France 5 tv / Bienvenue dans le nano monde

Publié le par dan29000

Nous n'avons pas pu voir ces quatre documentaires de 2009, inédits à la télévision. Une qualité, le prime time et la durée quatre fois 52', cela donne du temps pour comprendre. Espérons qu'une partie des émissions aura un regard critique sur les dangers des nanotechnologies dont nous avons souvent parlé ici en faisant écho à l'excellent travail de mise en garde de PMO, Piéces et main d'oeuvre /

Pour voir leur site :

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/


Les textes ci-dessous sont les informations de FRANCE 5

===============================================================================================

Soirée spéciale autour des nanotechnologies, avec la diffusion d'une collection ambitieuse sur laquelle France 5 s'est engagée bien avant que le débat n'arrive sur la place publique. Entre chacun des quatre volets, Sébastien Folin donnera la parole à ses invités pour aborder les enjeux d'une révolution scientifique en passe de bouleverser profondément notre vie au quotidien.
Un nouveau monde est en train de naître… Une révolution scientifique est en marche… Une révolution qui pourrait profondément modifier notre avenir au quotidien dans de multiples domaines. Une révolution qui nous permet d'ores et déjà de rêver de produits plus petits, plus légers, moins chers ; qui nous promet des ordinateurs plus performants, des moyens de communication plus rapides, mais aussi des traitements médicaux plus efficaces, un environnement plus propre, un cadre de vie plus agréable…
Cette grande révolution, qu'il faut aller chercher très profondément, est celle de l'infiniment petit et de l'avènement du nanomonde : celui des nanosciences et des nanotechnologies.
Bienvenue dans le nanomonde nous entraîne à la découverte de ce monde fascinant et méconnu, parfois préoccupant… Un monde sur lequel se focalisent aujourd'hui l'attention et les efforts de la communauté scientifique en Europe et dans le monde, et les investissements des industriels et des pouvoirs publics. Un monde qui est déjà celui d'enjeux majeurs sur fond de compétition économique internationale. Un monde minuscule qui ouvre sur des changements immenses, riches de grandes promesses mais sources de certaines inquiétudes, qui font surgir des questions philosophiques et éthiques.
A l'heure où le préfixe « nano » se conjugue avec tout et parfois n'importe quoi, cette collection documentaire a aussi pour objectif de faire la part des choses entre fantasmes et réalité, science de rêve et sciences rêvées, perspectives réelles et effets d'annonce.
En quatre épisodes, Bienvenue dans le nanomonde fait le point sur l'état des avancées dans le domaine des nanotechnologies et de leurs applications, mises à notre portée grâce à la présence d'un guide non dénué d'humour incarné par un des réalisateurs, Charles-Antoine de Rouvre.


Collection documentaire en HD 
Durée 4 x 52'
Auteurs Charles-Antoine de Rouvre, Jérôme Scemla et Anne-France Sion
Réalisation Charles-Antoine de Rouvre et Jérôme Scemla
Production La Compagnie des Taxi-Brousse, avec la participation de France Télévisions, en partenariat avec Eurovision Science et la Commission européenne, Direction générale de la recherche, avec le soutien de la région Languedoc-Roussillon, du CNC, de l'Angoa, de la Procirep, d'Europe Images International, et avec la collaboration de la RTBF, UR, TFO
Année 2009


Les nanotechnologies pourraient bien changer notre vision du monde. La fin du XXe siècle a vu l'informatique révolutionner le travail, l'industrie et les loisirs. Avec le XXIe siècle, la compréhension des mécanismes qui interviennent au cœur de la matière nous permet d'envisager des matériaux aux propriétés nouvelles, parfois inspirées de la nature, et donc la fabrication d'objets plus économes, plus légers, plus écologiques, plus petits. Des applications et des perspectives fascinantes à découvrir en compagnie des meilleurs experts européens et chercheurs du monde entier.
Du micro au nano
Terminé le micromonde, celui du XXe siècle : voici le nanomonde, celui du XXIe siècle. Oubliant la traditionnelle fabrication d'objets à partir de blocs de matière, la science de l'infiniment petit a fait naître l'idée d'assembler des objets atome par atome. Tout a commencé dans les années 1980 avec la mise au point d'un microscope qui parvenait à toucher les atomes… Les toucher ! Alors pourquoi ne pas les pousser et les assembler ? Pourquoi ne pas imaginer, même, de fabriquer n'importe quel objet à partir des atomes qui le constituent ?
Des nanos en nous
Les nanotechnologies vont modifier l'approche de la médecine et des biotechnologies. C'est dans ce domaine qu'elles sont le plus avancées, notamment en Europe. Des outils de diagnostic travaillant à l'échelle de la molécule permettent, par exemple, d'effectuer une analyse médicale dans un « laboratoire » pas plus gros qu'une carte de crédit. Déjà, les chercheurs européens travaillent à amener avec une extrême précision les médicaments nécessaires là où le corps en a besoin. Fini, le bombardement massif. Certaines applications sont déjà opérationnelles et apportent des espoirs spectaculaires, notamment dans le traitement du cancer. Dans la médecine reconstructrice, les perspectives sont tout aussi étonnantes. Si la connaissance du vivant à cette échelle permet de comprendre pourquoi les tritons sont capables de faire repousser leur queue, pourquoi demain ne pas faire repousser un bras ? Les premiers résultats sont déjà là. Des souris, après avoir eu le nerf optique sectionné, recouvrent la vue !
Nanomonde et maxitrouille
Travailler à l'échelle de l'invisible cristallise bien des peurs, à tort et à raison. Quels sont réellement les risques pour l'individu et l'environnement, et comment les évaluer ? La zone de flou est encore vaste pour les nanotechnologies naissantes. Tout comme les interrogations qu'elles suscitent. Toxicité, outils de contrôle de chacun de nos actes, bouleversements des équilibres économiques ou militaires… Quelle est la position des chercheurs sur les dangers possibles ? Quelles sont leurs interrogations en matière d'éthique ? Quelle place doit avoir la société dans le débat ? Quelle sera alors la place du citoyen ? Aura-t-il encore son mot à dire ?


SOURCE / FRANCE 5



Publié dans environnement

Commenter cet article