France 5 : Afrique(s), une autre histoire du XXe siècle, un documentaire en 4 parties

Publié le par dan29000

 

 

 

 



640x360_40813_vignette_Afrique-s-archivesINA_2.jpgJalonnée d'images d'archives inédites et de témoignages de personnalités africaines, cette série en quatre volets revient sur cent ans d'histoire du continent noir, à travers la voix de ceux qui, de près ou de loin, ont pris part à son réveil et l'ont fait entrer dans le XXIe siècle.

Elle propose une plongée dans le passé, de l'ère coloniale aux aventures de la démocratie, en passant par le bouillonnement des indépendances et les guerres civiles, l'effervescence des crises et les renouveaux culturels...

                                      ==============================

AFRIQUE(S) - UNE AUTRE HISTOIRE DU 20E SIECLE - ACTE 1 (1885 - 1944) LE CREPUSCULE DE L'HOMME BLANC 

 

Durée : 1 heure, 30 minutes 
Réalisateur : ALAIN FERRARI
Participation : CANAL FRANCE INTERNATIONAL, TV5 MONDE
Dimanche 10 Octobre 2010 à 20:36 



En 1885, la conférence de Berlin prépare le partage de l'Afrique entre les grandes puissances colonisatrices. Derrière les idéaux philanthropiques affichés, l'exploitation unilatérale et massive des richesses africaines conduit les empires à de véritables excès envers les populations autochtones. Des points de résistance apparaissent alors.

Le premier conflit planétaire accélère les changements au sein du continent africain. Après la Grande Guerre, les promesses de transformer le statut juridique des soldats africains ne sont pas tenues.

A l'inverse, la colonisation se poursuit. Si l'Afrique était l'une des coulisses de la Première Guerre mondiale, elle devient l'un des principaux théâtres de la Seconde.

Les Africains aperçoivent pour la première fois la lueur d'un espoir nouveau pour leur émancipation...

Programme sous-titré par télétexte pour les sourds et les malentendants.

 

 Source : FRANCE 5

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

Afrique(s), une autre histoire du XXe siècle. Acte 1 : 1885-1944, le crépuscule de l'homme blanc


Documentaire (1/4) d'Alain Ferrari et Jean-Baptiste Péretié (France, 2010). Ecrit avec Elikia M'Bokolo et Philippe Sainteny. 90 mn. Inédit.

« Tant que les lions n'auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasse continueront de glorifier le chasseur. » Le proverbe africain cité en ouverture de cette série documentaire de grande ampleur en éclaire l'ambition : donner à lire un siècle de colonisation et d'émancipation, du point de vue de ceux qui en sont le produit, en furent les témoins, sinon tous les acteurs.

Dès ce premier volet, elle donne la parole à plus d'une quinzaine d'anciens chefs d'Etat (du Béninois Emile Derlin Zinsou au Zambien Kenneth Kaunda) et d'intellectuels africains (du Nobel de littérature nigérian Wole Soyinka à l'historienne sud-africaine Shula Marks), croisant leurs propos avec des archives produites par ceux à qui l'ont doit la version coloniale de l'histoire africaine.

Cet incessant aller-retour entre la parole actuelle des uns et les images datées des autres constitue le principe narratif efficace de cette excellente synthèse, qui commence cette semaine par le partage de l'Afrique à Berlin (en 1885) et s'interrompt en 1944, comme si les derniers feux de la guerre semblaient offrir au continent meurtri la perspective d'un nouveau départ.



Suivi d'un débat animé par Fabrice d'Almeida. Et, sur france5.fr, un site consacré à cette thématique.

 

Source : Télérama : François Ekchajzer
Télérama n° 3169
 

Publié dans écrans

Commenter cet article