Finistère, Fouesnant : rassemblement contre les marées vertes

Publié le par dan29000

 

Marées vertes. Mobilisation régionale le 18 septembre à Fouesnant

Après Hillion (2009), Sainte-Anne- la-Palud (2010), la coordination Marées vertes appelle à un troisième rassemblement le dimanche 18 septembre, à Fouesnant. Présentation du site avec les militants locaux.


 

53.000 m3 d'algues vertes ramassés en Bretagne en 2011

 

«Je suis un pêcheur de crevettes en colère et frustré. Mes meilleurs coins de pêche sont inopérants». André Perron, militant de l'association pour la Sauvegarde du pays fouesnantais et d'Eauet Rivières, descend sur la superbe crique de Bot Conan. Marée basse, mer étale:des amas d'algues vertes entre les rochers et une mer qui semble engluée en profondeur. «Il n'y a jamais eu autant d'algues vertes dans le secteur, constate Jean-Pierre, un bassier qui passe par hasard. Les algues vertes ont tué les algues brunes ». «Il m'est arrivé de casser mon épuisette», dit André Perron, en sortant quelques kilos de bouillie verte.

«Cet été, les algues vertes ont été indolores pour l'activité touristique dans le pays de Fouesnant, commente ArnaudClugery(Eau et Rivières) qui a en tête les sangliers de la baie de Saint-Brieuc. Le problème du ramassage a été réglé à Fouesnant mais il n'est pas indolore pour le porte-monnaie, ni pour l'estran».

Un projet de territoire en cours de validation

«Notre action contrarie peut-être certains professionnels du tourisme mais nous travaillons pour l'avenir. Dès le moment où les plages sont nettoyées, on préfère fermer les yeux sur le problème», affirme-t-il. Car les stocks d'algues sont toujours présents dans la baie de LaForêt. Selon les vents, ils sont poussés ici ou là. «Si nous avons, en septembre, un coup de vent de sud ou d'est, ce sera terrible pour ce côté-ci», redoute André Perron. «Dans les criques entre Cap Coz et Beg-Meil, il est impossible de ramasser, ajoute Arnaud Clugery. Les algues se décomposent et nous craignons les risques». Un projet de territoire Algues vertes en baie de La Forêt a été concocté sous l'autorité des deux communautés de communes de Concarneau et Fouesnant au premier semestre. Présenté au comité de pilotage régional, il est en cours de validation par un collège de scientifiques, avant sa validation attendue dans deux mois. «Il y a des incohérences dans ce plan qui ne prend pas en compte le territoire de la commune de Fouesnant, constate Arnaud Clugery. Il est aussi insuffisant sur les nouvelles pratiques agricoles, la réhabilitation des zones humides». «On peut encore espérer l'améliorer d'ici l'automne», espère Arnaud Clugery. Tous savent qu'il faudra encore attendre dix ans ou plus pour qu'ils produisent des effets.


  • Ronan Larvor

 

Source  :  Le télégramme

Publié dans environnement

Commenter cet article