Grippe A : Réquisition : La révolte des étudiants infirmiers contre Bachelot

Publié le par dan29000

Depuis quelques jours un vent de fronde se fait entendre parmi les étudiants infirmiers réquisitionnés par Bachelot afin de remplir les centres de vaccinations qui doivent étendre leurs plages horaires et leurs nombres de jours d'ouverture.
Si aujourd'hui dimanche vous ne savez pas quoi faire vous pouvez sans doute aller vous faire vacciner, mais pour les étudiants cela veut dire une véritable désorganisation de leurs études. Au départ le 12 novembre, leur participation volontaire était de quelques heures, puis au fil des jours, elle est devenue obligatoire et le nombre d'heures a augmenté. Certains furent même menacés à  s'ils refusaient de participer.
De plus la désorganisation à la sauce Bachelot est telle que le matériel souvent manque dans les centres ! Les conditions de vaccination, pour la population et pour les personnels de santé sont médiocres de l'avis général.
D'éminents membres du corps médical commencent à parler de désorganisation de certains services hospitaliers !
On peut aussi s'étonner de l'absence de réactions des centrales syndicales, Sud excepté.
Les conditions de travail et le droit ne peuvent s'estomper devant le fameux H1N1 et la mauvaise foi de Bachelot qui n'arrête pas de parader devant les caméras complaisantes des télévisions en nous faisant peur avec sa centaine de morts en quelques semaines, sans rappeler que chaque hiver en France c'est entre 5000 et 6000 victimes que la grippe saisonnière fait !
Cela se nomme manipulation de masse.
Voir ci-dessous interviews et manif des étudiants infirmiers vendredi :

Publié dans actualités

Commenter cet article