Hadopi : méconnaissance de la loi et développement du piratage de proximité

Publié le par dan29000

Hadopi et pratiques en ligne des internautes français : méconnaissance de la loi et développement du piratage de proximité.

 


Eric Darmon, Sylvain Dejean,Thierry Pénard, Raphael Suire, chercheurs de l’Université de Rennes 1, de Télécom Bretagne et membres de M@rsouin publient deux notes sur la perception de l’Hadopi et les pratiques de consommations légales et illégales des internautes français."

 


« Alors que 58% des internautes français déclarent connaître le dispositif de l’Hadopi, seulement 7% en ont effectivement une connaissance parfaite (c’est‐à‐dire qu’ils savent que seuls les échanges de pair à pair peuvent être détectés et que la sanction intervient au troisième avertissement). La connaissance de l’Hadopi est notamment plus forte chez les jeunes et chez les internautes qui ont dans leur entourage de nombreuses personnes téléchargeant. »


Une première note « Comment l’Hadopi est-elle perçue par les internautes français ? » tire trois principaux enseignements :

  • Une surestimation par les internautes des pratiques surveillées par l’Hadopi et pouvant faire l’objet d’avertissement.
  • Une connaissance limitée du mécanisme de réponse graduée.
  • Une perception élevée du risque d’être détecté en cas de téléchargement illégal, qui augmente en cas de mauvaise connaissance de l’Hadopi.

 

« 51 % des internautes ont déjà acquis de la musique, des films ou des séries en les copiant à l’aide une clé usb ou un disque dur. »

La seconde note « Etats des lieux des pratiques légales et illégales en ligne : la montée du piratage de proximité », dresse un bilan des comportements en ligne et met en exergue le développement de nouvelles pratiques d’échanges :

  • Les internautes sont encore assez peu nombreux à utiliser les services payants en ligne, ils privilégient les services gratuites (catchup Tv, streaming gratuit).
  • Les échanges de proximité (de main à la main) sont le moyen le plus répandu pour se procurer des fichiers audio/vidéo
  • Les réseaux d’échange de proximité sont structurés autour d’individus « fournisseurs »

Ces notes s’inscrivent dans le projet de recherche ADAUPI (Analyse des Décisions, Attitudes et Usages de Piratage sur Internet) associant des chercheurs du CREM (Université de Rennes 1) et de Marsouin/Télécom Bretagne. Le but de ce projet est d’étudier l’évolution des comportements et attitudes vis‐à‐vis du piratage des oeuvres numériques et de comprendre comment les dispositifs réglementaires et juridiques comme l’Hadopi peuvent influencer les pratiques d’échanges et de consommations de musique ou de films. Le projet d’une durée de deux ans combine des enquêtes, entretiens et expérimentations.

 


Posté le 10 juillet 2012 par Priscillia Créach
©© a-brest, article sous licence creative common info

Publié dans écrans

Commenter cet article