Guéret : Défense du service de radiothérapie de l'hôpital

Publié le par dan29000

Pour le Collectif creusois de défense et développement des services publics, il est hors de question d’accepter la décision de l’ARH de fermer le service de radiothérapie de l’hôpital de Guéret.

Cette décision est l’effet absurde de la mise en œuvre idéologique des politiques de restriction du service public qui prouvent partout leur inefficacité. Cependant ce service a pour lui de nombreux points forts que nous tenons à réaffirmer dans ce communiqué et qui nous permettent d’affirmer qu’il continuera à prodiguer les soins nécessaires à la population de ce département : un matériel récent et performant, un chef de service dévoué, connue pour ses qualités humaines et qui bénéficie d’une grande expérience, un radiophysicien compétent et efficace, bref toute une équipe médicale à la pointe du progrès pour donner des soins de grande qualité.

De plus lorsqu’il s’agit de traitements de radiothérapie qui s’étalent sur 8 ou 12 semaines et qui s’accompagnent souvent d’une grande fatigue, le besoin de proximité est non seulement nécessaire, il est vital. Cette décision si elle était maintenue, est absurde.

Des investissements lourds ont été réalisés pour ouvrir ce service il y a 3 ans seulement et le fermer engendrerait un surcoût en frais de transports de 1,5 millions d’euros par an pour la Sécurité sociale.

Le Collectif SP est conscient que ce que nous vivons en Creuse, se passe en ce moment même partout en France et que c’est bien la fragilisation voulue de notre ruralité qui est en question. Comme partout ailleurs sur le territoire, organisons note résistance !

Les Creusois ne se laisseront pas démunir d’un service public dont ils ont cruellement besoin face à la maladie. Des moyens existent pour que ce service fonctionne avec toutes les garanties de sécurité règlementaires et dans les conditions optimales. Le Collectif creusois appelle toutes les creusoises et les creusois à se rassembler le Mardi 12 janvier prochain à 14 h 30 dans le hall de l’hôpital de Guéret, pour faire valoir ces revendications. Le Collectif de défense et de développement des services publics appelle également d’ores et déjà à une grande réunion publique sur la santé et la défense de notre service hospitalier le SAMEDI 6 FÉVRIER 2010 à 10H00 dans la grande salle de la mairie de Guéret. C’est par la mobilisation de tous que pourra changer cette décision humainement dangereuse et économiquement absurde !

Source : Convergence nationale des Collectifs de défense et de développement des services publics

Publié dans actualités

Commenter cet article