Facebook : 9 conseils pour protéger sa vie privée

Publié le par dan29000

9 conseils pour protéger sa vie privée sur Facebook

logo facebookConsumerReports, magazine de référence de la consommation aux États-Unis, délivre un dossier complet relatif à Facebook, à la vie privée et aux données personnelles publiées, échangées et divulguées sur ce réseau social : Facebook and your privacy : Who sees the data you share on the biggest social network ?

Parmi les résultats d’une enquête menée en ligne en janvier 2012 auprès des Américains (échantillon représentatif de la population des internautes aux États-Unis) par la publication, on peut noter que 13 millions d’inscrits à Facebook aux USA n’ont jamais configuré ou même identifié les paramètres de confidentialité du service (sur 150 millions d’inscrits à l’outil en ligne). 28% des Américains partagent tout ou presque via leur mur Facebook avec des amis, connaissances et inconnus. Dans ce contexte, ConsumerReports délivre 9 conseils pour protéger sa vie privée sur Facebook.

 Paramètres de confidentialité et données à partager ou non

Les 9 conseils pour protéger sa vie privée sur Facebook font l’objet d’explicitations dans un dossier en anglais : Protect Your privacy on Facebook : Our tips can help you control what others see and know about you :

 


1. Réfléchir avant de publier, de cliquer et d’agir sur Facebook. Même si l’on supprime son compte (la firme met environ 1 mois à avaliser ce choix), des informations demeurent dans les centres de données de Facebook pendant 90 jours.

2. Vérifier régulièrement le niveau d’exposition de son compte profil Facebook via le menu « contrôler la confidentialité que de ce que vous publiez ».

3. Protéger ses informations de base. Définir l’exposition des renseignements biographiques : informations liées au profil comme la commune ou l’employeur et se rappeler que ce qui est partagé avec les « amis d’amis » peut exposer les informations à des dizaines de milliers d’inscrits à Facebook.

4. Être conscient des informations que l’on ne peut pas protéger. Nom et prénom sont publics tout comme l’image du public. Pour protéger son identité, ne pas utiliser une photographie ou en faire figurer une qui n’affiche pas son visage.

5. Rendre « non public » ses statuts Facebook. De base, les informations publiées sont publiques. Il s’agit d’utiliser la fonction « limiter la visibilité des anciennes publications » dans les « paramètres de confidentialité » par la limitation de l’audience des publications ouvertes aux amis des amis ou au public.

6. Désactiver l’identification automatique du visage (photo) et des contenus
dans les paramètres de confidentialité (option « journal et identification »).

7. Bloquer les applications et les sites qui « espionnent » via les paramètres de confidentialité > « publicités, applications et sites Web » aussi bien pour les « applications que vous utilisez » que l’option « comment les autres transmettent vos informations aux applications qu’ils utilisent‎ ».

8. On peut choisir quel contenu ou pas mettre à disposition sur son mur pour tout ami « Facebook » La confidentialité s’opère aussi à ce niveau.

9. Désactiver son compte Facebook est également une possibilité. Même en cas de désactivation, la firme conserve les données de profil mais le compte est temporairement inaccessible. Supprimer un compte rend inaccessibles les mêmes données personnelles liées à ce compte de façon définitive.

Net Public

URL: http://www.netpublic.fr/
Posté le 25 mai 2012 par Jean-Luc Raymond
©© a-brest, article sous licence creative common info

Publié dans écrans

Commenter cet article