Guantanamo, un essai de François Missen, chez Max Milo éditions

Publié le par dan29000

 

guantanamo.jpg

 

 

 

 

 

 

 

  Il y a des noms qui évoquent. Guantanamo évoque une grande ville cubaine, mais aussi une vaste région, et une enclave américaine en forme de base. Ajoutons au tableau, depuis ces dernières années, une prison pour terroristes. Enfin disons terroristes présumés, très présumés... Camp retranché en dehors des lois où la torture est souvent présente...

 

  A l'image de l'île, Guantanamo est contrastée et plurielle. L'on comprend donc assez vite le choix de François Missen d'y aller voir. Il faut préciser qu'il connait Cuba depuis quelques dizaines d'années. Écrivain et journaliste, il a été correspondant de guerre au Vietnam, en Algérie et en Afghanistan. Ses reportages étant reconnus sur le plan international avec deux Prix prestigieux, le Pulitzer pour sa collaboration à la célèbre enquête sur la French Connection, et le Prix Albert Londres en 1974 pour sa couverture de la guerre au Moyen Orient et en Irlande.

 

  Alors comment saisir la réalité de Guantanamo ?

 

  No es facil, comme disent souvent les Cubains...

 

  En allant rencontrer ses habitants, en les écoutant parler. C'est ce qu'a fait l'auteur. En cette terre de cyclones, au fil de ses rencontres, il nous livre à distance une belle tranche de vie de ces deux cent mille habitants de cette ville pauvre, située à proximité de la base US, surnommée Guantanhollywood. Ayant travaillé pour la télévision depuis dix ans sur ce sujet, il nous fait partager la vie de ces guantanameros dont certains vivent de leur travail sur la base. Au gré des ses rencontres, son récit, toujours très respectueux, nous permet d'entrevoir la vie au jour le jour de cette ville qui à l'image du pays, chante et danse afin de mieux oublier à la fois un interminable embargo et cette base en forme d'excroissance.

 

  François Missen rencontre aussi Ricardo Alarcon, le président de l'assemblée nationale qu'il put interviewer sans langue de bois.... Dès les premières pages l'on est pris par le rythme de ce récit, loin des brochures promotionnelles pour les séjours dans l'île. La passion pour cet attachant pays se ressent au fil des lignes.

 

  Et puis il y a la fête, la danse de la compagnie "Danza libre", et aussi le triple champion olympique de boxe (Poids lourd) Félix Savon. Et quand le lecteur arrive à l'annexe du livre où sont proposés quelques éléments géographiques et chronologiques, l'on se prend à trouver un peu trop court ce voyage en bonne compagnie.

 

  Un bon signe. Le signe d'un récit-reportage réussi qui ne peut que donner envie, à notre tour, d'aller y voir de plus près... L'auteur de cet article l'ayant déjà fait, il ne reste plus qu'à nos lecteurs de vivre eux aussi l'expérience cubaine.

 


 

Dan29000

 

 

 

Guantanamo

François Missen

Max Milo éditions

2012 / 124 p / 12 euros

 

Voir le site de l'éditeur

Publié dans lectures

Commenter cet article