EPR : 2 milliards d'euros de surcoût, en pleine crise économique, le gaspillage c'est maintenant

Publié le par dan29000

STOP-EPREt encore 2 milliards d’euros de surcoûts pour le réacteur EPR : arrêtons le gaspillage !

 

 


EDF vient d’annoncer lundi 3 décembre que le coût de construction du réacteur EPR de Flamanville était désormais estimé à 8,5 milliards, contre 6,5 milliards auparavant. Ces surcoûts n’ont rien d’étonnant au regard de l’état calamiteux du chantier, et il est fort possible qu’ils ne soient pas les derniers.

Il est temps d’arrêter les frais : pourquoi continuer à gaspiller ainsi des milliards dans une technologie du passé ? Rappelons qu’en 2006, l’étude "Courant alternatif pour le Grand Ouest", réalisée par le bureau d’étude "Les 7 vents du Cotentin", avait montré que si les coûts de l’EPR (alors estimés à 3,3 milliards d’euros !) avaient été consacrés aux économies d’énergie et aux énergies renouvelables, on aurait pu répondre à des besoins en électricité deux fois équivalents, créer plus de 10 000 emplois et diminuer de manière substantielle les émissions de gaz à effet de serre...

Il est inacceptable de gaspiller ainsi des milliards d’euros pour un réacteur qui s’annonce déjà encore plus dangereux que ses prédécesseurs. Plus gros, plus complexe et donc plus vulnérable, bourré de dangereux combustible MOX, l’EPR connaît également des défauts de sûreté connus depuis des années. À plusieurs reprises, le Réseau "Sortir du nucléaire" a été destinataire de documents internes à EDF attestant de graves problèmes non résolus, qui constituent un casse-tête pour les ingénieurs d’EDF.

Il est plus que temps de mettre fin à ce gaspillage. Le chantier doit être arrêté, et les sommes prévues consacrées à de vraies alternatives énergétiques plutôt qu’à cette gabegie !

 

SOURCE / RESEAU SORTIR DU NUCLEAIRE

 

================================================================

EPR : les écologistes veulent "arrêter les frais"

 

 

LE MONDE | 04.12.2012 Par Raphaëlle Besse Desmoulières
 
L'annonce, lundi 3 décembre, par EDF d'un nouveau surcoût de 2 milliards d'euros pour la construction de l'EPR de Flamanville (Manche), portant la facture de ce projet de réacteur nucléaire de troisième génération à 8,5 milliards, fait vivement réagir les écologistes. Les ténors d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) dénoncent en chœur les "mensonges" de l'électricien, alors que le coût initialement prévu était de 3,3 milliards d'euros. 

Lire : La rentabilité de l'EPR en question

"C'est un projet qui ressemble plus au tonneau des Danaïdes qu'à un progrès", déclare le député de Gironde, Noël Mamère. "Cela va rester comme un de ces projets pharaoniques, imposés sans débat démocratique et qui restent sans lendemain", renchérit François de Rugy, patron des députés EELV. "Il faut arrêter les frais", plaident les écologistes qui pointent un "échec industriel". "Comme si on avait encore des milliards à mettre dans un EPR invendable", souligne Pascal Durand, secrétaire national d'EELV. 

"Cela signe définitivement l'incapacité de la filière nucléaire à montrer qu'elle a encore un avenir, ajoute M. de Rugy. Et cela montre la nécessité de s'orienter vers des technologies alternatives et renouvelables." Pour le député de Loire-Atlantique, pas question que l'Etat continue à financer l'EPR. "EDF devra démontrer qu'il peut mener à bien ce projet en l'autofinançant", juge M. de Rugy.

Le sénateur Jean-Vincent Placé, est plus fataliste. "C'est toujours le principal actionnaire qui éponge, soupire-t-il. C'est la fin d'une logique et il faudrait que le gouvernement s'en rende compte : l'EPR de Flamanville, ce sont les futurs hauts-fourneaux de Florange."

Pour autant, les écologistes n'entendent pas remettre en cause leur participation au gouvernement. "Nous sommes dans cette majorité pour essayer de faire bouger les choses", rappelle M. Durand. "On savait que l'EPR allait se faire", ajoute M. Placé.

"TIRER LES CONSÉQUENCES"

Les écologistes avaient accepté, en novembre 2011, de sortir le sujet EPR, comme celui de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), de leur accord électoral avec le Parti socialiste. Réclamant en vain la suspension du chantier, ils s'étaient inclinés devant la détermination de François Hollande à conduire l'EPR à son terme.

"Si on sortait aujourd'hui, la première chose qui se ferait, ce serait sur les gaz de schiste. Donc on a une utilité, même si cette dernière est peu perceptible", lâche M. Placé, qui trouve le bilan écologique du gouvernement "maigre" et reste "interrogatif et perplexe".

Pour M. Mamère, il n'y a qu'une seule option : "Abandonner l'EPR." "Si ce chemin n'est pas pris, il faudra en tirer les conséquences : nous n'avons rien à faire avec des gens qui s'obstinent", juge-t-il.

C'est ce que Cécile Duflot, actuelle ministre EELV du logement, avait dit, il y a un an, au lendemain de l'accord avec le PS : encore secrétaire nationale des écologistes, elle avait exclu une entrée au gouvernement en cas de victoire de la gauche si l'EPR était maintenu. "Imaginez-vous un ministre écologiste autour de la table du gouvernement écoutant son collègue annoncer l'inauguration d'une centrale nucléaire, après Fukushima, franchement ?", avait-elle lancé.

Sans nouveaux retards, le lancement de l'EPR, lui, est prévu pour 2016.

Lire aussi : L'EPR, une technologie de pointe mais des ambitions contrariées

 

Raphaëlle Besse Desmoulières

 

 

SOURCE / LE MONDE.FR

Publié dans environnement

Commenter cet article

Julien 02/01/2013 14:58


EPR 2016 ... en fait, la connexion au réseau est prévue le 31 décembre 2016 !
La mise en service commercial ne se fera qu'en 2017, période d'essai oblige.

Maintenant, voici de la bonne lecture :
http://energeia.voila.net/electri/cout_electri.htm

Où l'on s'aperçoit du coût élevé de l'électricité nucléaire future : 107 euros le MWh pour l'EPR, si le coût de construction n'augmente pas encore. Etude très précise sur ce coût.

En comparaison, l'éolien est bien moins cher et le photovoltaïque au-dessus de 100 kW est déjà moins cher.

Alors, en 2017 !

dan29000 02/01/2013 16:30



Merci pour ces infos très utiles à tous...