France 3 tv / La mise à mort du travail, documentaire lundi

Publié le par dan29000

Un documentaire exceptionnel, et hélas d'actualité, sur FRANCE 3, lundi soir. Jean-Robert Viallet s'est immergé dans le monde de l'entreprise où les objectifs de productivité et les méthodes de management poussent les salariés, ouvriers ou employés et cadres, au bout de leurs limites. Il s'agit là d'un documentaire en deux parties, la première  ce soir à 20h35 suivie d'un débat à 22h15 avec le réalisateur. La seconde, mercredi prochain, hélas, en seconde partie de soirée, petite frilosité de  FR3, à 23h05, sur le pouvoir des actionnaires sur les travailleurs.

Deux ans et demi d'enquête dans le monde, sur une idée de Christophe Nick. Avec les entreprises suivantes : Fenwick, Kaizen, KKR, Carglass, LBO (Leverage buy-out).


Interview de Jean-Robert Viallet

Après avoir exercé une dizaine d’années comme chef opérateur en documentaire et en fiction, Jean-Robert Viallet est passé à la réalisation. Ses deux premiers films coréalisés avec Mathieu Verboud révèlent son goût pour l’enquête et les grandes questions de société. Les Enfant perdus de Tranquility Bay a obtenu le Prix spécial du jury au FIPA 2006 et Une femme à abattre le grand prix de l’investigation au FIGRA 2007. Avec La Mise à mort du travail, Jean-Robert Viallet réalise un premier triptyque et, par le biais de l’immersion, s’approche au plus près d’une question de société qui plus que jamais résonne dans notre quotidien.

« Lorsque Christophe Nick m’a proposé le sujet de La Mise à mort du travail, il s’agissait de reprendre le principe qui avait été celui des Chroniques de la violence ordinaire et d’École(s) en France : circonscrire l’enquête à un lieu unique ou à un petit nombre de lieux particuliers et s’y installer dans la durée avec l’ambition d’élargir peu à peu le point de vue à une question sociale plus générale. En l’occurrence ici la « crise du travail » que connaissent aujourd’hui tous les pays développés. L’idée n’était pas de faire un énième film sur la souffrance au travail, ni de révéler les malversations de telle ou telle entreprise, encore moins d’accuser X ou Y de terroriser ses employés. Que l’entreprise soit un lieu de souffrance pour des millions de gens, il suffit de regarder les chiffres – maladies du travail, dépressions, suicides, harcèlement… – pour s’en convaincre.


Une série documentaire de Jean-Robert Viallet
Sur une idée originale de Christophe Nick
Écrite par Jean-Robert Viallet avec la collaboration de Mathieu Verboud
Enquête Alice Odiot & Jean-Robert Viallet
Conseillère scientifique Marie-Anne Dujarier
Produit par Yami 2
Avec la participation du Centre national de la cinématographie
Avec le soutien de la PROCIREP-Société des producteurs, de l’ANGOA et de la Région Île-de-France
Avec la participation de France Télévisions, pôle France 2
Unité des documentaires de France 2

Publié dans écrans

Commenter cet article