsm.egypt

 

Traduction par FdCA-International Relations Office

 

Lien : http://anarchisminarabic.blogspot.c...

 

La création du mouvement socialiste libertaire

Le mouvement socialiste libertaire a été fondé le 23 mai 2011 au Caire, au cœur de la révolution égyptienne et au milieu de la vague révolutionnaire qui balaye le monde aujourd’hui, qui s’est étendue à partir de la Tunisie a traversé l’Egypte, la Libye, le Yémen et la Syrie pour atteindre l’Espagne, pour nous rappeler les vagues de 1848 et 1968 et est susceptible d’atteindre la vague révolutionnaire d’autres pays,

 

Le mouvement a publié un manifeste dans l’attente d’une déclaration de principes fondateurs plus détaillée et aspire à être rejoint par tous les opposants au capitalisme, (privé ET d’Etat) et tous les opposants à la bureaucratie et à la centralisation, et à la suppression des libertés individuelles et l’érosion des droits de l’homme, tous les partisans de l’autogestion des lieux de travail et des coopératives d’habitation, tous les partisans de l’émancipation économique, de la décentralisation administrative et la démocratie directe. Le mouvement est organisé en groupes de travail qui s’unissent et se coordonnent les uns avec les autres par différents regroupements, composé de délégués élus par ces groupes, et grâce à l’utilisation des moyens modernes de communication, pour éviter la formation d’une hiérarchie organisationnelle.

 

Parce que le mouvement n’a pas d’autres sources de financement pour ses activités que la contribution de ses membres, et leur travail bénévole, qu’ils n’ont que leur salaire et qu’aucun d’eux n’est riche, et qu’ils ne veulent pas limiter leur liberté par la dépendance financière, le mouvement utilisera internet dans ces conditions comme un moyen moins coûteux pour communiquer, ainsi que quelques publications de papier chaque fois qu’il sera possible de le faire, et le mouvement pour les mêmes raisons n’a pas la capacité d’acquérir de local de sorte qu’il ne fonctionne que sur l’activité au sein des organisations populaires telles que les unions des syndicats, de comités professionnels et populaires, les coopératives, et engage ses membres dans tous les mouvements populaires de protestation, se coordonnant et communiquant grâce à Internet.

 

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article

Mitsuko 05/06/2011 17:04



L'Egypte crée un mouvement socialiste libertaire ... Elle est pas belle la vie ???


Je suis une fois de plus admirative de leur façon de procéder ... Pourvu que ça dure ...


Et je l'espère vraiment ...


Bonne fin de journée à toi. A bientôt. Bises.



dan29000 05/06/2011 19:39



Cela n'est pas gagner mais aucune raison que cela ne dure pas, bonne soirée