Gaza : vague de colère après l'assassinat de Vittorio Arrigoni

Publié le par dan29000

 

 

Assassinat de Vittorio Arrigoni : une vague unanime d’indignation et de colère parmi tous les Palestiniens



de : Mohammed Albarrawi
lundi 18 avril 2011 

Sa mort a blessé profondément les Palestiniens de Gaza qui le considéraient comme un frère et un ami précieux.

Les habitants de Gaza n’oublieront jamais le sacrifice, l’engagement et l’énergie de Vittorio Arrigoni mis au service de la cause palestinienne.

Le courageux militant italien avait décidé de lier son destin à celui de la population palestinienne de Gaza durant l’hiver 2008/ 2009 pour témoigner des crimes de guerre commis par la soldatesque israélienne à Gaza.

Ce meurtre révolte d’autant plus que c’est la première fois dans toute l’histoire de la lutte du peuple palestinien qu’un militant international pro-palestinien est assassiné par des supposés Palestiniens.

La période à laquelle intervient cet événement tragique est lourde de sens : il a été exécuté au moment où une nouvelle flottille internationale se prépare à prendre le large en direction de la Bande de Gaza.

Tuer un militant pacifiste n’est pas un acte anodin, cela vise à terroriser et décourager tous ceux qui souhaitent se solidariser avec les Palestiniens.

Les traîtres qui ont commis cet acte ignominieux le savent pertinemment, aussi, les personnes qui sont derrière cet assassinat sont,manifestement,liés aux Israéliens.

Tous les groupes salafistes présents à Gaza ont nié toute implication dans cette affaire macabre.

L’accusation portée à leur encontre n’est pas sans rappeler l’attentat de l’Église d’Alexandrie qui avait été imputé à un groupuscule salafiste palestinien alors qu’en réalité, c’était le ministère de l’intérieur égyptien qui en était le commanditaire.

Ainsi, on tente par tous les moyens d’accréditer la thèse de la présence d’Al Qaeda à Gaza comme justification, a posteriori, d’ une attaque de la Bande de Gaza.

Après cet assassinat, toute critique à l’égard de l’État israélien sera plus malaisée.

À l’heure où le juge Goldstone, auteur du fameux rapport qui porte son nom sur les violations du droit international humanitaire par Israël lors de la guerre contre Gaza, fait machine arrière et discrédite ce même rapport, un témoin important (Vittorio) des crimes perpétrés par Tsahal a été éliminé.

À travers son livre « Rester humain à Gaza », il demande que justice soit faite aux Palestiniens,

Aujourd’hui, nous exigeons que la justice des autorités palestiniennes condamne sévèrement les auteurs de ce crime abject.

Compagnon des luttes du peuple palestinien, Vittorio Arrigoni a rejoint le Panthéon des martyrs de la Palestine.

J’exhorte tous les partis politiques palestiniens à l’unité, seul moyen pour protéger, efficacement, la population palestinienne et tous les bénévoles internationaux.

* Mohammed Albarrawi est militant Palestinien originaire de la Bande de Gaza

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10484


De : Mohammed Albarrawi
lundi 18 avril 2011


Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article

Mitsuko 19/04/2011 09:17



Bonjour Dan,


Je veux bien croire que beaucoup le pleurent ...


Tuer un militant pacifiste est un acte ignoble simplement pour terroriser tout ceux qui luttent contre tout ceux qui sont d'accord avec les Palestiniens ...
Bien sûr que ça m'insupporte et que je suis très en colère et je me dis que ça n'arrêtera jamais ...


Bon mardi à toi, Dan. A bientôt. Bises.


SuperNana



dan29000 19/04/2011 09:47



La triste le dispute à la colère, espérons que le Hamas retrouve le commando coupable de l'assassinat, tuer un otage n'est jamais une option, meme dans un état de guerre...Bonne journée à toi.