Free Mumia Abu-Jamal, pétition internationale à Barack Obama

Publié le par dan29000

MUMIA.jpgMUMIA ABU-JAMAL LEGAL DEFENSE

Petition to President Barack Obama

– French –

 

[Note: The petition is now in 11 languages including, most recently, Swahili.]
 
Mumia Abu-Jamal and The Global Abolition of the Death Penalty
 
The Honorable Barack Obama
President of the United States
The White House
1600 Pennsylvania Avenue NW
Washington, D.C. 20500
 
Dear Mr. President:

 
NOUS, SIGNATAIRES de cette pétition, vous demandons de vous prononcer contre l’exécution de Mumia Abu-Jamal et de tous les hommes, femmes et enfants condamnés à mort dans le monde. Cette ultime forme de châtiment est inacceptable dans une société civilisée et représente une insulte à la dignité humaine. (Assemblée générale des Nations Unies, Moratoire sur la peine de mort, résolution 62/149 du 18 décembre 2007, réaffirmée par la résolution 63/168 du 18 décembre 2008.)
 
Monsieur Abu-Jamal, journaliste et auteur afro-américain connu dans le monde entier, est dans le couloir de la mort en Pennsylvanie depuis presque trente ans. Même si le sort de ce condamné ne relève pas directement de votre compétence juridique, nous en appelons à votre humanité pour que, usant de votre statut de leader moral sur la scène mondiale, vous impulsiez un moratoire universel sur la peine de mort aussi bien sur ce cas spécifique que sur celui de tous les condamnés à mort. M. Abu-Jamal est devenu le symbole international, la «Voix des Sans-Voix», de cette lutte contre la peine capitale et les abus des droits de l’homme. Il y a plus de 20 000 condamnés en attente d’exécution dans le monde, dont plus de 3 000 dans les couloirs de la mort aux États-Unis.
 
Le procès de M. Abu-Jamal, qui s’est tenu en 1982, a été entaché de racisme; il s’est déroulé à Philadelphie dans un climat de corruption policière et de discrimination raciale. Amnesty International, lauréat du Prix Nobel de la Paix «a établi que maints aspects de ce dossier mettent en évidence la violation des droits constitutionnels élémentaires de l’accusé seuls garants d’un jugement équitable selon le droit international. L’ouverture d’un nouveau procès pour Mumia Abu-Jamal serait dans l’intérêt même de la justice. Un procès qui devra être conforme aux normes internationales de justice et qui ne réimpose pas la peine de mort.» (A Life in Balance – The Case of Mumia Abu-Jamal, page 34; www. Amnesty.org/en/library/info/AMR51/001/2000.)
 
[Note: Cette pétition est approuvée par Mumia Abu-Jamal et son avocat principal, Robert R. Bryan, San Francisco.]

 

 

Pour signer, c'est ICI

 

===============================

 

Dear Mr. President:
 
WE THE UNDERSIGNED petition you to speak out against the death penalty for Mumia Abu-Jamal, and all the men, women and children facing execution around the world. This ultimate form of punishment is unacceptable in a civilized society and undermines human dignity. (U.N. General Assembly, Moratorium on the Use of the Death Penalty, Resolution 62/149, Dec. 18, 2007; reaffirmed, Resolution 63/168, Dec. 18, 2008.)
 
Mr. Abu-Jamal, a renowned black journalist and author, has been on Pennsylvania’s death row for nearly three decades. Even though you do not have direct control over his fate as a state death-row inmate, we ask that you as a moral leader on the world stage call for a global moratorium on the death penalty in his and all capital cases. Mr. Abu-Jamal has become a global symbol, the “Voice of the Voiceless”, in the struggle against capital punishment and human-rights abuses. There are over 20,000 awaiting execution around the globe, with over 3,000 on death rows in the United States.
 
The 1982 trial of Mr. Abu-Jamal was tainted by racism, and occurred in Philadelphia which has a history of police corruption and discrimination. Amnesty International, winner of the Nobel Peace Prize, “determined that numerous aspects of this case clearly failed to meet international standards safeguarding the fairness of legal proceedings. [T]he interests of justice would best be served by the granting of a new trial to Mumia Abu-Jamal. The trial should fully comply with international standards of justice and should not allow for the reimposition of the death penalty.” (A Life In the Balance - The Case of Mumia Abu-Jamal, at 34, Amnesty Int’l, 2000; www. Amnesty.org/en/library/info/AMR51/001/2000.)
 
Your consideration is appreciated.
 
Sincerely,
 
[Note: This petition is approved by Mumia Abu-Jamal and his lead attorney, Robert R. Bryan, San Francisco.]
 

Publié dans actualités

Commenter cet article