Gers : le conseil général pollueur des paysages locaux !

Publié le par dan29000

Paysages de France


Le conseil général du Gers “vendait” le paysage (bien collectif par excellence) aux afficheurs !



Voilà plus de 20 ans que le conseil général du Gers quadrille le département de gigantesque panneaux 4x3m scellés au sol, panneaux dont l’une des faces est exploitée commercialement (toujours la face la plus visible bien sûr !) par l’afficheur CBS, déjà condamné à plusieurs reprises pour violation du Code de l’environnement.


Alors que l’urgence est de débarrasser les entrées de ville de la prolifération de panneaux publicitaires qui les transforment en cloaques visuels, le conseil général en a donc « remis une couche » en y implantant ses propres panneaux !


Mais le comble est que le conseil général a même réalisé l’exploit de polluer les entrée de certains petits villages en y faisant installer, souvent en pleine nature, des panneaux scellés au sol de grand format, ceux-là mêmes qui sont pourtant considérés comme le symbole de la pollution des entrées de ville (le philosophe et académicien Michel Serres parle de « coups de poing atroces » et d’ « abomination »). Et pour ce faire, de passer outre aux dispositions du régime général du Code de l’environnement qui, pourtant, interdit les panneaux publicitaires scellés au sol dans les agglomérations de moins de 10 000 habitants !


Heureusement, grâce à Paysages de France, les monstrueux panneaux implantés illégalement aux entrées de Saint-Clar, dans le Gers, mais aussi à celles de Caussade, dans le Tarn-et-Garonne où le conseil général a suivi le même chemin, ont été récemment démontés. Une opération qui a d’ailleurs été saluée par les nouveaux maires des communes concernées et qui devrait être prochainement suivie par la « libération » d’autres villages.


Espérons que le conseil général du Gers, plutôt que de s’en prendre à Paysages de France [1], reconnaîtra enfin le bien fondé d’une démarche qui a pour seule ambition de l’aider à dépolluer les entrées de ville, d’améliorer l’image du département et de permettre aux habitants de se réapproprier leur paysage.
Notes

[1] Communiqué du Conseil Général du Gers (avril 2010) : « Depuis plus de 20 ans, le Conseil Général du Gers met à disposition des associations gersoises des panneaux d’affichage 4x3 afin de les aider à promouvoir leurs manifestations. A compter du 1er mai 2010, le Conseil Général ne pourra plus exploiter ses panneaux 4x3, et ce en raison de l’action de l’association « Paysages de France » (5 place Bir-Hakeim - 38000 Grenoble) qui a dénoncé l’illégalité de ces panneaux et nous a mis en demeure de les supprimer en référence aux articles L.581-27 et L.581-32 du Code de l’Environnement. Conscient de l’aide précieuse que représentait ce dispositif d’affichage pour les associations départementales, nous sommes sincèrement désolés que le recours à la rigueur des textes de cette association nous oblige à prendre cette décision. Cette nouvelle contrainte, totalement indépendante de notre volonté, ne remet nullement en cause notre soutien au réseau associatif départemental et le Conseil Général restera un partenaire privilégié des manifestations. »

 

Source : Paysages de France

Publié dans environnement

Commenter cet article