France 2 : Une flic insoumise, Sihem Souid

Publié le par dan29000

sihem.JPGUne flic insoumise  / 52' / 2012

Le 07/02 à 22:50 sur France 2

Sihem Souid voulait faire carrière dans la police. Affectée à la Police aux frontières d'Orly, elle découvre et dénonce le racisme, l'homophobie, le sexisme et les abus de pouvoir de certains policiers. Le film raconte le parcours et le combat de cette petite fonctionnaire «modèle» devenue une flic insoumise et rebelle, poursuivie par le ministère de l'Intérieur pour avoir violé le devoir de réserve 

Prochaines diffusions

====================================================

Sihem Souid
La suspendue de la République
Préface de Stéphane Hessel

Document
Editions Le cherche midi
jeudi 19 janvier 2012

17 € - 216 pages

Le livre
Par l'auteure d'Omerta dans la police. Dérives policières : le “j'accuse” de Sihem Souid fait flamber le débat.
Menaces de mort, intimidations, cambriolage suspect, incendie, suspension, calomnies, réintégration, exclusion temporaire pour manquement au devoir de réserve, on peut l'écrire sans risque : Omerta dans la police n'a pas laissé indifférent ses lecteurs, et a fait enrager le ministère de l'Intérieur.
Et si, officiellement, la place Beauvau s'acharne sur Sihem Souid, en coulisses, le ministre a dépêché ses émissaires. La Suspendue de la République révèle tout des négociations secrètes, des rendez-vous discrets avec l'institution.
Symbole du courage civique, l'auteur a suscité un vaste mouvement parmi nombre de ses collègues qui ont tenu à témoigner, dans ce livre, du calvaire quotidien qu'est devenu pour beaucoup d'entre eux leur métier. Des ravages suscités par la politique du “chiffre”, qui transforme tout fonctionnaire en machine à compter les bâtons et déshumanise les relations avec les citoyens au point d'entraîner certaines dérives.
Sihem Souid incarne la possibilité pour chacun de s'opposer à l'arbitraire et de résister.

L'auteur
Sihem Souid, 30 ans, adjointe administrative à la cellule d'aide aux victimes à la Préfecture de Police à Paris, est exclue depuis le 26 juillet 2011pour manquement à son devoir de réserve pendant une période de 18 mois dont 6 ferme. Depuis la parution de son premier ouvrage Omerta dans la police, (2010), elle intervient régulièrement dans le débat public sur les questions liées à la sécurité mais également sur les quartiers populaires qui sont délaissés. Elle sillonne la France à l'invitation d'organisations de défense des droits de l'homme et du citoyen en faveur du dialogue entre les Français et les policiers.

Omerta dans la police - Abus de pouvoir, homophobie, racisme, sexisme (2010)
Remise en place en librairies le 19 janvier 2012

EXTRAITS DE PRESSE – Omerta dans la police

Marianne – Samedi 09 octobre 2010 – Stéphanie Marteau
« Un récit ahurissant fondé sur l'expérience de cette jeune adjointe administrative de 29 ans et de sept autres fonctionnaires. Ils racontent un fonctionnement en marge de la justice, où les « ripoux » se protègent les uns les autres. »

Le Monde – Mardi 14 décembre 2010 – Arnaud Montebourg (député PS de Saône-et-Loire)
« C'est une femme courageuse. Une de ces femmes qui donnent confiance dans notre pays. Une de ces femmes qui n'ont pas peur, qui ne sont pas prêtes à troquer leurs valeurs contre la compromission, la résignation et le silence. (...) Tout mon soutien et ma fidélité au combat de Sihem Souid. »

Blog de Pierre Moscovici – Vendredi 17 décembre 2010 – Pierre Moscovici
« Je veux, [...] comme d'autres l'ont fait avant moi par ailleurs, apporter mon soutien à la démarche de cette jeune policière, Sihem Souid, qui a apporté un témoignage édifiant de certaines de ces dérives [ces accusations graves – racisme, homophobie, humiliation, falsification de documents...- contenues dans le livre de Sihem Souid]. »

Source : Gilles Paris

 

 

 

Publié dans écrans

Commenter cet article