France 3 : Voyage entre sols et terre, un documentaire de Jean Will

Publié le par dan29000

 

 

Voyage entre sol et terre - Documentaire de Jean Will (France, 2011) FRANCE 3

 

     
 



Ce jour-là, Claude et Lydia Bourguignon oeuvrent au fond d'un trou creusé dans un champ de maïs. Le couple d'ingénieurs agronomes effectue une série d'analyses chimiques. Penchés au-dessus d'eux, des agriculteurs attendent leur diagnostic. Il n'est pas bon. Dessous, le sol est mort. Ni faune, ni flore, juste une « semelle », soit une épaisse couche de terre compactée par le labourage à la charrue et les pesticides.

Depuis près de vingt ans, Claude et Lydia Bourguignon ­défendent les vertus d'une agriculture biologique - qui repose notamment sur la mise en place, entre deux périodes de cultures, d'un « couvert végétal » pour protéger le sol contre l'érosion et réduire (voire supprimer) l'usage ­d'engrais. « On nous a pris pour des fous. Maintenant, nous sommes davantage reconnus, les agriculteurs commencent à adopter nos techniques. »

Ce film colle aux bottes de céréaliers, de maraîchers et de vignerons pas toujours acquis à la cause des ingénieurs. Mais ils font appel à leurs compétences pour mieux exploiter les sols. Dans les salles des fêtes de communes rurales, les infatigables pédagogues tentent de convaincre des paysans qui doutent souvent de la possibilité d'une agriculture alternative. Et qu'il est tout à fait envisageable de nourrir l'humanité sans pesticides.

.

Marc Belpois

Source : TELERAMA

 

INEDIT / 2011 / 55'

Lundi 14 : 0 h 40

Redif le 16/03 à 3 h h 10

======================================

 

Hier soir, j'ai assisté à l'avant première, suivie d'un débat de "VOYAGE ENTRE SOLS ET TERRE" avec Claude et Lydia BOURGUIGNON.
 
Pour ceux qui ne connaissent pas ce couple :
 
Lydia et Claude Bourguignon ont entrepris depuis 30 ans, à contre-courant de la pensée unique, et des intérêts mercantiles, une croisade obstinée et courageuse en faveur de pratiques agronomiques respectueuses de l'environnement   permettant de rétablir la fertilité des sols et une agriculture pérenne, productrice d'emplois et capable de produire à un prix juste, une alimentation saine et de qualité pour les humains d'aujourd'hui et de demain.
 
On a pu les découvrir, notamment, dans "Solutions locales pour un désordre global" de Coline Serreau.
 
LEUR LABORATOIRE http://www.lams-21.com/
 
 
Voyage entre sol et terre
Documentaire français de Jean Will, 2010, 52 min.


« Sans terre, sans sol, on ne mangera pas !». Ce cri d'alarme est à prendre au sérieux, car, aujourd'hui, nos terres agricoles sont à l'agonie : nous les détruisons à grande vitesse, depuis les années 60, par méconnaissance et par négligence, pris dans l'engrenage du machinisme, qui a décuplé les effets dévastateurs du labour, et de la chimie de synthèse : coûteuses solutions de facilité qui ont contribué à stériliser les sols .Ces paysans, transformés en « exploitants agricoles » ont été mis en état de dépendance, avec la complicité ou l'indifférence des organisations techniques, institutionnelles et syndicales de l'agriculture. Tout cela s'est fait au nom d'une « révolution verte » qui devait apporter la prospérité et la sécurité alimentaire mais dont, en fin de compte, il apparaît qu'elle s'est faite au détriment de la biodiversité, de la paysannerie et des citoyens consommateurs.  C'est dans un combat assidu et sans fin pour restaurer la vie des sols et l'honneur des paysans, trop souvent considérés comme les pollueurs, alors qu'ils ne font qu'appliquer des techniques culturales « imposées » par les multinationales de la chimie et les filières, que Lydia et Claude Bourguignon nous emmènent, tout au long de ce film, en de nombreuses régions françaises et étrangères. Analyses de terrains, démonstrations de pédofaune, conférences et repas en commun, autant d'occasions pour ces LANCEURS D'ALERTE offensifs de faire tomber quelques mythes bien ancrés dans des esprits « productivistes » (le labour, les rendements comparés des différentes pratiques culturales, la biodiversité des semences, l'efficacité de l'agriculture paysanne) et de faire passer dans le concret des appels à la raison,qu'ils ont trop longtemps lancés dans un désert d'incompréhension, mais qui, depuis quelques années, commencent à être entendus et à faire des conversions..
Au-delà de ces aspects techniques que tout consommateur attentif à la qualité de sa nourriture devrait connaître, c'est la valeur et la signification de la production agricole, le sens de la vie et du travail des paysans, les concepts de sécurité et de souveraineté alimentaires des peuples qui sont abordés et commentés dans ce film, par les Bourguignon et dans des témoignages de jeunes paysans qui ont (re-)conquis leur indépendance vis-à-vis de l'étouffant système productiviste et de sa prétention à nourrir le monde.
Ces messages, c'est aussi de notre responsabilité de les écouter, de les comprendre et de les relayer. C'est en ce sens que ce film est indispensable.
L. Bignand, G. Codou-David



PLUS D'INFOS ET LA BANDE ANNONCE: ICI
 
Diffusion sur FRANCE 3 BOURGOGNE ce samedi 19 février à 15H25
puis disponible sur le site de FRANCE 3 pendant une semaine,
 
Diffusion sur FRANCE 3 NATIONALE le 14 mars !


Source : Blog de happysanté


 

 

Publié dans environnement

Commenter cet article

Mitsuko 14/03/2011 17:15



Je vais essayer de le regarder ce soir ... ça me paraît super intéressant ...


Bon lundi à toi. A bientôt. Bises.


Mitsuko