Hadopi / Un site pro devient anti ! Lol !

Publié le par dan29000

Jaimelesartistes.fr, le site vantant les bienfaits de la loi Hadopi, est passé sous le contrôle des anti-Hadopi. Le ministère de la Culture n'a pas renouvelé le nom de domaine à temps. Il refuse d'admettre cette erreur de débutant, assurant que « le site n'avait plus lieu d'être ». Mais pourquoi priver les internautes du seul site officiel sur Hadopi, et laisser le champ libre au camp adverse ? 
L'affaire a démarré vendredi, avec ce mail adressé au site PCInpact par une certaine « Christine Elbadlel » : 
« Juste pour vous signaler que Jaimelesartistes.fr a changé de mains, le gouvernement n'ayant pas été foutu de renouveler le nom de domaine. Et ça prétend réguler Internet… »
 Le site a changé de mains, mais aussi d'esprit. La page d'accueil, transformée en liste de liens anti-Hadopi, avertit : « Jaimelesartistes.fr mais j'aime toujours pas les majors. » Les nouveaux propriétaires du site gardent l'anonymat.
Le site avait été créé par Christine Albanel en plein débat sur la loi Hadopi, pour réconcilier internautes et industries culturelles.
Un nom de domaine, c'est pas gratuit. Le ministère aurait pu verser les 15 euros nécessaires pour éviter que le nom tombe dans le domaine public et soit racheté par des anti-Hadopi.
Embarras à l'agence de communication "L'Inconscient collectif". C'est elle qui avait été chargée de développer et de gérer le site. Emmanuel Simiand, directeur de projet, évoque « un oubli » de la part du ministère comme de l'agence ! 

Perdre le contrôle d'un site événementiel, c'est donc un non-événement. Après l'article de PCInpact, vendredi, le ministère a pourtant rapatrié sa version de Jaimelesartistes.fr sur son propre site, et L'Inconscient collectif a acheté le nom Jaimelesartistes.com.
Le ridicule ne tue plus depuis longtemps, heureusement pour Albanel, créatrice du site, et sa bande pro-hadopi.
LOL !

Publié dans écrans

Commenter cet article