Gaza : flottille de la Liberté, sur les flots en mai prochain

Publié le par dan29000

 

 

La Flottille de la Liberté naviguera vers Gaza les deux dernières semaines de mai 2011

 

 


La Flottille de la Liberté naviguera vers Gaza les deux dernières semaines de mai 2011

Plus déterminée que jamais pour briser et mettre un terme au blocus, la Coalition a annoncé aujourd’hui que la seconde Flottille de la Liberté s’élancera pendant les deux dernières semaines de mai. C’est dans cette optique qu’il y aura au moins deux fois plus de bateaux transportant davantage de militants et d’aide humanitaire. Cette expédition prendra la mer pour forcer Israël à respecter le droit international, mobiliser les sociétés civiles en soutien à la population de la bande de Gaza ainsi qu’attirer l’attention du monde sur les violations des droits de l’Homme perpétrées par l’Etat israélien contre la population palestinienne.


La ville de Madrid a accueilli, les 4, 5 et 6 février, les délégués des différentes organisations qui composent la Coalition de la Flottille de la Liberté. La réunion, organisée par l’association espagnole Rumbo a Gaza, a vu la participation de délégués venant d’Algérie, du Canada, d’Ecosse, d’Espagne, de France, de Grèce, des Pays bas, d’Irlande, d’Italie, de Jordanie, du Koweït, de Malaisie, de Norvège, de Suède, de Suisse et de Turquie. Au cours des travaux, des informations ont aussi été données concernant l’avancée des organisations en Allemagne, Australie, Belgique et Danemark, qui sont impliquées dans la Flottille.


Les différentes organisations rassemblées à Madrid ont réaffirmé leur forte condamnation et le rejet de l’agression systématique que l’Etat d’Israël a infligée au peuple palestinien depuis plus de 60 ans et sa violation continue du droit international.  Nous dénonçons aussi la passivité, sinon la complicité directe, de nos gouvernements envers des actions qui constituent un crime contre l’humanité.

La bande de Gaza est devenue un symbole de l’agression systématique et réfléchie contre la population palestinienne toute entière. Depuis presque 5 ans, plus d’un million et demi de personnes sont soumis à un blocus illégal et criminel, un siège moyen-âgeux dans lequel Israël décide de la vie et de la mort pour les gazaouis. Cette punition collective se mêle à des attaques militaires dévastatrices menées par l’armée israélienne sur la population de Gaza sans défense : 500 morts dans l’opération « Pluies d’été » en 2006, plus de 1 400  tués lors de l’opération « Plomb durci » en décembre 2008 et janvier 2009, plus de 80 tués dans d’autres attaques.

La bande de Gaza est un territoire intentionnellement appauvri. 80% de ses habitants dépendent de l’aide humanitaire internationale. 70% des foyers vivent avec moins d’un euro par jour, plus  de 40% de la population est au chômage. L’Etat d’Israël a physiquement kidnappé la population, ses droits, ses rêves et espoirs, et continue de le faire depuis plus de 60 ans.

A cause du silence et de l’inaction des nos gouvernements par rapport à ces crimes contre l’humanité, la société civile internationale a mené une campagne qui depuis 2008 ne cesse de grandir, depuis l’époque où pour la première fois deux bateaux ont brisé le blocus, jusqu’à l’année dernière et le lancement de la Flottille de la liberté.


Plus déterminée que jamais pour briser et mettre un terme au blocus, la Coalition a annoncé aujourd’hui que la seconde Flottille de la Liberté s’élancera pendant les deux dernières semaines de mai. C’est dans cette optique qu’il y aura au moins deux fois plus de bateaux transportant davantage de militants et d’aide humanitaire. Cette expédition prendra la mer pour forcer Israël à respecter le droit international, mobiliser les sociétés civiles en soutien à la population de la bande de Gaza ainsi qu’attirer l’attention du monde sur les violations des droits de l’Homme perpétrées par l’Etat israélien contre la population palestinienne.

Nous sommes très attentifs au changements qui sont en train de s’opérer en Tunisie, en Egypte et plus globalement dans le monde arabe par l’émergence des demandes de la société civile pour une vraie démocratie, la justice sociale, la liberté et le respect des droits de l’Homme. La longue lutte des Palestiniens contre l’occupation et la violence mérite le soutien de la communauté internationale. La seconde Flottille de la Liberté intègre son action dans cette lutte globale en concentrant son action sur la fin du siège de la bande de Gaza. Le peuple palestinien, et historiquement le peuple méditerranéen, ont les mêmes droits sur leur territoire, leurs espaces maritimes et aériens. C’est pourquoi notre expédition, la Flottille de la Liberté II est devenue plus importante et nécessaire que jamais.


Nous naviguerons vers Gaza jusqu’à ce que la Palestine soit libre !


La Coalition Internationale de la Flottille de la Liberté II


Madrid le 7 février 2011.

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article