France 2 : La mort est dans le pré, documentaire d'Eric Guéret

Publié le par dan29000

FRANCE 2  : 17 AVRILvers 23 h

Pesticides : " La mort est dans le pré "

 
Le 17 avril, en deuxième partie de soirée sur France 2, sera diffusé un documentaire, " La mort est dans le pré " sur les agriculteurs malades des pesticides. Réalisé par Eric Guéret, ce film de 52 mn montre le " piège chimique " tendu aux agriculteurs et leurs difficultés à sortir d'un système verrouillé.

Rencontre avec Eric Guéret réalisateur du film "La mort est dans le pré", lors du congrès pesticides et santé au palais du Luxembourg. 23-24 mars 2012.

" Quand on découvrira toute la vérité sur les dangers des pesticides, ce sera un scandale pire que celui du sang contaminé. Car les responsables savent ce qui se passe et ne font rien. C'est un grave problème de santé publique pour nous et pour les générations futures. Je n'ai pas de raisons de me taire. " explique le réalisateur Eric Guéret.

Des centaines d'agriculteurs français, souvent jeunes, sont en effet aujourd'hui malades, victimes des produits phytosanitaires que l'on croyait " anodins ". Ces agriculteurs, issus de l'école agricole intensive, les utilisent depuis les années 50 sur leurs exploitations jusqu'au jour où les maux de tête, la fatigue, les comas successifs les ont conduits à l'hôpital. Diagnostics : maladie de Parkinson, leucémie, cancers, syndrome myéloprolifératif,... Apparaît ainsi au grand jour depuis quelques années ce qui ressemble de plus en plus à une épidémie.

Ce film documentaire propose de raconter l'histoire de ces hommes atteints de maladies parfois mortelles, et nous plonge dans l'intimité de leur itinéraire médical, de leur combat pour être reconnu, dans leur travail, sur l'exploitation... Comment vivent-ils au quotidien avec leur maladie et les remises en question qu'elle soulève ? Quels regard portent-ils finalement sur ce système agricole dont ils sont à la fois les acteurs principaux et les victimes ? Pourquoi la majorité d'entre eux continuent-ils à utiliser les produits qui les tuent à petit feu ?

A travers eux, ce film dessine le profil d'une agriculture malade de ses méthodes intensives. Celui d'un modèle productiviste, vieux d'un demi-siècle dont on mesure aujourd'hui les conséquences dramatiques sur les hommes comme sur notre environnement.

Mais face à ce constat alarmant, "La mort est dans le pré" explique cependant que rien n'est perdu : seul ou en réseau, certains commencent en effet à s'organiser pour amener les autres agriculteurs à prendre conscience des dangers de leur métier et à imaginer des pratiques différentes.

" En France, la situation a longtemps été étouffée par une véritable Omerta, imposée par les intérêts de la filière et par les agriculteurs eux-mêmes. La paysannerie est un milieu fier et discret où très peu de victimes osent avouer leurs maladies. Pourtant, depuis peu, la parole commence à se libérer. Encouragé par l'exemple des premiers malades reconnus et indemnisés, de plus en plus de victimes arrivent à rompre le silence. En parlant, ils donnent un énorme coup de pied dans la fourmilière agricole. " explique Eric Guéret.

Un espoir naît ainsi finalement de ces histoires douloureuses. Ces victimes incarnent les bases d'une véritable remise en cause du système. Autour d'eux, des associations se montent, des actions s'organisent, des citoyens découvrent une face cachée de leur alimentation, des avocats proposent leurs services, des médecins prennent conscience.

"La mort est dans le pré" nous montre ainsi que les victimes des pesticides osent de plus en plus briser le silence, se battent pour la reconnaissance en maladie professionnelle et pour remettre en cause le système agricole... et que certaines victimes finissent même par tout changer.

Stella Giani

 

Source : BIOADDICT.FR

 

 

Publié dans écrans

Commenter cet article