Etat d'urgence aux Urgences...

Publié le par dan29000

urgence aux Urgences

 

de : MARTINE LOZANO

 
vendredi 1er février 2013 

 

 

JPEG - 78.8 ko

fermeture des urgences programmée par la commission médicale d’établissement à Paris à l’ hôpital hôtel Dieu ou situation intolérable dans certaines villes de province comme par exemple Grenoble ou Agde ; dégrader l ’accès aux soins de santé par des fermetures ou des conditions de travail inacceptable est intolérable car ce sont les SDF:population la plus précarisée mais aussi les personnes âgées qui vivent avec de petites pensions , les femmes , les jeunes , les travailleurs pauvres qui vont voir dégrader leur condition d’accéder aux soins de santé. fermer les urgences est une erreur, le combat continue sans compter que Vingt et un des vingt trois médecins du service des Urgences du CHU de Grenoble vont démissionner si les conditions d’accueil des patients ne s’améliorent pas. en effet on apprend que les malades doivent attendre 48 heures, sur un brancard ou dans un couloir avant d’être pris en charge par un médecin. cette logique similaire s’observe également dans le service des urgences de l’hôpital d’Agde (Hérault). Rappelons que les conditions de travail du personnel soignant « se sont dégradées et que l’on voit des drames chez le personnel comme chez les patients » , Les conditions de travail sont de plus en plus difficile pour les médecins et le personnel soignant, des médecins urgentistes de France demandent des mesures immédiates pour travailler dans des conditions dignes pour les soignants et les malades notamment à Grenoble. « Le soin a de plus en plus un objectif économique » « La santé est une marchandise" On voit même des infirmières fuyant leur travail… car la charge de travail ayant été augmenté , le travail s’effectue comme un robot et le côté humain disparait. Le stress est particulièrement présent chez les soignants, pour des raisons de surcharge de travail qui génére de la fatigue, Le secteur de la santé n’est pas épargné par le harcèlement moral , FORME DE MANAGEMENT. Face à ces situations au niveau national et à Paris où le personnel de Hôtel Dieu, hôpital parisien est en émoi ainsi que les habitants des arrondissements parisiens. en effet la fermeture des urgences de L’ hôpital hôtel DIEU semble être annoncée . « la défense de hôtel dieu est l’emblème de la défense de l’hôpital public et de la lutte contre l’austérité qui touche la santé depuis de nombreuses années » « s’ils ferment les urgences de hôtel Dieu comme le souhaite le rapport de la Commission Médicale d’établissement qui a voté la FERMETURE à l’unanimité , on va engorger l’hôpital saint louis, Et Lariboisière, Et Cochin, SI on ne préserve pas l’ HOTEL DIEU, HOPITAL CENTRAL , Tous les hôpitaux vont trinquer. Et tous les hôpitaux subiront le même sort. cependant : la résistance continue ! La Résistance continue, ne lâchons rien !! le Conseil Municipal de la MAIRIE du 4eme arrondissement de Paris a voté un vœu contre la fermeture des Urgences De Hôpital Hôtel Dieu. on apprenait selon le journal « le parisien « du 12 JANVIER 2013 qui dit je cite je journal :" fuite malencontreuse ou ballon d’essai ? Depuis hier, le personnel de l’Hôtel-Dieu est en émoi. En cause, une réunion informelle, jeudi soir, au cours de laquelle un chef de service a dévoilé à une partie de son équipe que la direction comptait fermer à..."« Cela reviendrait à condamner l’hôpital », a "aussitôt réagi Alain Carini dans le journal le Parisien."

La direction accélère tous les processus de transferts de services de l’Hôtel-Dieu vers l’hôpital Cochin. RAPPELONS que cette Direction a été nommée par le gouvernement FILLON. Face à la résistance qui monte à l’intérieur : le personnel inquiet et à l’extérieur de l’hôpital : les habitants des neuf arrondissements de Paris, la direction de l’AP-HP a décidé d’accélérer le processus.

LE CHSCT, ne se déroule pas sereinement face à une direction méprisante envers les représentants du personnel, toutes organisations syndicales confondues, Les agents sont en danger du manque de protection et de transparence. La direction devait informer les instances du personnel, LE CHSCT, ELLE NE LE FAIT PAS. Les représentants aux CHSCT de l’Hôtel-Dieu conseillent à l’ensemble des agents et des cadres : de consulter la médecine du travail afin de constater la maltraitance qu’ils subissent.

selon le docteur Pelloux médecin urgentiste : Il faut déconnecter la question financière de l’offre de soin aux patients la crise sociale est forte et si les urgences sont fermées, on ne pourra plus faire face à la montée de la précarité ; selon le docteur Pelloux qui s’exprime sur la décision de la Commission médicale d’établissement « si les urgences de l’hôtel-Dieu ferment, aucune autre structure ne pourra absorber le flux des urgences de Hôtel-dieu",

 

La lutte continue Ensemble, résistons

 

Martine Lozano militante associative

 

 

 

SOURCE / BC

Publié dans actualités

Commenter cet article