Hamé, (La Rumeur), relaxé malgré l'acharnement de Sarkozy : une belle baffe

Publié le par dan29000

hame.jpgLa relaxe requise vendredi 11 juin par le parquet à l'encontre de Mohamed Bourokba, dit Hamé, membre du groupe de rap La Rumeur, a été confirmée vendredi 25 juin par la cour de cassation. 

Hamé était poursuivi par le ministère de l'Intérieur pour des propos dénonçant des policiers "assassins". Celui-avait qualifié les réquisitions de l'avocat général d’"hallucinantes" à la sortie du tribunal.

Hamé était poursuivi par le ministère public pour des propos publiés en avril 2002 dans le fanzine La Rumeur, qui accompagnait la sortie du troisième album du groupe, L’Ombre sur la Mesure.

C’est le ministère de l'Intérieur, dirigé à l'époque par Nicolas Sarkozy, qui avait déposé plainte en juillet 2002. Hamé avait écrit:

"Les rapports du ministère de l'Intérieur ne feront jamais état des centaines de nos frères abattus par les forces de police sans qu'aucun des assassins n'ait été inquiété."

Hamé a été jugé trois fois en tout : deux fois devant la Cour d'appel, et une fois devant la Cour de cassation. L’affaire se conclut après huit ans de procédure.

 

Source : Les inrocks 

 

 

 

 

Publié dans actualités

Commenter cet article