Greenpeace : Lutte contre la déforestation :14 militants arrêtés en Indonésie

Publié le par dan29000

Quatorze activistes de Greenpeace arrêtés en Indonésie parce qu’ils luttent contre la déforestation

Greenpeace bloque actuellement des opérations d’exportation de pulpe et de pâte à papier d’APP (la filiale du géant indonésien de la pâte à papier et de l’huile de palme Sinar Mas) en Indonésie. Douze activistes se sont hissés sur d’immenses grues dans un port de la province de Riau (sur l’île de Sumatra) afin d’en entraver le fonctionnement. Ils ont déployé des banderoles sur lesquelles était écrit « Destruction des forêts, vous pouvez stopper ça ! ».

Ils appelaient ainsi les leaders mondiaux (et le président indonésien Yudhoyono) à signer au sommet de Copenhague un accord qui prévoit la mise en place d’un fonds mondial pour les forêts et l’arrêt de la déforestation tropicale.
A l’heure qu’il est, quatre activistes sont encore enchaînés sur l’une des grues et entendent y rester le plus longtemps possible. Par contre, quatorze autres ont été arrêtés et sont détenus par la police indonésienne.
APP et son principal concurrent APRIL comptent parmi les principaux responsables de la destruction des tourbières et des forêts en Indonésie (avec les géants de l’huile de palme évidemment). La province de Riau, et plus précisément la péninsule de Kampar, sont particulièrement touchées par ce phénomène. C’est pour cela que Greenpeace et les communautés locales y ont installé un « camp des défenseurs de la forêt et du climat » le mois dernier.
Le 12 novembre, les membres de ce camp avaient bloqué les activités du géant APRIL. Depuis lors, ils ont été victimes d’intimidation par les autorités locales. Des activistes et des journalistes internationaux (un Italien et un Indien) ont été arrêtés et expulsés du pays. Mais cette mobilisation n’a pas été inutile. Le 19 novembre, le ministre indonésien des Forêts a donné raison à Greenpeace en suspendant les permis forestiers d’APRIL dans la zone concernée.

Pour rappel, la déforestation est responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Elle participe ainsi aux changements climatiques en cours et a fait de l’Indonésie le troisième pays émetteur de gaz à effet de serre au monde (après la Chine et les Etats-Unis).

Publié dans environnement

Commenter cet article