Grèce : effondrement du système de santé

Publié le par dan29000

Grèce : effondrement du système de santé les agents hospitaliers travaillent sans salaires



La situation économique en Grèce continue de se détériorer, les rapports administratifs indiquent que les hôpitaux et les centres de soins dans tout le pays sont à court de médicaments, et de nombreux personnels soignant travaillent actuellement bénévolement vu que les hôpitaux n'ont plus assez de fonds pour leur payer un salaire.
Le système de santé en Grèce, qui est géré par le gouvernement, est dans l' attente de recevoir de l'aide financière internationale simplement pour continuer à fonctionner avec un semblant de normalité. 


Plus de médicaments
Il a  eu également beaucoup de reconnaissances de dettes émises, et les patients désespérés offrent des "cadeaux" aux médecins pour continuer à recevoir des traitements appropriés. 
Dans l'ensemble, la situation sanitaire est en plein chaos, sauf pour ceux qui ont sacrifié leur temps, souvent gratuitement, juste pour aider ceux dans le besoin. 
En 2010, Big Pharma suspendu ses livraisons de médicaments à la Grèce en raison de l'incapacité du pays à payer la facture. Les autorités grecques avaient tenté de négocier avec les compagnies pharmaceutiques pour réduire les coûts exorbitants des médicaments. 
Beaucoup de compagnies pharmaceutiques ont tout simplement arrêté l'expédition de médicaments, laissant des milliers de malades sans aucun traitement. 


Les pharmacies fermées
Aujourd'hui, la situation a encore empiré, en particulier parce que le système de santé grec s'appuie fortement sur ​​les médicaments de marque plutôt que de choisir d'autres alternatives moins coûteuses. 
Depuis l'ensemble du système est défaillant à cause des factures impayées, de nombreuses pharmacies, par exemple, ont dû tout simplement fermer leurs portes. 
Celles qui restent ouvertes et continuent à fournir des médicaments à crédit - elles sont peu nombreuses - sont submergés par de longues files de patients désespérés qui recherchent les médicaments indispensables à leur survie "Nous ne parlons pas ici des analgésiques", déclare une femme grecque , survivante du cancer, à l'agence Reuters. 
«Nous avons appris à vivre avec la douleur physique. Nous avons besoin de médicaments pour rester en vie." 


Soigner gratuitement
De nombreux docteurs et infirmières travaillent gratuitement jusqu'à 5 mois par an, dans les hôpitaux en Grèce, y compris à l'hôpital Henry Dunant d'Athènes, qui est la propriété de la Fondation Croix-Rouge hellénique . 


Ces personnels soignant espèrent recevoir un jour les arriérés de salaire qui leur sont dus, mais la crise ne fait que redoubler d'intensité.
Sans amélioration des finances, ils ne seront jamais payés. 
 

Le Parti de la Nouvelle Démocratie de Samaras (droite) a revendiqué la victoire aux dernières élections législatives. 
La Grèce a enfin un nouveau Premier ministre, mettant fin à une période de sept semaines dans lequel la nation a été essentiellement gouvernée par personne. Au grand dam de nombreux Grecs, ce nouveau gouvernement prévoit de rester dans la zone euro et entends poursuivre l' assainissement des finances.

Source : Santé et hôpitaux autrement

Publié dans actualités

Commenter cet article