Facebook et la vie privée bradée

Publié le par dan29000

2005-2010 : comment Facebook a bradé notre vie privée

Par Nicolas Kayser-Bril | Window on the media


En cinq ans, Facebook a modifié ses conditions d'utilisations, allégeant sa politique de confidentialité.

Depuis que Facebook est devenu une entreprise, il y a cinq ans, on assiste à une remarquable transformation. A ses débuts, il s'agissait d'un espace privé pour communiquer avec les groupes de votre choix. Peu de temps après, c'est devenu une plate-forme sur laquelle la plupart de vos informations étaient publiques par défaut.

Aujourd'hui, c'est devenu une plate-forme sur laquelle vous n'avez pas d'autre choix que de rendre certaines informations publiques, et ces informations peuvent être partagées par Facebook avec ses partenaires et utilisées pour cibler les publicités.

Pour illustrer cette dérive vers toujours moins de vie privée, nous avons mis en lumière certains extraits des conditions d'utilisations de Facebook au fil des années. Regardez comment votre vie privée disparaît, petit à petit !

Politique de respect de la vie privée de Facebook, 2005 :

« Aucun utilisateur du site qui n'appartient pas à au moins l'un des groupes que vous avez spécifiés dans vos paramètres de confidentialité n'aura accès aux données personnelles que vous avez envoyé à The Facebook. »


Politique de respect de la vie privée de Facebook, 2006 :

« Nous comprenons que vous ne vouliez pas que tout le monde puisse avoir accès aux informations que vous partagez sur Facebook ; c'est pour cela que nous vous donnons le contrôle de vos informations. Les paramètres de confidentialité par défaut limitent les informations disponibles sur votre profil à votre école, votre zone géographique et d'autres communautés raisonnables pour lesquelles vous êtes averti. »


Politique de respect de la vie privée de Facebook, 2007 :

« Les informations que vous envoyez à Facebook seront visibles par les utilisateurs de Facebook qui appartiennent à au moins l'un des réseaux que vous avez choisis dans vos paramètres de confidentialité (école, zone géographique, amis d'amis). Votre nom, le nom de votre école et votre photo de profil seront disponibles dans les résultats de recherche pour tous les utilisateurs de Facebook à moins que vous ne changiez vos paramètres de confidentialité. »


Politique de respect de la vie privée de Facebook, novembre 2009 :

« Facebook a été créé pour que vous puissiez facilement partager des informations avec qui vous le souhaitez. Vous décidez de la quantité d'information que vous voulez partager et contrôlez la manière dont elle est diffusée grâce à vos paramètres de confidentialité. Nous vous suggérons de vérifier ces paramètres de confidentialité et de les modifier s'ils ne sont pas conformes à vos préférences. Gardez ces paramètres à l'esprit lorsque vous partagez des informations. […]


Les informations envoyées à “Tout le monde” sont disponibles pour tous et sont accessibles par n'importe qui sur Internet (y compris ceux qui ne sont pas inscrits sur Facebook), elles peuvent être indexées par des moteurs de recherche tiers, elles peuvent être associées à vous en dehors de Facebook (lorsque vous consultez d'autres sites Internet) et elles peuvent être importées et exportées par d'autres utilisateurs sans limites d'utilisation. Le paramètre de confidentialité par défaut de certains types d'informations que vous publiez sur Facebook est “tout le monde”. Vous pouvez consulter et modifier ces paramètres par défaut dans vos paramètres de confidentialité. »


Politique de respect de la vie privée de Facebook, décembre 2009 :

« Certaines catégories d'information, telles que votre nom, votre photo de profil, la liste de vos amis et des pages desquelles vous êtes fan, votre sexe, votre zone géographique et les réseaux dont vous faites partie sont considérées comme étant publiques pour tout le monde, y compris les applications tierces ; vous ne pouvez donc pas les modifier dans vos paramètres de sécurité. Vous pouvez néanmoins limiter la possibilité pour d'autres utilisateurs de trouver ces informations à travers les moteurs de recherche dans vos paramètres de confidentialité. »


Politique de respect de la vie privée de Facebook, avril 2010 :

« Lorsque vous vous connectez à une application ou à un site web, elle ou il aura accès aux informations générales vous concernant. L'expression “Informations générales” désigne nom, photos de profil, sexe, identifiants d'utilisateur, connexions et contenus partagés (les vôtres et ceux de vos amis) avec le paramètre de confidentialité “Tout le monde”.

Nous pouvons communiquer les informations concernant le lieu d'utilisation de votre ordinateur ou de l'appareil que vous utilisez, ainsi que votre âge, aux applications et sites Web utilisables avec Facebook de façon à leur permettre d'utiliser certaines mesures de sécurité et de contrôler la diffusion de leur contenu. Si une application ou un site Web requiert d'autres d'informations, votre autorisation sera nécessaire. »


Prises dans leur ensemble, ces évolutions de la politique de confidentialité racontent une histoire très claire. Facebook a fait venir les utilisateurs en leur offrant des contrôles simples et puissants sur leurs informations personnelles.

Au fur et à mesure de sa croissance, Facebook aurait pu décider de maintenir ou d'améliorer ces contrôles. Au lieu de cela, il a lentement mais sûrement suivi son propre intérêt -et ceux de ses partenaires et annonceurs- en se servant de plus en plus dans les informations partagées par ses utilisateurs, tout en limitant les possibilités de contrôle pour ces derniers.

► Billet traduit de l'anglais, l'original est disponible sur le site de l'Electric frontier foundation. Toutes les citations sauf la dernières sont des traductions du billet original et peuvent ne pas refléter mot pour mot les versions françaises de l'époque. Quand on voit comment Facebook traduit ça, on se dit que ce n'est pas un mal.

En partenariat avec Owni.fr

 

Source : RUE 89 

Publié dans écrans

Commenter cet article