Fondation Copernic : Islam des mal-entendus et des mal-entendants

Publié le par dan29000

 

 

 

mardi 14 décembre 2010 à 19h30 Lieu :Paris 2e

Mairie du 2e arrondissement
Salle des expositions, 1er étage
8 rue de la Banque Métro Bourse

Séminaire Copernic avec R. Benzine & F. Abdelkrim 
« L'islam des mal-entendus et des mal-entendants »

 

 


 

Avec
Rachid Benzine, Sociologue, Chercheur associé à l'Observatoire du religieux et chargé de cours à L'Institut d'Etudes Politiques d'Aix en Provence. Il est l'auteur de l'ouvrage Les nouveaux penseurs de l'islam, Albin Michel, 2004. Et
Farid Abdelkrim, conférencier et comédien, co-fondateur des Jeunes Musulmans de France et actuel membre de la Commission Laïcité/Islam à la Ligue de l'Enseignement. Il a publié, entre autres « Les jeunes, l'islam et le sexe : des réalités cachées » Bayane Editions, 2002 et « La France des Islams : ils sont fous ces musulmans ?! », 2005.
Avant propos:

Voilà plus de 30 ans que la question de l'islam alimente, en France, les débats politiques et les conversations de comptoirs. On connaît les problématiques qui reviennent de manière récurrente: "L'islam est-il soluble dans la République et dans la laïcité?"; " Islam DE France ou islam EN France?"; "Islam "modéré" ou islam "intégriste"?"...

Le surgissement de la religion musulmane dans l'espace public français, de fait, est venu perturber l'équilibre qui s'était difficilement élaboré au cours des deux derniers siècles dans les rapports entre l'Eglise catholique -- longtemps majoritaire -- et la République, et le "pacte laïc" peut se sentir fragilisé. Des peurs multiples sont nées dans l'opinion et continuent de se développer, alimentées par des attentats qui ont pu se dérouler sur le sol français (en 1995 en particulier) et par toute une actualité internationale où l'islam apparaît comme une idéologie porteuse de violences.

Mais qu'en-est-il vraiment de l'islam qui est présent en France? Qui sont les musulmans (de nationalité française pour plus de la moitié d'entre eux) qui sont porteurs de cet islam? Leur diversité (liée aux origines nationales, aux situations familiales et sociales, aux courants théologiques et spirituels dont ils se réclament, aux choix personnels...) fait que, en réalité, nous ne sommes pas en présence d'UN islam mais de PLUSIEURS ISLAMS, ou, en tout cas, de multiples manières de comprendre et de vivre l'islam.

Or aussi bien les courants militants musulmans que les institutions françaises (politiques et médiatiques en particulier) semblent vouloir ignorer cette "pluralité musulmane" et préfèrent "essentialiser" l'islam. Cela permet aux uns de nier toute parole critique à l'intérieur de "la Maison Islam" et aux autres de caricaturer l'islam et ses expressions.

On le sait: il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. L'islam, en France, fait sans cesse l'objet de dialogues de sourds. Ainsi, entre mal-entendants (de gauche comme de droite, du centre comme des extrêmes) ne cesse-ton depuis trente ans d'additionner les mal-entendus.

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Les séances des séminaires Copernic sont filmées et mises en ligne sur notre site:

http://www.fondation-copernic.org/,
Rubrique "Copernic en image", onglet "Vidéos - Séminaire Copernic.

Soit: http://www.fondation-copernic.org/spip.php?ru...

N'hésitez pas à les faire circuler!



Publié dans actualités

Commenter cet article