Entre nos lignes, lettre à Hank, de Sandrine Ageorges-Skinner, éditions Stock

Publié le par dan29000

 

entre-nos-lignes-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Depuis sa création, notre site d'actualités est engagé dans le combat pour l'abolition de la peine de mort dans le monde. C'est dans ce cadre que le livre de Sandrine Ageorges-Skinner, paru fin octobre 2012, ne pouvait nous laisser indifférent.

 

  Directrice de production et mère d'une fille de vingt-cinq ans, elle a épousé en 2008, Hank Skinner, un américain condamné à mort. Depuis cette militante abolitionniste infatigable partage sa vie entre Paris et le Texas.

 

  Son livre est passionnant car pluriel. Il peut être lu comme un témoignage vécu, témoignage intime puisqu'elle a choisi la forme d'une lettre à Hank, condamné en 1995 pour un triple meurtre qu'il nie toujours avoir commis. Mais il peut aussi être lu comme un geste politique fort contre la peine de mort. Au fil des pages de ce livre prenant qui se lit donc comme une lettre, sans chapitre ni paragraphe, il est aisé de voir surgir dans les mots et les phrases, le profil de Hank. On apprend, souvent avec émotion ce qui les unit, ou les sépare. Un couple qui n'a jamais encore pu aller au-delà des mots, ou des regards lors des parloirs. Une relation où plane la mort, même si récemment cette échéance a un peu reculé, Hank Skinner ayant enfin le droit aux tests ADN, refusés durant plus de dix ans !

 

  Cette belle lettre de Sandrine Ageorges-Skinner nous donne à voir le condamné Hank Skinner, un condamné qui survit dans le couloir de la mort de la prison de Livingstone au Texas. Depuis dix-sept ans ! Fascinants  États-Unis, capables du meilleur et du pire... Par trois fois Hank devait être exécuté... La dernière fois fut en mars 2010. Avec les tests ADN, tout espoir est permis.

 

  Une lettre pleine de passion et de force vitale, mais aussi de doutes, une lettre qui condamne définitivement la barbarie carcérale américaine, une barbarie lucrative puisque l'on peut légitimement parler d'industrie carcérale. Cette lettre est aussi en filigrane un des portraits de l'Amérique profonde, celle que nous ne pouvons aimer, même si, doucement, elle évolue vers l'abolition. Mais bien trop lentement.

 

  Une lettre en pleine conscience, en pleine vérité, une lettre humaine et politique à la fois, une lettre qu'il faut donc absolument lire. Pour elle, pour lui, pour ce combat si primordial.

 

 

Dan29000

 


 

Entre nos lignes

Lettre à Hank

Sandrine Ageorges-Skinner

Editions Stock

2012 / 271 p / 19 euros

 

Voir le site de l'éditeur

 

===============================

 

EXTRAIT :

 

« Les années et le temps, l’absence et l’attente, les mots et toujours les mots sur le papier pour s’enlacer et pour s’aimer, bien étrange destinée que la nôtre. »

Publié dans lectures

Commenter cet article