EuroGendFor...Mais c'est quoi ? L'armée de la dictature européenne

Publié le par dan29000

 

 

 

La nouvelle milice paramilitaire privée européenne s'est mise en place dans le plus grand secret dont le but est de n’alerter sous aucun prétexte la population - Le citoyen européen d'ailleurs n'en connaît que très peu l'existence – laissant penser qu’il s’agit d’une police du pays concerné – détrompez vous le nom à été inventé de l’innovation intellectuelle des Français (Europe gendarmerie force) à la solde de Goldman-Sachs s’appelant aussi « Force de gendarmerie européenne » (FGE).

 

Sachez le cela ne restera pas ainsi. Plus les gens sont poussés dans la misère par la politique de gestion désespérée et erronée de la crise, plus cette troupe nantie de pouvoirs illimités devra « régler » la situation.

 

 

Son  quartier général se tient à Vicence en Italie est comprend  plus de 3000 hommes

 EuroGendFor est à la fois police, police judiciaire, armée et services secrets.


Les compétences de cette unité sont pratiquement illimitées. Elle doit, en coopération étroite avec les militaires européens, garantir la « sécurité en territoires de crise européens ».


Et comme vous avez pu vous apercevoir  elle  consiste surtout à réprimer les rebellions les plus légitimes.

 

 


 

 

De plus en plus d’Etats membres de l’UE adhèrent à « EuroGendFor » dans le seul but de  ne pas devoir utiliser leurs propres armées contre les citoyens du pays – en clair ils s’en lavent les mains du peuple.

 

L’Espagne – la Grèce – l’Italie et même le Portugal y ont déjà malheureusement gouté – rappelez vous ces ‘policiers’ équipés de casque bleu – oui ce sont eux  - aujourd’hui il semblerait qu’il préfère le noir histoire de tromper 1 peu plus le peuple !!

 

 Le Traité de Velsen  en fixe les règles La devise dans les armoiries est la suivante : « Lex paciferat » – ce qui peut être traduit par : « Le droit apportera la paix ».

 

Il souligne « le principe du rapport étroit entre l’imposition des principes de droit et le rétablissement d’alentours sûrs et protégés ». Un « conseil de guerre », sous forme de comité interministériel composé des ministres de la Défense et de la Sécurité des pays membres de l’UE participants, décide de la stratégie d’intervention.

 

La troupe peut être mise en marche soit sur demande, soit après décision de l’UE - donc en clair le pays concerné n'est pas sensé l'ouvrir !!

 

Encore plus grave dans l’article 4 du Traité constitutif concernant les missions et les engagements on peut lire :

 

« On peut recourir aux FGE pour protéger les personnes et les biens et maintenir l’ordre en cas de troubles publics. » Les soldats de cette unité paramilitaire de l’Union européenne doivent certes respecter le droit en vigueur de l’Etat dans lequel ils interviennent et où ils sont déployés, mais : tous les bâtiments et tous les terrains qui sont pris par les troupes sont exterritorialités et ne sont plus accessibles mêmes pour les autorités de l’Etat dans lequel la troupe intervient. Le monstre de l’Union européenne abroge ainsi le droit national aussi en cas de lutte anti-émeute.

 

 

 

Comite Valmy        EuroGendFor

 

 

SOURCE/ SAVOIRCOMPRENDRE

Publié dans actualités

Commenter cet article

tassera 08/12/2012 11:13


Pouvez-vous citer vos sources?


 

dan29000 08/12/2012 11:28



En dehors de nos articles originaux, essentiellement critiques de livres et parfois de DVD, tous les articles en revue de presse quotidienne sont déjà sourcés en bas de l'article, par exemple sur
celui-ci : SOURCE / SAVOIR COMPRENDRE, et en plus, si vous voulez savoir la source de la source, elle est aussi juste au-dessous  : COMITE VALMY où le lien semble actif, et si enfin vous
avez bcp de temps, pour connaitre la source de la source de la source : vous avez, soit le site d'EUROGENDFOR, si vous aimez la propagande genre OTAN, ou la notice wikipedia, pas mal  qui
est là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Force_de_gendarmerie_europ%C3%A9enne