Estelle arraisonnée samedi en tentant de briser le blocus de Gaza

Publié le par dan29000

Réseau Palestine Bouches-du-Rhône

L’Estelle arraisonnée ! Brisons le blocus de Gaza ! Israël état voyou !


Rassemblement devant le consulat de Marseille dimanche 21 octobre à 16 heures.

L’Estelle est un voilier sous pavillon finlandais. Il y a à son bord une trentaine de passager-e-s (dont six parlementaires) venu-e-s de Norvège, Suède, Grèce, Espagne, Canada, Israël, Finlande, Italie. Il transporte du matériel scolaire pour les enfants et la jeunesse de Gaza.

Comme le Mavi Marmara mitraillé en mai 2010 (9 morts), comme d’autres bateaux ou flottilles, l’Estelle vient signifier au monde que le blocus de Gaza est un crime, que la prétention des gouvernements israéliens de déshumaniser et d’affamer un million et demi de personnes est inacceptable et est un acte de guerre.

L’Estelle a été arraisonnée à une cinquantaine de kilomètres des côtes. Cet acte de piraterie montre que le gouvernement voyou Nétanyahou se croit tout permis.

Ça suffit !

La violation permanente des droits humains de la part d’un gouvernement qui occupe illégalement la Palestine, qui colonise, qui pratique une politique d’apartheid, qui fragmente et détruit méthodiquement la société palestinienne est une honte.

Les gouvernements occidentaux (Etats-Unis, France, Union Européenne …) qui soutiennent sur tous les plans politiques, économiques, militaires … le colonialisme israélien portent une lourde responsabilité. C’est l’impunité d’Israël qui permet la poursuite de la fuite en avant criminelle.

Exigeons du gouvernement français et des instances internationales une ferme condamnation de cet arraisonnement et la fin du blocus de Gaza.

Que tous les citoyen-ne-s se rallient au BDS (boycott, désinvestissement, sanctions) contre l’Etat d’Israël tant que les droits du peuple palestinien ne seront pas reconnus.

Rassemblement devant le consulat israélien de Marseille
(146, rue Paradis, 13006, Marseille)
DIMANCHE 21 OCTOBRE à 16 H

Réseau Palestine Bouches-du-Rhône


Voir le PDF sur Mille Bâbords 21758 : En mer du 12 au 17 octobre 2012

extrait

De quoi est faite la cargaison d’Estelle ?

Aucune cargaison n’a été inspectée aussi souvent et aussi soigneusement depuis ces derniers mois à bord de l’Estelle. Nous avons eu plusieurs « contrôles » des autorités maritimes où nous avons fait escale. Des milliers de visiteurs : notre équipage et des passagers pacifiques militants des droits humains, ont été en mesure de vérifier ce que nous avons comme frêt à bord. Notre cargaison, embarquée dans les différents ports au cours de nos escales se compose de deux choses nécessaires à la survie et aussi des choses qui rendent la vie digne d’être vécue. En outre, nous nous chargeons de la radio et d’une ancre de navire destinées à notre projet sœur « l’ Arche de Gaza » actuellement en reconstruction à Gaza pour l’exportation des produits de la bande de Gaza
Notre chargement le plus lourd - qui est très facile à transporter – c’est notre solidarité avec le peuple palestinien.
Les éléments suivants sont inclus dans l’espace de chargement d’Estelle : Deux oliviers , 41 tonnes de ciment, fauteuils roulants, déambulateurs, béquilles , livres pour enfants , Jouets, 300 ballons de football , des instruments de musique , de l’ équipement pour théâtres, principalement l’éclairage , une Radio VHF et une ancre pour « l’arche de Gaza »


La campagne française « Un bateau pour Gaza 2011 » condamne avec la plus grande fermeté l’attaque menée par les commandos israéliens contre l’Estelle, navire de la campagne suédoise « Un bateau pour Gaza » qui tentait de briser pacifiquement le blocus israélien illégal de la bande de Gaza.

Partie de Suède en août et après des escales en France, Espagne et Italie, l’Estelle se trouvait à 35 miles des côtes de Gaza quand elle a été attaquée vers 10h30 ce 20 octobre 2012 par la marine militaire israélienne. A son bord, 19 passagers et membres d’équipage, suédois, norvégiens, finlandais, espagnols, italiens et grecs, dont plusieurs parlementaires. Leur mission, pacifique et humanitaire, apporter de l’aide à Gaza assiégée depuis plus de 6 ans par un blocus dénoncé par la communauté internationale.

Ce matin, des commandos israéliens cagoulés et lourdement armés se sont emparés, dans les eaux internationales, du navire battant pavillon finlandais et l’ont détourné vers Israël. Ils en ont kidnappé les passagers. Il s’agit d’un cas indéniable de piraterie en haute mer, comme en 2011 quand le même scénario criminel s’est déroulé contre le bateau français Dignité al-Karama puis les bateaux irlandais et canadien de la Flottille de la Liberté.

Cette nouvelle violation du droit maritime et international par Israël exige la condamnation la plus catégorique de la communauté internationale, comme le demandent d’ailleurs les autorités norvégiennes, en écho aux manifestations populaires qui, comme en 2011, se préparent dans plusieurs pays d’Europe, Espagne, Grèce et Italie notamment.

Nous avions sollicité l’intervention des autorités européennes et françaises afin d’éviter cette action criminelle et les tenons comptables du vol de l’Estelle et de l’enlèvement de ses passagers, comme du Dignité en juillet 2011. Il faut maintenant qu’elles garantissent la sécurité de l’Estelle et de ses passagers, leur libération immédiate, et qu’elles fassent savoir au gouvernement israélien que l’impunité est terminée.

Les autorités françaises et l’Union européenne doivent désormais tenir compte des violations continues des droits par le gouvernement israélien et agir en conséquence.

Paris le 20 octobre 2011

Campagne française « Un bateau pour Gaza » 2011

SIGNATAIRES DU COLLECTIF NATIONAL POUR UNE PAIX JUSTE ET DURABLE ENTRE PALESTINIENS ET ISRAELIENS

Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) - Alliance for Freedom and Dignity (AFD) - Alternative Libertaire (AL) - Américains contre la guerre (AAW) - Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) - Association des Tunisiens en France (ATF) - Association France Palestine Solidarité (AFPS) - Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) - Association pour la Taxation des Transactions et pour l’Aide aux Citoyens (ATTAC) - Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) - Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) - Association Universitaire pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) - Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) - Cedetim / IPAM - Collectif des Musulmans de France (CMF) - Collectif Faty Koumba : association des libertés, droits de l’Homme et non- violence - Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) - Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Paix (CJACP) - Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) - Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) - Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) - Confédération Générale du Travail (CGT) - Confédération paysanne - Droit-Solidarité - Europe-Ecologie / les Verts (EE- LV) - Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) - Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE) - Fédération Syndicale Unitaire (FSU) - Gauche Anticapitaliste (GA) - Gauche Unitaire (GU) - Génération Palestine - La Courneuve-Palestine - Le Mouvement de la Paix - Les Alternatifs - Les Femmes en noir - Ligue des Droits de l’Homme (LDH) - Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women’s International League for Peace and Liberty (WILPF) (LIFPL) - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) - Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) - Mouvement Politique d’Education populaire (M’PEP) - Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Organisation de Femmes Egalité - Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) - Parti Communiste Français (PCF) - Parti de Gauche (PG) - Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) - Une Autre Voix Juive (UAVJ) - Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) - Union Générale des Etudiants de Palestine (GUPS-France) - Union Juive Française pour la Paix (UJFP) - Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) - Union syndicale Solidaires

SIGNATAIRES DE LA PLATEFORME DES ONG FRANÇAISES POUR LA PALESTINE
Membres : Association France Palestine Solidarité (AFPS) - Association pour les jumelages entre les camps de réfugiés palestiniens et les villes françaises (AJPF) - CEDETIM/IPAM - Cimade - Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement - Terre Solidaire (CCFD - Terre Solidaire) - Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP) - Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche Orient (CVPR-PO) - Collectif Interuniversitaire pour la Coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) - Comité Pays de Loire Gaza Jérusalem Méditerranée - Fédération Artisans du Monde - Génération Palestine - Ligue Internationale des Femmes pour la paix et la liberté - section française (LIFPL) - Ligue des Droits de l’Homme (LDH) - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) - Mouvement International de la Réconciliation (MIR) - Pax Christi France - Terre des Hommes France - Union Juive Française pour la Paix (UJFP).
Observateurs : Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT-France) - Afran Saurel
- Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH) - Association "Pour Jérusalem" -Centre de Recherche et d’Information sur le Développement (CRID) - Collectif judéo-arabe et citoyen pour la Paix
- Strasbourg - Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne (GAIC) - RITIMO - SIDI.

AUTRES SIGNATAIRES : Collectif 69 de soutien au peuple palestinien, Corsica Palestine, Mouvement pour une Alternative Non Violente (MAN), Forum pour un Autre Monde, Collectif 13 « Un Bateau pour Gaza », Chrétiens de la Méditerranée, Compagnie ERINNA, Mouvement des Jeunes Communistes (MJC), Confédération paysanne, UNEF, Les Amis d’Al Rowwad, Alternative Libertaire, Syndicat des Travailleurs Corses.

 

 

 

SOURCE / MILLE BABORDS

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article