Giscard, Chirac, Sarkozy coûtent encore 5 millions par an à l'Etat

Publié le par dan29000

Les anciens présidents de la République, Giscard, Chirac et Sarkozy coûtent encore 5 millions d'euros par an à l'Etat

 

 

 


L'argent du pouvoir · 19 fév. 2013


Départ de l'Elysée

 

 

 

 

On connaissait leurs nombreux avantages : des bureaux, du personnel, des transports gratuits, une pension de retraite de 6 000 euros par mois, la possibilité de siéger au Conseil constitutionnel pour un salaire de 12 000 euros mensuel. Mais on ne savait pas quel était le coût total de la prise en charge des anciens présidents de la République. Et bien d'après Challenges.fr, qui cite le député René Dosière, spécialiste des dépenses de l'Etat, les anciens présidents de la République coûtent... 5 millions d'euros par an aux contribuables.

Comment expliquer une telle note ? Les anciens présidents disposent d'abord de "bureaux". En fait, de grands appartements en plein cœur de Paris. Par exemple, Nicolas Sarkozy a installé "ses bureaux" au 77 rue de Miromesnil dans un appartement de 320 mètres carrés comprenant 11 pièces, "dont une salle classée monument historique, avec des peintures datant du XIXe siècle", précise Challenges.fr. Montant du loyer ? 180 000 euros par an, soit environ 15 000 euros par mois. Et c'est sans limitation de durée : l'Etat paye ainsi depuis 30 ans des bureaux à Valéry Giscard d'Estaing, situés boulevard Saint-Germain à Paris. Jacques Chirac a, quant à lui, pris ses quartiers dans un appartement rue de Lille.

Outre ces "bureaux", les anciens présidents de la République ont à leur disposition du personnel. Au moins sept personnes. Depuis son départ de l'Elysée, Nicolas Sarkozy "dispose d'un directeur de cabinet, d'une conseillère diplomatique, d'une chargée de la communication, de deux secrétaires, d'un intendant... Sans oublier, pour assurer sa protection rapprochée, une équipe de sécurité comprenant au moins deux fonctionnaires de la Police nationale, mais aussi une voiture de fonction avec plusieurs chauffeurs", détaille Challenges.fr. Giscard d'Estaing et Chirac sont censés disposer des mêmes moyens.



Quant à leur retraite, les anciens présidents ne sont pas à plaindre. Ils touchent 6 000 euros par mois (quel que soit le nombre de leur mandat) et peuvent siéger au Conseil constitutionnel pour un salaire de 12 000 euros. C'est le cas de Giscard d'Estaing et de Sarkozy, Chirac ayant renoncé à y siéger en raison de son état de santé. A noter que ces revenus se cumulent avec les pensions de retraite de leurs autres mandats. C'est par exemple ce qui permet à Jacques Chirac de cumuler 30 000 euros de pensions de retraites par mois.



Au total, d'après René Dosière, cité par Challenges.fr, "chaque ex-président coûte entre 1,5 et 2 millions d'euros par an", soit "un total de près de 5 millions d'euros". Une vraie République monarchique.




*** Source


- Fanny Guinochet, "Ce que coûtent (encore) Giscard, Chirac et Sarkozy aux Français", Challenges.fr, 14.02.2013

 

 

 

 

SOURCE / POLITIQUE.NET

Publié dans actualités

Commenter cet article