Grands reporters, les films du prix Albert Londres, un somptueux coffret de 10 DVD

Publié le par dan29000

 

 

 

GRANDS REPORTERS 

 

 

 

 

 

 

Sans doute connaissez-vous déjà le Prix ALBERT LONDRES couronnant chaque année le meilleur grand reporter de la presse écrite. Ce prix datant de 1933, créé l'année précédente par la fille du grand reporter. Mais peut-être ignorez-vous qu'il existe depuis 1985, un prix ALBERT LONDRES pour l'audiovisuel. C'est l'objet de ce superbe coffret publié par les éditions Montparnasse en cette fin d'année.

 

 

 

 

En une dizaine de DVD, l'on peut ainsi accéder  à l'ensemble des reportages ayant été récompensés depuis un quart de siècle !

Impressionnant.

Bien entendu le dénominateur commun de tous ces documentaires est la qualité extrême, de vrais réussites dans un domaine, où d'année en année, les films se font de plus en plus nombreux. La quantité augmente, mais la qualité, souvent, augmente aussi.

Les sujets sont totalement variés et les formats aussi, allant de dix minutes (5 jours à Sarajevo) à plus de trois heures (La mise à mort du travail). Le format le plus courant demeurant tout de même de 52 minutes, l'heure télévisuelle.

Difficile de faire un choix, ne pouvant vous décrire la totalité des documents proposés. En voici donc trois, éloignés les uns des autres, et reflétant la grande richesse du coffret.

 

Voleurs d'organes, de Marie-Monique Robin, en 1995

 

C'est une vaste enquête de plus de six mois que nous propose l'auteur des formidables films que furent "Escadrons de la mort, l'école française" et "Le monde selon Monsanto". Elle a parcouru le monde, puis est arrivée en Argentine où un réseau de prélèvements de cornées sur des malades mentaux venait d'être démantelé, puis ce fut la Colombie et le Mexique. Le film obtint six prix internationaux, fut diffusé à la télévision sur Planète puis sur M6, et enfin un livre publié, malgré une vaste et longue campagne de désinformation menée par le propriétaire de la plus grande clinique ophtalmologique de Bogota. Cet insupportable trafic est reconnu aujourd'hui par les plus grandes institutions internationales. Un formidable document...

 

Les blanchisseuses de Magdalen, de Christopher Weber et Nicolas Glimois, en 1999

 

Nous sommes en Irlande, au 19e et 20e siècle. Le catholicisme le plus obscur règne, imposant un ordre de fer, digne du féodalisme. Les mères célibataires, les "pécheresses" diverses, les orphelines ou les filles à "fortes têtes" sont tout simplement enfermées dans des couvents à vie ! Cela ne fut pas marginal, mais concerna des dizaines de milliers de femmes considérées en danger. Non sans difficulté, les deux auteurs ont rencontré plusieurs de ces femmes.

Estampillées "folles", elles étaient séparées de leurs enfants et réduits en esclavage, travaillant dix heures par jour, six jours par semaine dans des blanchisseries. Un reportage déchirant sur une des nombreuses pages honteuses de l'église catholique du siècle dernier. La musique de Badalamenti ajoute à la réussite de ce reportage, sans nul doute plus intéressant que le film de Peter Mullan sorti en 2003 sur le même sujet.

 

Rafah, chroniques d'une ville dans la bande de Gaza, de Monchovet, Marchetti et Mesquida, en 2008 

 

C'est le 12 septembre 2005 que l'armée d'occupation israélienne quitte Gaza. Date historique s'il en est. L'équipe décide de rester sur place durant un an afin de filmer l'évolution de la situation. Les luttes de clans se multiplient, le Hamas gagne les élections législatives, et un début de guerre civile débute. Dans une réaction aberrante, l'aide internationale est stoppée, les postes frontières fermés et Rafah bombardée. Une belle et efficace auscultation de cette ville en guerre et des enjeux stratégiques (la ville étant située à la frontière avec l'Egypte). Tout cela en 53 minutes, un vrai tour de force réussi, d'autant plus que c'est un premier film ! 

 

Sinon le coffret comprend aussi, et c'est utile de les revoir, quelques documentaires très célèbres, comme le fameux film de Christophe de Ponfilly "Les combattants de l'insolence" (1985), le formidable long métrage sorti en salles, "S21, la machine de mort Khmère rouge" de Rithy Panh (2004) ou encore la formidable enquête de Viallet "La mise à mort du travail" en 2010.

 

Un coffret qui est aussi un bel objet, donc une idée de cadeau pour les fêtes qui approchent. Et si vous avez autour de vous des amis qui n'aiment pas vraiment l'actualité du monde, cela peut arriver, mais qui aiment le cinéma, alors ne pas hésiter à offrir un autre coffret passionnant sur les grands films de la RKO (lire notre article : Il était une fois la RKO, un coffret d'exception de 25 DVD  ).

 

A noter qu'un livret de trente pages accompagne les DVD où l'on peut lire des commentaires des auteurs de chaque film. Indispensable.

 

 

Dan29000

 

GRANDS REPORTERS, les films du prix Albert Londres 

Coffret DVD (10 disques) + livret 
1985-2010, 23 heures, couleurs et noir et blanc
VF et VOST
2010 / 70 euros

 

 

 

 

 

===========================================================================

 

« Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie.»

Albert Londres (1884-1932), journaliste et écrivain français.


Liste des films :

DVD 1
- Christophe de Ponfilly, Les Combattants de l’insolence (Afghanistan, 52 mn, VOST, 1985, Interscoop, Prix Albert Londres 1985) 

- Philippe Rochot, Liban, série de 5 reportages, Village chrétien de Mardouché, Bataille de Sabra, Méthode d’enlèvement, Journaliste au Liban, Beyrouth et les otages (Liban, 1986, 11 mn le reportage environ, Prix Albert Londres 1986)

- Frédéric Laffont, Liban. Au pays des morts vivants (Liban, 13 mn, 1987, Interscoop, Prix Albert Londres 1987)

- Daniel Leconte, Barbie, sa deuxième vie (Bolivie, France, 52 mn, 1988, INA, Prix Albert Londres 1988)


DVD 2
- Denis Vincenti et Patrick Schmitt, Les Enfants de la honte (France, 46 mn, 1989, TF1, Prix Albert Londres 1989)

- Gilles de Maistre, J’ai 12 ans et je fais la guerre (Irlande, Colombie, Cambodge, Mozambique, USA, 53 mn, 1990, Capa, Canal +, France 3, Prix Albert Londres 1990)

- Dominique Tierce et Hervé Brusini, Envoyé Spécial : La Taupe (L’Affaire Farewell) (France, URSS, 47 mn, 1991, INA, Prix Albert Londres 1991)


DVD 3
- Lise Blanchet, Jean-Michel Destang et Jean-Pierre Bozon, Le Grand Shpountz (pour Thalassa 1992, 52 mn, France, Prix Albert Londres 1992, INA) 

- Jean-Jacques Le Garrec, série de 5 reportages, Cinq jours dans Sarajevo (Il ne se passe rien à Sarajevo / Visite de Boutros Boutros Ghali / Réveillon à Sarajevo / Interview de Srdjan Dizdarevic / Portrait du commandant Bosniaque) (Bosnie, 1993, 10 mn le reportage environ, INA, 1992-1993, Prix Albert Londres 1993)

- Florence Dauchez, Rachida, lettres d’Algérie (Algérie, 52 mn, 1994, France 3, Les films d’ici, Prix Albert Londres 1994)

- Marie-Monique Robin, Voleurs d’organes (Argentine, Mexique, Colombie, 57 mn, 1995, Agence Capa et Planète, Prix Albert Londres 1995)

DVD 4
- Patrick Boitet et Frédéric Tonolli, Les Seigneurs de Behring (Russie, 52 mn, 1996) 

- Claude Sempère, Envoyé Spécial, La Corse, 2 sujets : La Corse à la dérive et Paroles de flics, paroles de juges (France, 44 mn les deux, 1997, INA, Prix Albert Londres 1997)

- Catherine Jentile et Manuel Joachim, Chronique d’une tempête annoncée (Israël, Palestine, 29 mn, 1998, TF1, Prix Albert Londres 1998)

DVD 5
- Christophe Weber et Nicolas Glimois, Les blanchisseuses de Magdalen (Irlande, 52 mn, 1999, Sunset Presse, Prix Albert Londres 1999)

- Rivoherizo Andriakoto, Les Damnés de la terre (Madagascar, 53 mn, 2000, Les Films du Cyclope, Crrav, C9, Prix Albert Londres 2000)

- Danielle Arbid, Seule avec la Guerre (Liban, 59 mn, 2001, Movimento, Versus, la Sept Arte, RTBF, Wip, Prix Albert Londres 2001)

DVD 6
- Jean-Xavier et Thierry de Lestrade, La Justice des hommes (Rwanda, 92 mn, 2002, Maha Productions, Prix Albert Londres 2002) 

- Bertrand Coq et Gilles Jacquier, série de 3 reportages, Reportages à Naplouse : Naplouse ville fantôme, Combats de rue dans la vieille ville de Naplouse, La fin des combats à Naplouse (Palestine, 7 mn le reportage environ, 2003, France 2, Prix Albert Londres 2003)

DVD 7
- Rithy Panh, S21, la machine de mort Khmère rouge (Cambodge, 100 mn, 2004, Arte et INA, Prix Albert Londres 2004) 

- Grégoire Deniau et Guillaume Martin, Envoyé Spécial La Traversée clandestine (Maroc, Espagne, 48 mn, 2005, France 2, Prix Albert Londres 2005)

DVD 8
- Manon Loizeau et Alexis Marant, La Malédiction de naître fille (Inde, Pakistan, Chine, 53 mn, 2006, Agence Capa et Arte, Prix Albert Londres 2006)

- Anne Poiret, Gwen Le Gouil, Fabrice Launay, Muttur, un crime contre l’humanitaire (Sri Lanka, 51 mn, 2007, Maximal prod, Prix Albert Londres 2007) 

DVD 9 
- Alexis Monchovet, Stéphane Marchetti et Sébastien Mesquida, Rafah, chroniques d’une ville dans la bande de Gaza (Palestine, 53 mn, 2008) 

- Alexandre Dereims, Han, le prix de la liberté (Corée du Nord, Chine, 52 mn, 2009, Première Nouvelle et Java Films, Prix Albert Londres 2009)

DVD 10
- Jean Robert Viallet, une série de 3 reportages, La Mise à mort du travail : 

L’Aliénation
La Dépossession
La Destruction 
(France, durée totale 180 mn, 2010, Yami 2, Prix Albert Londres 2010)


Source : Editions Montparnasse

Publié dans écrans

Commenter cet article