ERDF : Linky, quelques bonnes raisons de refuser ce compteur

Publié le par dan29000

 

 

 

 

Pourquoi refuser l’installation de Linky

 

J’ai récemment reçu une lettre m’informant qu’ERDF allait installer et tester chez moi dans les prochaines semaines un compteur innovant dénommé « Linky ». La lettre m’explique que j’ai drôlement de la chance, car je serai « parmi les premiers en France à bénéficier de cette innovation technique ». Linky a un nom gentil, et il est tout vert, pour bien montrer qu’il est écolo. J’ai donc cherché à en savoir plus sur ce nouvel ami.

J’ai donc appris que depuis mars 2010, Lyon est une des deux zones pilotes pour le déploiement du compteur électrique « intelligent » Linky . 300 000 compteurs sont en cours de pose. A la fin de ce soit disant test qui sera, n’en doutons pas, concluant, toute le territoire sera équipé. L’état a d’abord voulu imposer son projet au pas de course et éviter de tester le système pendant l’hiver via un décret réduisant la durée initiale du test de 3 mois. Face à une certaine agitation médiati­que et associative, l’état vient de faire une mini-marche arrière à travers une mise au point du ministère de l’environnement. L’installation de Linky sur Lyon va donc bien s’étaler jusqu’au 31 mars 2011. Dans la même mise au point, le ministère rappelle que « La réussite du programme Linky est un enjeu stratégique pour la France et les Français. » Pour sur !

Linky entraînera la disparition des releveurs de compteur. Même si les rapports usager-rele­veur ne sont pas des plus passionnants, ils restent des rapports humains dans un monde de plus en plus automatisé. Sans compter les nombreuses disparitions d’emploi que cela implique.

Le coût d’installation par une entreprise privée mandatée sera financé par l’usager contraire­ment à ce qu’annonce ERDF ( entre 120 et 240 euros par compteur sur dix ans)

Linky nous est vendu comme un compteur « écologique », car permettant de réduire sa consom­mation. En réalité, Linky ne permettra même pas de lire sa propre consommation sans l’achat d’un deuxième boîtier. Le but ici est de fourguer de nouveaux services payants comme la simple consultation de l’index, ou le lien avec un téléphone mobile etc...

Plus gênant encore, selon la CNIL : « Les compteurs communicants peuvent également agir directement sur l’installation électrique. Ils permettent notamment de modifier la puissance de l’abonnement, voire même de couper l’alimentation électrique à distance, via une interface web. »
On pourra donc très facilement limiter ou enlever le courant aux abonnés, ce qui nécessitait jusque là le déplacement sur place d’un technicien, qui risquait toujours de rencontrer physique­ment ceux à qui il devait couper le jus.

Toujours selon la CNIL : « Les informations de consommation d’énergie transmises par les compteurs sont très détaillées et permettent de savoir beaucoup de choses sur les occupants d’une habitation, comme leur horaire de réveil, le moment où ils prennent une douche ou bien quand ils utilisent certains appareils (four, bouilloire, toaster…). Les distributeurs d’énergie devront donc apporter des garanties sérieuses sur la sécurisation de ces données et leur confi­dentialité. » Les données personnelles transmises n’étant pas, de l’avis de nombreux techniciens, assez sécurisées, et donc facilement détournables à des fins policières ou commerciales... sans parler de la simple possibilité que les vendeurs d’électricité n’acceptent tout simplement de four­nir ces données à ceux qui voudraient les consulter.

J’ai donc naïvement demandé à ERDF si je pouvais refuser l’installation de ce sale petit mouchard chez moi. Il m’a été répondu que non, le compteur étant leur propriété.

Il semble heureusement que l’arrivée de Linky sur Lyon cafouille, le planning de pose n’est pas tenu, les compteurs disjonctent facilement, envoient des factures fantaisistes, et la transmission des données ne marche pas.

Pour ma part, je refuserai l’accès de mon domicile aux techniciens mandatés pour l’installation, et on verra bien ce qui se passe ensuite. Peut être cet article permettra-t-il d’envisager avec d’autres personnes les moyens de refus à long terme de ce compteur intrusif.

Un usagé.

 

Source : Rebellyon 

 

A lire aussi sur le sujet, cet article : 

 

Compteurs "intelligents", les multiples dangers  

Publié dans actualités

Commenter cet article

Beuscart 02/10/2011 19:27



Bonjour,


 


je fais suite à ces commentaires en faisant part de mon inquiètude face à ce nouveau système.


Travaillant dans l'électricité industrielle, il n'y a chez moi aucun système communiquant par wi-fi, cpl, et autre systèmes sans fil, tout du moins de mon fait.


Je sais par expèrience professionnel les dangers qui sont inhérents à la circulation d'une tension dans un fil.


La physique dit que tout fil parcouru par un courant génère un champ électromagnétique.


Avec ces compteurs on va superposer une fréquence au 230V alternatif qui lui est en fréquende de 50hz.


Dans la vie de tout les jours nous sommes bombardés en permanence par des ondes venant de partout.


 


Téléphone portable, wi-fi, et tous ces appareils électroniques que l'on à chez soi.


Pourquoi des scientifiques recommandent que la chambre se doit d'être exempt de tout système électronique ?


Pour faire bien ou alors pour indiquer que ces systèmes même en veille pertubent l'organisme ?


Ne nous trompons pas de cible, je ne suis pas contre le progrès, mais contre des gens, d'ailleurs toujours une minorité, qui se disent bien pensant et qui nous imposent par la force si il le faut
(pas physique, mais financière probablement), un système avec des enjeux pour eux et leur porte monnaie considérable.


Si ils veulent installer leur système, pourquoi pas, mais ILS doivent impérativement informés "les peuples" de tous ce qui peu être fait et la ou les technologies utilisées.


D'autre part, il me semble qu'en cas de doute sur la santé on se doit d'arrêter.


Mais on voit bien avec ces affaires qui ont coûtées la vie à des utilisateurs de médicaments par exemple que la santé des gens passe toujours au second plan.


L'affaire Servier, le sang contaminé, l'amiante, ce vaccin commandé à des millions d'exemplaires pour la grippe A, et d'autres affaires qui risquent d'être révélées plus tard.


Et que dire du nuage de Tchernobyl, avec ces experts qui nous assuraient que le nuage radioactif s'était arrêter à la frontière ?


Le problème aujourd'hui de ces bien pensant est leur crédibilités.


Ils ne sont plus crédible.


Alors que faire ?


La solution serait d'informer les gens, ensuite laisser le choix aux personnes d'accepter ou non ce type de compteur.


Si comme titou, l'usagé est satisfait, et bien il garde son compteur.


Pour ma part, dans une démocratie, on ne doit en aucun cas obliger, imposer, décider, à la place de l'usager.


Comme le dit si bien Stéphane Hessel, il faut résister contre un système qui à mon avis tant à broyer le citoyen pour soi disant le bien de la communauté et surtout l'écologie que l'onb colle à
toute les sauces.


N'oublions pas qu'il nous faut réfléchir avec nos neurones et ne pas prendre pour argent comptant ce qui nous est dit. Bref recouper l'information et avoir un débat constructif et ne pas
systèmatiquement rejeter telle ou telle opinion.


 



dan29000 02/10/2011 20:30



Un grand merci pour ce commentaire que nous ne pouvons que partager en tous points...



sagat bison 28/09/2011 23:19



ils rentreront pas chez moi posé leurs merde  j ai le droit de choisir et de le refusé vivement 2012 faudra faire le menage



dan29000 29/09/2011 08:32



bien d'accord vivement 2012...Enfin si tant est que Besson ne soit pas un menteur, ce qui reste à démontrer, la campagne déjà longue contre LINKY a obtenu la gratuité, c'est déjà cela, quant au
reste, aucune assos ou parti pour le moment ne veut lancer un appel au boycott...



TURPIN Claude 07/03/2011 12:01



J'ai eu la semaine dernière une personne au téléphone mandatée par ERDF, déjà au tél. celà a été chaud. Je lui ai bien fait comprendre qu'aucune personne déléguée par ERDF ne rentrera chez moi.
Je viens de lire que le compteur Linky restait la propriété d'ERDF, et bien s'il leur appartient pourquoi le paierait-on ? De plus je ne veut pas de mouchard chez moi !!! La dictature, il faut
l'éradiquer avant qu'elle ne s'installe. Déjà à peu près le même problème avec le ramassage des ordures. Des poubelles à prix d'or. !!    Claulyn91


 



dan29000 07/03/2011 12:04



Nous sommes bien d'accord avec vous, et d'ailleurs j'ai du mal à comprendre que devant la levée de boucliers que suscite ce compteur imposé aucun parti ou assos diverses ou ONG ne lance une
campagne de refus, vraiment incompréhensible...!!!!!



cassuto 23/02/2011 22:20



cela fait deux semaines que j'ai ce compteur, et tout saute à la maison.on devait venir voir cela hier mardi, personne est venu. je passe des heures au téléphone.....


ils doivent venir lundi...seront-ils là.   ? mon ancien compteur marchait parfaitement.


une vraie galère : je ne peux faire aucune lessive, ni mettre une casserole sur la plaque. il paraît que ce compteur est "obligatoire".....



ada 05/01/2011 19:12



 la directive européenne 2009/72 n'impose les compteurs que sous réserve d'une évaluation favorable qui doit être rendue au 3 septembre 2012; de fait, il semble donc possible de efuser la
pose de ce compteur avant cette date; il ne semble pas non plus normal d'imposer une expérimentation; cela doit se faire sur la base du volontariat.Sur lyon , les communes choisies ainsi que les
arrondissements font partie dans leur grande majorité des plus "chics" du grand Lyon ; le risque de piratage de ce type de compteur est très grand; a-t-on voulu éviter de le mettre dans les
banlieues sensibles? quelle discrimination!