Exécution de Troy Davis : communiqués SNJ-CGT, MRAP, CAPJPO

Publié le par dan29000

Etats-Unis : le SNJ CGT appelle le président Obama à ne pas laisser exécuter Troy Davis
de : Le SNJ-CGT
mercredi 21 septembre 2011

JPEG - 21.9 ko

Le Comité des grâces de Georgie (Etats-Unis) a rejeté le recours de Troy Davis et rendu ainsi possible son exécution.

L’ensemble des forces démocratiques dans notre pays doivent s’unir et tout faire pour empêcher un assassinat légal.

Le SNJ-CGT appelle le président Obama à arrêter le bras du bourreau et laisser la vie sauve à Troy.

Nous appelons parallèlement le chef de l’exécutif américain à ne pas laisser le journaliste afro-américain Mumia Abu Jamal une journée de plus dans le couloir de la mort où il est enfermé depuis 30 ans alors qu’il clame son innocence.

Mumia, adhérent de notre syndicat, est menacé à nouveau par la justice américaine après un nouveau recours du procureur de Philadelphie.

Mumia, la voix des sans voix, risque à terme soit d’être exécuté, soit de voir sa peine transformée en détention à vie.

Avec le Collectif unitaire national de soutien à Mumia ,dont le SNJ-CGT est membre, nous vous appelons à :

Participez au RASSEMBLEMENT qui aura lieu à PARIS, MERCREDI 21 SEPTEMBRE à 18h30 Place de la Concorde

à l’appel de plusieurs organisations : Amnesty International France, le Collectif Unitaire National de soutien à Mumia Abu-Jamal, Ensemble contre la peine de mort, l’ACAT, la Ligue des Droits de l’Homme ... Une délégation se rendra à l’Ambassade des Etats-Unis.

EN PROVINCE, nous invitons les associations et les organisations à appeler également à des rassemblements, tout particulièrement dans les villes où les Etats-Unis ont une représentation consulaire

==================================================

N’exécutez pas Troy Davis !
de : Le Mrap
mercredi 21 septembre 2011 - 12h40
1 commentaire

Le MRAP exprime son indignation devant la décision du comité des grâces de laisser exécuter Troy Davis, exécution qui doit avoir lieu ce jeudi 22 septembre à 19h00 heure locale (01h00 heure française). Le comité des grâces avait pourtant pris l’engagement en 2007 de ne confirmer une exécution que si la culpabilité du condamné ne faisait aucun doute.

Le MRAP lance un nouvel appel au Comité des grâces : le monde entier a les yeux tournés vers l’Etat de Georgie, ne laissez pas exécuter pas Troy Davis !

Le MRAP appelle à se joindre au rassemblement organisé par Amnesty International, Place de la Concorde, côté Jardin des Tuileries, Paris 1er, à proximité de l’Ambassade des Etats-Unis mercredi 21 septembre.

POUR AGIR :

 Si vous pouvez, appelez le comité des grâces pour lui demander de revenir sur cette décision au 001 912 652 7308.

 Vous pouvez aussi envoyer des courriers au comité des grâces par email : Clemency_Information 7RC pap.state.ga.us et Webmaster 7RC pap.state.ga.us ou par fax 001 404 651 8502.

 Signez la pétition sur le site d’Amnesty International USA :

http://s3s-main.net/l/61rKnxhBW1/mr...

Paris, le 21 septembre 2011

 

 

===================================================

 

Troy Davis : La plus grande démocratie du monde va le tuer de sang-froid
de : CAPJPO
mercredi 21 septembre 2011 - 01h10

 

JPEG - 3.5 ko

Un acte de pure barbarie. Après avoir passé 20 ans dans les couloirs de la mort, Troy Davis, 42 ans sera assassiné mercredi soir, lors d’une séance publique macabre, par ceux qui prétendent donner des leçons de démocratie à la terre entière.

Sans même parler du doute qui restera attaché à sa culpabilité, puisque la plupart des témoins se sont rétractés après l’avoir accusés du meurtre d’un policier, la peine de mort est un acte absolument odieux et gratuit, digne du moyen-âge.

La peine de mort a été abolie dans bien des pays et tout le monde sait pertinemment qu’elle n’a jamais fait diminuer d’un iota la criminalité. Au contraire, les Etats-Unis qui la pratiquent encore couramment battent tous les records de violence. Violence qui rime avec pauvreté et racisme, puisque les trois quarts des condamnés et emprisonnés sont Noirs.

La peine de mort c’est l’Etat, plus grand oppresseur et criminel de guerre, qui s’arroge le droit d’ôter froidement la vie à des gens sans défense. Ecoeurant !

Plusieurs organisations, dont Amnesty International France, le Collectif Unitaire National de soutien à Mumia Abu-Jamal, Ensemble contre la peine de mort, l’ACAT, la Ligue des Droits de l’Homme, appellent à un RASSEMBLEMENT de protestation à PARIS demain, MERCREDI 21 SEPTEMBRE à 18h30 Place de la Concorde, avant de se rendre en délagation à l’ambassade des Etats-Unis.

 

CAPJPO-EuroPalestine

Publié dans actualités

Commenter cet article