Gaza : quand le FPLP célèbre Ghassan Kanafani, assassiné par le Mossad en 1972

Publié le par dan29000

Le FPLP dans Gaza célèbre l’anniversaire de Kanafani par un événement culturel


 

de : FPLP
dimanche 15 juillet 2012 -

 


JPEG - 119.8 ko

Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine dans la bande de Gaza a tenu un festival culturel honorant le quarantième anniversaire de l’assassinat de l’écrivain palestinien et membre du Bureau politique du FPLP Ghassan Kanafani. Les dirigeants, cadres et membres du Front, mais aussi des militants littéraires, juridiques, des femmes et des jeunes participaient à l’événement.


Le Camarade Wissam Fiqaawi, directeur du Comité Culturel de la branche de Gaza, a pris la parole lors de la cérémonie, saluant les réalisations littéraires et politiques de Kanafani qui continuent à briller aujourd’hui, malgré sa disparition précoce à l’âge de 36 ans. Le Camarade Fiqaawi a honoré les martyrs du Front et du peuple. Il a souligné que Ghassan s’est tenu toujours fidèle à son peuple, la nation palestinienne et arabe et avait exprimé son engagement en rejoignant les rangs du Mouvement Nationaliste Arabe dès son adolescence, puis le FPLP. La vie de Ghassan Kanafani, a dit Fiqaawi, confirme qu’il n’y a pas de contradiction entre être un intellectuel, un écrivain ou un romancier et être politiquement engagé à construire un parti révolutionnaire sur la base d’une théorie scientifique capable de conduire les masses des travailleurs palestiniens. Kanafani était un intellectuel révolutionnaire, a dit Fiqaawi, et l’état sioniste a voulu l’éliminer. Golda Meir, a dit Fiqaawi, décrivait Kanafani comme « plus dangereux pour Israël qu’un bataillon de guérilleros » et l’ assassiné alors qu’il se déplaçait avec sa nièce.

JPEG - 119.8 ko

Fiqaawi a dit que le projet politique de Ghassan était aussi un projet culturel, renforçant les fondements de la naissance de nouveaux Palestiniens et d’une nouvelle Palestine. De la courte histoire, jusqu’au roman, au théâtre, à l’art et à la critique, jusqu’à la recherche, aux communiqués de presse, aux analyses politiques et à la satire, Ghassan a créé et toujours il renouvelait la passion pour le peuple palestinien, sa cause et son humanité.


Le Camarade Fiqaawi a rappelle les mots de Kanafani, ” si nous avons fait des erreurs, si nous avons été des défenseurs infructueux de la cause. alors nous faisons mieux de changer de défenseurs, pas de cause”. Il a parlé du fait que le mouvement palestinien abrite aujourd’hui un conflit interne sur la division géo-politique et sur une « fausse autorité », et les efforts de « réconciliation » semblent être une imposture. Fiqaawi a souligné que Kanafani représente toujours l’aspect humain de la lutte palestinienne, avec un vocabulaire d’honneur, de justice, de générosité et de résistance.

JPEG - 117.2 ko

Il a dit que pour se souvenir de ce grand martyr, nous devons continuer « à battre les murs du réservoir » (comme l’ont fait les personnages de Kanafani dans son roman Des hommes au soleil), et rester fidèle à la révolution pour la libération, la liberté et le retour. La cérémonie a comporté un documentaire sur la vie de Kanafani ainsi que des poésies et un dabkeh palestinien interprété par une troupe folklorique.

JPEG - 99.7 ko

Les Comités de l ‘Union des femmes palestiniennes et le Comité culturel du FPLP ont organisé également une formation d”une semaine culturelle pour des camarades du nord de la bande de Gaza, mettant l’accent sur des institutions culturelles et d’éducation, et sur le rôle des femmes dans la participation politique. Le Camarade Nasir Shabat a parlé lors de l’ouverture de la semaine de formation, marquant le 40e anniversaire du martyre de Kanafani. Il a appelé à ce que l’héritage de Kanafani pour notre peuple, notre nation arabe et le monde soit honoré par une vaste campagne dans les universités et les institutions pour que leurs facultés des arts reconnaissent officiellement Kanafani et que les cours et les programmes d’études des instituts se concentrent sur ses œuvres.


http://pflp.ps/english/2012/07/le-f...


 

SOURCE / BC

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article