Elections du Parlement de la Communauté autonome Basque : les deux tiers des sièges aux indépendantistes

Publié le par dan29000

Le PNV et EH Bildu obtiennent 48 sièges sur 75

 

Résultats :



PNV =  27 sièges
EH BIldu = 21 sièges
PSE = 16 sièges
PP = 10 sièges
UPyD = 1 siège
Sur les 75 sièges du parlement



Les premières élections au parlement de la Communauté autonome basque (CAB) sans parti illégalisé et sans lutte armée se sont déroulées dans la normalité. Elles ont permis de dévoiler la composition du nouveau parlement de Gasteiz dans lequel aucune force politique n'aura la majorité absolue. Elle sera, cependant, majoritairement abertzale, avec un avantage pour le PNV.
Trois ans après l'accord entre socialiste (gauche) et populaires (droite) au parlement de Gasteiz, dorénavant, les deux tiers de l'hémicycle seront abertzale. Le PNV et la coalition EH Bildu réunissent à eux seuls 48 sièges sur les 75 sièges en jeux, alors que 90% des bulletins étaient dépuillés. Les partis constitutionnalistes, eux, ont perdu ces élections. Ils obtiennent 26 sièges (PSE, PP, UPyD).
Comme l'avaient prédit les sondages d'opinion, le parti nationaliste basque (PNV) remporte ces élections avec 27 députés. Le PNV avait 30 sièges dans la dernière mandature dans laquelle la gauche abertzale était absente, car illégale. Il perd donc trois députés ; un siège par province. En outre, le PNV gagne dans les trois provinces sauf en Gipuzkoa où il arrive à égalité avec EH Bildu.
Cette coalition réunissant les indépendantistes de gauche (Eusko Alkartasuna, Gauche abertzale, Aralar, Alternatiba) obtient en tout 21 sièges au parlement. Elle obtient 6 sièges en Araba, 6 autres en Bizkaia et 9 en Gipuzkoa. Fait remarquable, EH Bildu arrive troisième à Donostia, où elle avait gagné les dernières élections municipales.
Le troisième événement de la soirée est le déclin du Parti socialiste d'Euskadi (PSE) qui passe de 25 députés à 16. Les électeurs ont passé la facture au dernier Lehendakari Patxi Lopez (PSE), arrivé à la tête du gouvernement de Gasteiz grâce à un accord avec la droite, dans un contexte d'illégalisation de la gauche abertzale. Les socialistes perdent de la force dans les trois provinces consultées : trois sièges en moins par province.
Le Parti Populaire, à la tête, par ailleurs, du gouvernement de Madrid, a également perdu des députés, un dans chaque province. Il passe de 13 sièges à 10 au parlement. Le Parti de Rosa Diez, UPyD, a maintenu son siège. Ce que n'a pas réussi IU.
La participation a baissé d'un demi point par rapport au scrutin de 2009. Sur les 1 775 336 personnes appelées aux urnes, 57,73% ont répondu favorablement, d'après les chiffres disponibles à 19 heures. En Gipuzkoa, en revanche, la participation a augmenté de deux points.


COMPOSITION DU PARLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ AUTONOME BASQUE

DERNIÈRE MANDATURE (2009-2012)
PNV : 30 députés
PSE-EE : 25 députés
PP : 13 députés
Aralar : 4 députés
EA : 1 député
IU : 1 député
UPyD : 1 député

En 2005-2009 les forces politiques composant à ce jour EH Bildu comptaient 14 sièges :
EHAK =  9 députés
EA (dans la coalition avec le PNV) = 4 députés
Aralar = 1 députée

 

 

SOURCE/ JOURNAL DU PAYS BASQUE

Publié dans actualités

Commenter cet article